Transcultures


Centre interdisciplinaire des cultures numériques et sonores

French (Fr)English 

(United Kingdom)

News

Newsletter - Transcultures - City Sonic #2 - 09-2014

AddThis Social Bookmark Button
There are no translations available.

transcultures-newsletter-2

CITY SONIC | SEPTEMBRE #2 / SEPTEMBER #2 2014

Après une belle ouverture du festival avec la Nuit européenne de la jeune création concluant les résidences de la dixième édition du projet européen Park in progress à Mons et une City Sonic Party qui nous a emmené jusqu’au bout de la nuit montoise, City Sonic continue de battre son plein cette dernière semaine avec la performance média C2M1 de Magali Desbazeille et Sigfried Canto (24.09), un second Partage d’écoute avec Sébastien Biset reliant musique et cosmos (25.09) et, en clôture le 27 septembre, le lancement de la Quinzaine numérique de la Fédération Wallonie-Bruxelles à Mons et de notre événement/exposition Vice Versa 1.0 (de la recherche à la création numérique) à Arts² et au Frigo. Il vous reste encore 6 jours pour découvrir le parcours Emergences sonores avec une trentaine d’installations-créations, bonne visite sonic !

After a great opening of the City Sonic festival with the European Night of young Creation, output of the 25 artistic residences of this the tenth edition of Park in progress in Mons and a City Sonic Party that brought us to the end of the night, City Sonic#12 continues for one more last week with the media performance C2M1 (by and with Magali Desbazeille and Sigfried Canto – 24 Sept.), a second “share of listening” with Sebastien Biset connecting music cosmos (25 Sept), and on Sept. 27, the launch of the “Digital in fortnight” of the Federation Wallonia-Brussels in Mons and our event / exhibition “Vice Versa 1.0 (from research to digital creation)” to the visual arts school Arts² and the Frigo. You have 6 days left to discover the itinerary ‘Sound Emergences” with more than thirty installations ; enjoy your sonic visit sonic!


24.09.2014
C2M1
Magali Desbazeille + Siegfried Canto/cie ASAP - performance + rencontre/debate

Mons > Salle des Arbalestriers (Maison Folie) > 20:00

c2m1-citysonic-2014-transcultures

logoesh-smalle
logointerreg-small

C2M1 est une « performance-médias » qui traverse les langages écrits et codés, de l’invention de l’écriture au langage SMS en passant par l’avènement de l’imprimerie. C2M1 pose cette question : qu’est ce que les technologies nouvelles produisent sur le langage? C2M1 se construit ainsi autour de la présence de l’écran et de plusieurs objets techniques qui s’accumulent sur le plateau : magnétophone, électrophone, téléphones, etc. Sur le plateau, deux performeurs, Siegfried Canto et Magali Desbazeille, un musicien et une plasticienne-performeuse, détournent, avec humour, ces outils de communication. Pour le musicien, ils sont une source d’improvisation musicale; pour la plasticienne, le prétexte à réactiver souvenirs réels ou fictifs, individuels ou collectifs. L’Histoire et le réel s’entremêlent afin de visualiser le futur, par le décalage entre des technologies obsolètes et les nouvelles formes de communication. La performance sera suivie d’une rencontre avec les artistes.

‘C2M1’ is a “media performance” exploring written and coded communication, from the invention of writing to mobile phone texting by way of printing technologies. The question raised by ‘C2M1’ is the following: what is the direct influence of new technologies on language? In order to provide an answer, ‘C2M1’ is conceived around the presence of a screen as well as several technological devices featured on the stage, such as telephones, a tape recorder, an electrophone, etc. On this stage, two performers (Siegfried Canto, musician and Magali Desbazeille, visual artist), will make a point of using these communication devices in unexpected ways: the musician will use them as tools for musical improvisation, while the artist will see them as sources of real or fictional memories, belonging to humanity as a whole or herself alone…History blends in the present while we try to envision a future, as obsolete technologies curiously compare to new means of communication. The performance will be followed by a debate (in French) with the artists.

Siegfried Canto : textes ; mise en scène, scénographie, images, sons et performance : Magali Desbazeille, Siegfried Canto ; graphisme : Mikhail Margolis (aka SFR75). Conception et performance : Siegfried Canto et Magali Desbazeille. Dramaturgie : Julie Valero Scientifique associé : Pierre-Yves Oudeyer. Graphisme : Mikhail Margolis. Lumière et effets spéciaux : Fabrice Blaise. Production et diffusion : Vanessa Vallée. Production déléguée : Cie ASAP Co-producteurs : Ars numérica de Montbéliard, le RAN-Réseau Arts Numériques avec l’Espace Mendes France/le Lieu Multiple, le Centre des Arts d’Enghien, l’Ososphère/Quatre4.0, Transcultures et avec l’aide à la maquette et à la production du Dicream. Partenaires: L’Atheneum, le Théâtre paris-villette et les plateaux associés d’Arcadi, La Ferme du Buisson, scène nationale de Marne La Vallée.

Présenté dans le cadre de Espace(s) Son(s) Hainaut(s), plate-forme pour les musiques innovantes, projet soutenu par les fonds européens Interreg IV Vlanderen-France-Wallonie.

  • Entrée libre / free
  • Salle des Arbalestriers, 1 rue du gouvernement (aile droite de la Maison Folie)
  • www.citysonic.be

25.09.2014
Partage d’écoute #2
Sébastien Biset
Cosmopoetics
(ces arts sonores astropoétiques)

Mons > Médiathèque > 18:00

parte-d-ecoute_sebastien-biset_transcultures

logoesh-smalle
logointerreg-small

Les « partages d’écoute » sont des rencontres avec des personnalités mélomanes (musiciens, critiques, artistes, responsables de structures culturelles…) qui, pendant environ une heure, partagent leur passion sur des thématiques en lien avec les pratiques sonores illustrées par des extraits audio commentés. Sébastien Biset (historien de l’art, musicien, zythologue, coordinateur du projet Archipel à PointCulture) propose avec Cosmopoetics (ces arts sonores astropoétiques) un exposé, entre conférence et partage d’écoute, qui propose d’interroger les relations qu’entretiennent les musiques expérimentales et l’espace (« cosmos »). De la musique des sphères jusqu’à Alvin Lucier, Disinformation, Steve Roden, les travaux de Kaffe Matthews et Mandy McIntosh, Matt Shoemaker, Robert Hampson… jusqu’aux sons de la Nasa et le fameux Golden Records, cette promenade cosmo-acoustique sera l’occasion de mettre en lumière la dimension astropoétique de nos musiques modernes.

Launched during the previous edition of the City Sonic festival, these shared listening sessions are meetings with professionals from the music world (musicians, critics, artists, curators…) who spend about an hour sharing their passion for music as well as sound art practices and commenting on chosen excerpts. For this second “Partage d’écoute” (“shared listening session”) at City Sonic 2014, Sébastien Biset (Art Historian, musician, zithologist and coordinator of the project Archipel at PointCulture) will explore (part conference and part listening session), with ‘Cosmopoetics’ (part conference and part listening session), the relationship between experimental music and cosmic space. From the music of the spheres to Alvin Lucier, Disinformation, Steve Roden, the works of Kaffe Matthews and Mandy McIntosh, Matt Shoemaker, Robert Hampson… to the sounds of Nasa and the Voyager Golden Records, this “acousticosmic” journey will shed some light on the poetic links uniting the cosmos to forward-thinking music of recent decades.

En partenariat avec PointCulture

  • Entrée libre / free
  • Médiathèque de Mons, Ilot Grand’Place, Mons
  • www.citysonic.be

27.09.2014
Événement de lancement / launch event Quinzaine numérique@Mons
Ouverture / opening Vice Versa 1.0 – de la recherche à la création numérique

Mons > Médiathèque > 18:00

affiche-quinzaine-numeriques-web

logoesh-smalle
logointerreg-small

Vice Versa1.0 célèbre et interroge les croisements féconds entre la recherche appliquée et la création numérique. Avec cette manifestation polymorphe qui s’inscrit dans le cadre de la Quinzaine numérique de la Fédération Wallonie-Bruxelles et plus particulièrement celle de Mons (qui a, pour thématique, Programmer ou être programmé), Transcultures en co-production avec le manège.mons présente une première sélection d’œuvres innovantes d’artistes de la Fédération Wallonie-Bruxelles et du Nord de la France qui sont le fruit de soutien/co-production entre l’Institut de recherche numediart (UMons) et le Centre des cultures numériques et sonores. La manifestation Vice Versa – de la recherche à la création numérique proposée dans deux lieux proches, ceux de l’Ecole des Arts Visuels Arts² et du Frigo sur le site des anciens abattoirs, regroupe des installations de Thomas Israël (Méta-Crâne) et Fabien Zocco (Threads) au Frigo et à Arts², dans la salle polyvalente, Nicolas d’Alessandro (Say aaaah !) une application mobile des Larbitsisters (Algorithmic tubetales), des sélections vidéo du festival Vidéoformes (Clermont-Ferrand) et des Vidéocollectifs (échanges vidéo entre plusieurs villes à l’iniative de Nathan Karczmar). Une performance interactive Tanukis de François Zajéga et Loïc Rebourssière (musique) est également proposée, à 16h, à Arts² dans la salle polyvalente et à 18h, dans la salle d'exposition un concert électro de Very Mash’ta (Quatermass/Sub Rosa) suivi d’un dj set hybride de Next Baxter en guise de conclusion festive de cette après-midi qui sera peuplée lors de cet «Après-midi de la famille numérique », également à Arts², de présentations d’autres acteurs numérique de la région montoise s’inscrivant également dans la perspective de Mons2015, Capitale européenne de la Culture.

‘Vice Versa1.0’ celebrates and questions the fertile intersections between applied research and digital creation. With this polymorphic manifestation which is part of the Quinzaine numéique (Digital Fortnight) of the Federation Wallonia-Brussels (and the one organised in Mons on the theme "to programme or to be programmed"), Transcultures in co-production with the manège.mons proposes a selection of works by innovative artists of the Federation Wallonia-Brussels and Northern France which are the result of collaborations between the Institute of research numediart (University of Mons) and the Center for digital cultures and sound. The “Vice Versa 1.0 – from research to digital creation’ event (taking place in two close locations - the Visual School of Arts of Mons, Arts² and the Frigo/site of the ancient slaughterhouse) features interactive installations by Thomas Israel (‘Meta-Crâne’), Fabien Zocco (‘Threads’) at Le Frigo, Nicolas d'Alessandro (‘Say aaah!’), a mobile application by the Larbitsisters (‘Algorithmic tubetales’)+ video selections of Festival Vidéoformes (Clermont-Ferrand) and videocollectifs (video exchanges between several cities initiated by Nathan Karczmar) at Arts² (salle polyvalente). At 4pm, an interactive performance Tanukis by Francis Zajéga and Loïc Rebourssière (music) is also proposed at Arts² (salle polyvalente) and at 6pm, an electro concert by Very Mash'ta (Quatermass / Sub Rosa) at Salle d'exposition followed by a DJ set hybrid by Next Baxter will conclude this afternoon. Check also the other presentations proposed in the “Afternoon of the digital family)” at Arts² by several digital players of the region of Mons in the perspective of Mons2015, European Capital of Culture.

Commissariat artistique : Philippe Franck & Jacques Urbanska.

Production : Transcultures, en co-production avec Le manège.mons, en partenariat avec numediart et Arts², avec le soutien de la Fédération Wallonie-Bruxelles (arts numériques). Remerciements à TechnocITé.
Vice Versa 1.0 est présenté dans le cadre de la Quinzaine numérique de la Fédération Wallonie-Bruxelles et de la plate-forme transfrontalière pour les musiques innovantes Espace(s) Son(s) Hainaut(s) qui reçoit le soutien du programme FEDER-Interreg IV France-Wallonie-Vlanderen.


Jusqu'au / till 27.10.2014
Parcours sonore en ville /Sound itinerary
City Sonic #12 

Mons
Départ Site des Arbalestriers, 1 rue du gouvernement,
Médiathèque, îlot Grand’Place,
Site des anciens abattoirs, 17 rue de la Trouille
(fermé le lundi/closed on Monday)
Entrée libre/free

Senocosme-Pulsations-photo-zoe-tabourdiot

logoesh-smalle
logointerreg-small

sonic-radio-testInfo complète sur le festival + Sonic Radio/More info + Sonic Radio on www.citysonic.be

Production City Sonic#12 : Transcultures, le manège.mons Avec le soutien de la Fédération Wallonie-Bruxelles (pluridisciplinaire), en partenariat avec la Ville de Mons. Remerciements à TechnocITé. Park in progress est soutenu par l’Union Européenne – Programme Culture DG EAC. Espace(s) Son(s) Hainaut(s), plate-forme transfontalière pour les musiques innovantes, reçoit le soutien de l’Union européenne – Fonds FEDER – Interreg IV France-Wallonie-Vlanderen.


Newsletter - Transcultures - City Sonic #1 - 09-2014

AddThis Social Bookmark Button
There are no translations available.

transcultures-newsletter

CITY SONIC | SEPTEMBRE / SEPTEMBER 2014

City Sonic, douzième! Démarre un beau jeudi 11 septembre avec une Nuit européenne de la Jeune création qui ouvre également la dixième édition du projet européen itinérant Park in progress. La visite démarre sur le site des arbalestriers avec les installations réalisées dans le cadre de la plate-forme transfrontalière Espace(s) Son(s) Hainaut(s) ainsi que lors de workshops menées avec des étudiants des écoles d’art (Arts² et ESA Saint-Luc-Bruxelles) puis on passe à la Médiathèque de Mons découvrir la vitrine Optical Sound avant d’arriver sur le site des anciens abattoirs pour le parcours performances de la Nuit européenne de la jeune création. Des événements made in City Sonic complètent le parcours sonore en ville dont la Sonic Garden Party le dimanche 14 septembre après-midi dans des jardins privés du quartier du Beffroi et un atelier Sonic Kids le 17 septembre au Frigo ou encore les Partages d’écoute dont le premier de cette édition aura lieu le 18 septembre à la Médiathèque où sera lancé le nouveau numéro de la revue Optical Sound. La suite des événements du festival sur citysonic.be (également sur Radio Sonic, la web radio temporaire du festival animée cette année par Gilles Malatray et Zoé Tabourdiot) et plus en détail dans notre prochaine newsletter.
Happy City Sonic & Park in progress@Mons 2014 !

On a peacefull September 11th City Sonic#12 will be lauched with the European Night for Young Creation, which also opens the tenth edition of the European nomadic project Park in progress. Before that great event, we’ll start the guided visit of the City Sonic itinerary on the site of the Arbalestriers featuring new installations created between Mons and Valenciennes within the platform for innovative music Espace(s) Son(s) Hainaut(s) and during workshops conducted with students of art schools (Arts²-Mons and ESA Saint-Luc, Brussels). We will also have a look at the Optical Sound window at La Médiathèque of Mons. Other made in City Sonic events are part of a unique programme starting with the Sonic Garden Party in private gardens the Belfry neighborhood, a Sonic Kids workshop and the first of this edition will be held Sept. 18 at the Library that will launch the new issue of Optical Sound. The rest of the special events of the festival are unveiled on citysonic.be (also broadcast online on Radio Sonic animated by Gilles Malatray & Zoé Tabourdiot) and in our next newsletter. Happy City Sonic & Park in progress 2014!

11.09.2014 - Mons

invitation-citysonic-2014-double


14.09.2014
Sonic Garden Party
Baudouin de Jaer + Maurice Charles JJ
+ Quasi una fantasia

Mons > Jardins privés, rue des compagnons > 15:00

city-sonic_Maurice-Charles-JJ_transcultures_2014

Pour ces trois concerts intimes proposés dans de jolis jardins privés (ouverts au public spécialement pour l’occasion) dans la rue des compagnons (quartier du Beffroi-Mons), le compositeur Baudouin de Jaer propose un concert de violon solo à partir de pièces autour du célèbre créateur visionnaire suisse d’Art Brut Adolphe Wölfi (1864-1930) auquel Baudouin de Jaer a consacré un très beau livre-CD The heavenly ladder (paru chez Sub Rosa en 2011). Maurice Charles JJ est un instrumentiste (sopranino et sax bariton), travaillant principalement la pâte sonore, le souffle, les sons multiphoniques, la richesse de timbre, les sons non orthodoxes et modes de jeux contemporains. Pneuma 4, la pièce solo qu’il crée à l’occasion de la Sonic Garden Party fait partie du cycle Mutation. Il s’agit d’une suite de différents solos au saxophone sopranino. Elle fait intervenir le “live electronic” résultant d’une bande-son organique et synthétique créée spécialement pour l’occasion. Dans le dernier jardin et avant un apéro offert, Quasi Una Fantasia, insolite duo belgo-autrichien met en scène La Diva Christina qui chante sur la musique électrique et éclectique composée par Pierre-Jean Vranken, (piano, guitare). Notamment influencé par la musique de Morton Feldman, le minimalisme est à la fois le médium et le message porté à notre attention par ce duo mêlant le rock au cabaret et à la musique contemporaine, avec une touche de Sprachgesang.

Three intimate concerts in private gardens of the Mons Belfry historical district (rue des compagnons). First composer Baudouin De Jaer proposes a solo violin performance based on pieces inspired by Swiss art brut visionary Adolphe Wölfli (1864-1930), upon whom he based his 2011 Sub Rosa a beautiful release ‘The heavenly ladder’.Maurice Charles JJ a.k.a. Jean-Jacques Duerinckx is a musician mostly interested in timbral diversities, unorthodox sounds, sonic pastes and contemporary approaches to music: intuitive by nature, he likes to dwell in a universe crowded with strange sound entities, in which sound becomes matter and matter becomes sound. He also develops collaborations with other artistic forms, making use of the unique color of the sopranino saxophone. ‘Pneuma 4’, the solo piece he created for City Sonic in the context of this Sonic Garden Party, is part of his ‘Mutation’ cycle, and is composed of a series of sopranino saxophone solos. It makes use of the “live electronics” resulting from an organic and synthetic soundtrack specially created for this occasion. Before a drink offered to the public,the third private garden will welcome Quasi Una Fantasia , a Belgo-Austrian duet composed featuring ‘La Diva Christina’ who sings along to electric and eclectic music composed by Pierre-Jean Vranken (piano/guitar). Influenced by Morton Feldman, among others, Quasi una fantasia makes minimalism both its medium and its message, mixing rock with cabaret and contemporary music (with a touch of Sprachgesang).

  • Entrée libre / free
  • Rendez-vous/meeting point: 5 rue des Telliers devant/in front of la Chapelle – 15:00

17.09.2014
Sonic Kids
Void - Construire son propre haut-parleur/buid your own speaker

Mons > Frigo > 15:00

city-sonic_sonic-kids_transcultures_2014

La maison haut-parleur est un atelier donné par le collectif Void (Arnaud Eeckhout + Mauro Vitturini) au cours duquel les enfants apprennent à fabriquer leurs propres haut-parleurs avec des objets quotidiens. Que ce soient une bouteille en plastique, une brosse à cheveux, une boîte en carton, une feuille de papier ou une branche d’arbre, les matériaux deviennent des membranes vibrantes qui amplifient les ondes sonores et modifient notre écoute. Cet atelier ludique et créatif s’adresse aux enfants dès 8 ans. Il sensibilise aux techniques de diffusion du son. La fabrication d’un objet technologique, d’une étonnante simplicité, leur permet de comprendre le fonctionnement de cet objet universel, qui symbolise souvent le premier contact avec le son et la musique.

La maison haut-parleur (“The speaker house”) is a workshop given by sound and visual artists Arnaud Eeckhout+Mauro Vitturini (under the name of Void) in the context of which children learn to build their own sound speakers with everyday objects: plastic bottles, hairbrushes, cardboard boxes, sheets of paper or tree branches will become vibrating membranes which amplify sounds and modify the way we perceive them. This fun and creative workshop is open to children of 8 years of age and older, and introduces them to amplification techniques. Building such an electronic device is surprisingly easy, and will allow them to understand how such universal object function, constituting one of their first hands-on approaches with sound and amplification.

  • 4€ (+free snack gratuit)
  • Frigo, site des anciens abattoirs, 17 rue de la Trouille, Mons
  • Réservation obligatoire : +32(0)65 59 08 89 lucie.transcultures@gmail.com

18.09.2014
Pierre Beloüin
Partages d’écoute + lancement de la revue/lanch of the review Optical Sound#2

Mons > Médiathèque > 18:00

city-sonic_optical-sound_pierre-beluin_transcultures_2014

Les « partages d’écoute » sont des rencontres avec des personnalités mélomanes (musiciens, critiques, artistes, responsables de structures culturelles…) qui, pendant environ une heure, partagent leur passion sur des thématiques en lien avec les pratiques sonores illustrées par des extraits audio commentés. Pierre Beloüin (artiste sonore/visuelle français, directeur artistique du label indépendant Optical Sound qui propose également une Optical Sound Window à la galerie 7m³ de la médiathèque) propose une rencontre lié tant à son côté mélomane amoureux des aventures sonores des 80s à aujourd’hui, que producteur/éditeur indépendant, parcours au travers de paysages sonores poétiques et singuliers. Un drink est offert après cet « Optical Mix » qui sera aussi le lancement du second numéro de la revue Optical Sound (avec la participation, entre autres, de Michel Chion, Tony Conrad, Rainier Lericolais, Isabelle de Maison Rouge, Franck Marguin, Nicolas Moulin, Guillaume Ollendorff, Jacques Rivet, Thibaut de Ruyter, David Sanson, Jim Thirlwell,…)

Launched during the previous edition of the City Sonic festival, these shared listening sessions are meetings with professionals from the music world (musicians, critics, artists, curators…) who spend about an hour sharing their passion for music as well as sound art practices and commenting on chosen excerpts. For this first City Sonic 2014 “Partage d’écoute” (“shared listening session”) Pierre Beloüin (artist/producer/art director of the French label and review Optical Sound) is invited to share both his love of music sound adventures, from the 80s till today, through soundscapes inhabited by his great musical sensitivity. This ‘listening meeting’ will be also the perfect occasion to launch the second issue of the Optical Sound magazine, (featuring, among others, Michel Chion, Tony Conrad, Rainier Lericolais, Isabelle de Maison Rouge, Franck Marguin, Nicolas Moulin, Guillaume Ollendorff, Jacques Rivet, Thibaut de Ruyter, David Sanson, Jim Thirlwell,…) which will be presented by Pierre Beloüin.

  • Entrée libre / free
  • Médiathèque de Mons, Ilot Grand’Place, Mons

14.09.2014 > 27.10.2014
Parcours sonore/Sound itinerary

Mons
Départ Site des Arbalestriers, 1 rue du gouvernement,
Médiathèque, îlot Grand’Place,
Site des anciens abattoirs, 17 rue de la Trouille
(fermé le lundi/closed on Monday)
Entrée libre/free

parcours-city-sonic_ambiance-gens_transcultures_2014

sonic-radio-testInfo complète sur le festival + Sonic Radio (interviews, pièces audio, reportages, play listes...)/More info + Sonic Radio (interviews, audio creations, special reports, play lists...) on www.citysonic.be

Production City Sonic#12 : Transcultures, le manège.mons Avec le soutien de la Fédération Wallonie-Bruxelles (pluridisciplinaire), en partenariat avec la Ville de Mons. Remerciements à TechnocITé. Park in progress est soutenu par l’Union Européenne – Programme Culture DG EAC. Espace(s) Son(s) Hainaut(s) reçoit le soutien de l’Union européenne – Fonds FEDER – Interreg IV France-Wallonie-Vlanderen.


1>27-09 - City Sonic #12 - Park in progress #10 - Mons : Emergences Sonores

AddThis Social Bookmark Button

citysonic-2014_flyer-Web1

Press release

For its twelfth edition, the Sound Arts international festival City Sonic launched in 2003 by Transcultures, Center for digital and sound cultures, in co-production with manège.mons, will exclusively focus on sound emergences, inviting young Belgian and international creators to artistic residencies who will then be broadcasted from Mons on for the first time.

As for the previous edition, City Sonic features the European project Park in progress. Initiated by European Pépinières for young artists, this project is a nomadic innovative event (which will also take place with other artists in Cyprus, Luxemburg and Spain from October to December 2014) that promotes mobility and encounter between interdisciplinary creators; two dozen interdisciplinary artists from Belgium, Japan, France, UK, Czech Republic, Turkey … working on sound material in different ways, will be welcomed for artistic residencies on the former slaughterhouse site where Transcultures is located in Mons to present on Thursday, September 11th at 8:30 p.m, a European Night of the young creation for the opening of the festival, a program of short creations (performances, installations, projections) resulting from a one-week residency. These conceptions will then be shown until the end of the festival in the Grande Halle des Abattoirs and set the content of the Sounds in progress# 2 exhibition.

On the Arbalestriers site, the work of the winners of the call for proposals of Espace(s) Son(s) Hainaut(s) (platform for innovative music linking the Belgian and French Hainaut regions) initiated by the le manège.mons, Art Zoyd and Le Phénix (Valenciennes where these installations will also be exhibited in October), as well as a selection of installation projects from the Visual Arts School and Music/theatre Conservatory of Mons Arts2  and the Visual Arts School of Brussels ESA Saint-Luc, resulting from workshops led by City Sonic artists throughout the year.

In addition to a sound itinerary in the city, the festival is punctuated by performances and singular events such as the Sonic Garden Party (with concerts by Baudouin De Jaer, Maurice Charles JJ electro-sax and diva Christina with Quasi una fantasia) located in the private gardens of the Belfry neighborhood (Sunday the 14th of September, 3pm), C2M1 by Magali Desbazeille and Siegfried Canto (24th of September Arbalestriers hall, 8 pm), a media performance which runs through written and coded language, from the invention of short message system writing language to the advent of printing.

City Sonic also offers Sonic Kids workshops, an introduction to new audio practices for the youngest on Wednesday the 17th of September at the Frigo (from 2pm on).

The closing event of this twelfth edition, will match the launch of the Quinzaine numérique (digital fortnight), featuring events related to digital cultures in several cities of the Wallonia-Brussels Federation. In this framework, the exhibition Vice versa, from research to media arts (collaboration between the Institute of Research numediart and Transcultures), will open at Arts2 (Carré des Arts) on September 27th, featuring interactive installations by Thomas IsraëlNicolas d’Alessandro, an app by theLarbitsisters and the digital performance Tanukis by François Zajega et Loïc Reboursière at Le Frigo.

City Sonic exhibitions: 12 > 27 September, 12 am > 6pm, free entrance, closed on Mondays.

City Sonic opening + Park in progress/European Night of the young creation: September 11th (guided tour by the curator Philippe Franck starting at 6:30 pm, from Arbalestriers’ site, 1 rue government Mons + European Night of the young creation at 20:30 on the site of the former slaugtherhouse, 17 rue de la Trouille, Mons)

Press release download
All the details of this edition soon on citysonic.be
(lire ce dossier de presse en français)

citysonic-2014_flyer-Web2

17-07-2014 - Spinar Soon Project - de Bérenger Grimbert + guests - Mons

AddThis Social Bookmark Button
There are no translations available.

Sipnar-Soon_Berenger-Grimbert_residences_Transculture2014

SPINAR SOON -  Bérenger Grimbert + guests (Charlotte, Pierre-Henri, Stéphane, Stéphane) Aprés une semaine de résidence inspirée à MONS accueilli par Transcultures, l'agence spatio-sensorielle "Spinar soon" ouvre ses portes ! Venez rencontrer les artistes et découvrir leur première étape performative-numérique-audio-visuelle qui tend à esquisser les prémices du manifeste spatio-sensoriel. Corps et gravité en ébullition au Frigo, site des anciens abattoirs, 17 rue de la Trouille, Mons.

  • Rendu de résidence public du projet intermédia "Spinar Soon"
  • 17.07 - 19h - Transcultures - Mons
  • Entrée libre
  • www.spinarsoon.com

16 & 17-07-2014 - Atelier Nomades Numériques Jacques Urbanska - introduction au "Web Art"

AddThis Social Bookmark Button
There are no translations available.

Web-art-workshops_jacques-urbanska_Transcultures-2014

Quiévrain > Maison des Jeunes > 10:30

Depuis la naissance d'Internet, de nombreux créateurs se sont emparés de ce médium pour en explorer les limites, détourner ses usages ou les redéfinir. De la création d'images animées qui font le buzz à celle d’applications mobiles et de multiples oeuvres "on" et "offline"...Avec cet atelier ludique d'exploration et d'expérimentation, l'artiste numérique Jacques Urbanska (arts-numeriques.info) présentera un panel de créateurs, d'œuvres et d'outils originaux qui constitueront une base solide d’investigation. Le but est de permettre aux participants de poursuivre eux-mêmes ce voyage dans les méandres d’un web différent, innovant, vivifiant et audacieux.

Since the birth of the Internet, many creators have taken this medium to explore the limits, divert or redefine its purpose. Creating animated images that buzz that mobile applications and multiple online and offline works ... Through a playful workshop exploration and experimentation, media artist Jacques Urbanska (arts-numeriques.info) will present a panel of web art works and original tools that provide a solid basis for investigation. The aim is to enable participants to continue this journey themselves in the intricacies of a different, innovative, refreshing and bold web.

Dans le cadre du projet nomade avec le soutien de l’Union Européenne, Fonds Européen de Développement Régional (FEDER) dans le cadre du programme Interreg IV France-Wallonie-Vlaanderen

03 > 07-2014 - t.r.a.n.s.i.t.s.c.a.p.e - Chambre(s) d’hôtel - Bruxelles

AddThis Social Bookmark Button
There are no translations available.

transitcape-Chambres-d-Hotel_Transcultures-2014

Bruxelles > Place Flagey > 21:00+22:30

Chambre(s) d'Hôtel du collectif interdisciplinaire t.r.a.n.s.i.t.s.c.a.p.e (piloté par Pierre Larauza et Emmanuelle Vincent ) est une installation urbaine réunissant une performance et une interview radio. Un même objet architectural, une rassemble ainsi une fiction et une réalité qui se superposent pendant les 3 x 50 minutes de représentation. Chambre(s) d'Hôtel est un dispositif itinérant hybride (une caravane hybride et technoïde), une greffe urbaine vécue commet un lieu de transit de tous les possibles. Cinéma expérimental, danse et témoignage se superposent en forme de puzzle narratif dans ce travail tout en tension sur les chemins de l'identité et son territoire.

‘Chambre(s) d’Hôtel’ (Hotel rooms) created by the dance interdisciplinary company t.r.a.n.s.i.t.s.c.a.p.e (initiated by Pierre Larauza and Emmanuelle Vincent) is an urban installation combining a performance and a radio interview. A single architectural object, a hybrid and technoid caravan, combines a piece of fiction and a reality. This travelling hybrid device is experienced as a transit location loaded with possibilities. Experimental film, dance and a testimonial are layered together, forming a narrative puzzle in this tense piece of work that is all about identities and territory.

Production : t.r.a.n.s.i.t.s.c.a.p.e en coproduction avec le Manège Scène nationale de Maubeuge, le Manège.mons / La Maison Folie, le manège.mons, TechnocITé, Transcultures. Présenté dans le cadre de RE:space, avec le soutien du Service culturel de la Commune d'Ixelles, de l'agence WBTD Wallonie Bruxelles Théâtre Danse et de l'entreprise BELLAS pour le sponsor en transport.

20-06 > 31-08-2014 - Julien Poidevin - Géosonic mix - Charleroi

AddThis Social Bookmark Button
There are no translations available.

Julien-Poidevin-Geosonic-place-Maugretout---

La Louvière > Destinations Improbables

Destinations improbables est une exposition et parcours d'art en ville autour de la thématique des voyages. Le musée Ianchelevici et le Centre culturel régional du Centre s'associent pour créer durant l'été un parcours d'art en ville au départ du musée Ianchelevici. Aujourd’hui, la planète entière est devenue accessible, rapetissée par des A380 ou des trains à très grande vitesse. Dans quel désert se perdre à l’heure du GPS ? Vers quelle destination tendre son imaginaire ? À La Louvière, au centre-ville, quelques artistes proposent différentes pistes à emprunter pour se projeter ailleurs.

Dans ce cadre, le projet in situ Géosonic mix de l’artiste français Julien Poidevin propose une immersion dans un paysage sonore en construction. À partir de prises de sons réalisées dans la ville, de citations d'auteurs et d'extraits sonores, Géosonic nous convie à une expérience sensible entre notre présence dans la ville et des imaginaires du voyage, dans la rencontre entre l'ici et maintenant et un possible ailleurs. Equipé d’un GPS et d’un casque d’écoute, le visiteur déambule sur le site. Des sons se déclenchent et se transforment en fonction de sa localisation. Comme une partition à l'échelle d'un territoire, les différentes zones d’écoute se chevauchent permettant ainsi au promeneur/auditeur de créer son propre mix.

"Destinations improbables" (proposed by The Ianchelevici museum and the Cultural Centre of the Region Centre) is an exhibition and a contemporary art itinerary in the city of La Louvière (Belgium). Today, the whole world became available with the digital technologies but how can we reach an imaginary destination? In the centre of the city of La Louviere, a selection of artists offer different paths to travel elsewhere.

In this context, the site specific and geolocative project ‘Géosonic mix’ of French artist Julien Poidevin offers an intimate and sonic immersion. From sounds recorded in the city, quotes of authors and sound clips, “Géosoni mix@La Louvière” invites us to a unique experience somewhere else between our presence in the city and an imaginary trip. Equipped with a GPS and headphones, the visitor walks on the site and listen to sounds which are released and transformed according to its localization . As a partition on a regional scale, different listening zones overlap allowing the walker/listeners to create their own mix.

Production : Transcultures, Centre culturel de la Région Centre

  • Gratuit / free
  • Le parcours démarre au – starting at Musée Ianchelevici, place communale 21, La Louvière.
  • Du mardi au vendredi de 11h à 17h. From Tuesday to Friday 11am>5pm
    Le week-end de 14h à 18h mais aussi accessible si équipé d'un GSM avec QRcode.
    Week end 2>6pm, also availalbe if equiped with a mobile phone and QRcode
  • www.ccrc.be

17 + 18.06.2014 - Bains numériques #8 - Rencontres professionnelles

AddThis Social Bookmark Button
There are no translations available.

Gauthier-Keyaerts-Fragments-43-44

Enghien-les-bains

Le Centre des Arts d’Enghien, organisateur du festival Bains numériques a invité Transcultures et des représentants de Mons 2015 à participer aux Rencontres professionnelles. Celles-ci interrogent le rôle de la création numérique dans la fabrique de la ville de demain. Marquée par la rapidité des flux et des échanges et par des transformations qui affectent à la fois le cadre et la qualité de vie des citoyens, la ville d’aujourd’hui connecte autant qu’elle sépare. L’évolution des modes de vie urbains favorise de plus en plus l’individualisme et une approche consumériste des espaces publics. Face à ces mutations, la création numérique apparait comme un enjeu central de développement des territoires, en encourageant le partage d’expériences collectives et la matérialisation de nouveaux espaces sociaux. Élus, directeurs d’établissements culturels, artistes, designers, sociologues, architectes, urbanistes et entrepreneurs d’Europe et d’Asie sont invités à débattre de la question suivante : en quoi l’art numérique offre-t-il la possibilité d’imaginer un terrain collectif de pratiques qui facilite l’émergence de nouveaux espaces de discussions, d’échanges et de rencontres ?

En complément des tables-rondes, un showroom organisé en partenariat avec l’Agence Régionale de Développement, le Comité d’Expansion Economique du Val d’Oise, l’Université de Cergy-Pontoise, l’ENSEA et le Festival Futur en Seine, présentera tout au long de ces deux journées des innovations d’entreprises en lien avec les thématiques développées. Un espace matchmaking sera également réservé l’après-midi du 18 juin à des rendez-vous d’affaires entre entreprises françaises et israéliennes du secteur de la création numérique, ainsi qu’à des rencontres entre membres du Réseau Arts Numériques (RAN), programmateurs internationaux et artistes du festival.

  • 17 juin - 9h-12h30 - table ronde la création numérique au cœur de l’espace public (avec la participation de Philippe Franck présentant 10 ans d'art numérique à Mons)
  • 17 juin - 14h-16h30 – table ronde les gares créatives (avec la participation de Wolf Kuehr- chargé de projet programme numérique -  - Mons2015)
  • (with the participation of Wolf Kuehr, project manager - Digital program - Mons 2015)
  • 18 juin - 9h-12h30 – table ronde les enjeux éducatifs des villes créatives (avec la participation de Philippe Franck présentant les actions de sensibilisation-médiation arts numériques de Transcultures et du manège.mons) 
Egalement aux Bains numériques, Fragments #43-44 de Gauthier Keyaerts mené en collaboration avec François Zajéga (pour la supervision de l'aspect visuel et data mapping), Yacine Sebti (pour le montage sonore) et l'Institut de recherche numediart (pour la reconnaissance de geste) est en compétition officielle. Cette installation/performance AV interactive (co-production Transcultures, numediart avec le soutien du Ministère de la Culture de la Fédération Wallonie-arts numériques) repose à la fois sur la technologie, l'instinct et l'improvisation.

Transcultures (Philippe Franck, Jacques Urbanska) with Mons 2015, European Capital of Culture are invited by the Arts Centre of Enghien-les-Bains to participate to the professional encounters organised in the framework of Festival Bains numériques. In addition to concerts, exhibitions and competitions using the whole city as a stage, this year, the festival is focusing on professional encounters at series of roundtables on the role of media arts in exploring and shaping the cities of tomorrow, and participants from political, cultural and academic institutions, artists, architects and urban planners are invited to debate on how media arts can create opportunities for exchanging and communicating between inhabitants in public spaces where we also observe new approaches for a productive use. The optimization of speed and quantities of communication has revolutionized our lifestyle and today, we are actually more divided as well as more connected because there is a growing sense of individualism in societies. Facing these critical moments, media arts seem to have a key for cities with their capacity to encourage collective experiences and creations of new social spaces.

Besides the roundtables, a showroom will be organized on June 18th in partnership with the French Regional Economic Agency and the Economic Growth Committee of Val d’Oise department to introduce related business innovations. On June the 18th from 2 p.m till 6 p.m, a dedicated networking space will favour B2B meetings between French and Israeli enterprises that wish to develop their companies in the area of digital technology internationally and between members of the Digital Arts Network, foreign cultural institutions and artists.

  • 17 June – 9am > 12.30 – round table#1 on media arts in the public spaces (with the participation of Philippe Franck presenting the book "10 year of digital creation in Mons")
  • 17 June – 2pm > 4.30pm – round table 2 on creative stations (with the participation of Wolf Kuehr, project manager - Digital program - Mons 2015)
  • 18 June – 9am > 12.30 – round table3 Educational challenges of creative cities (with the participation of Philippe Franck presenting the activities to develop public awareness around the digital cultures, led by Transcultures and le manège.mons)

See also at Bains Numériques, "Fragments # 43-44" by Gauthier Keyaerts in collaboration with François Zajéga (to supervise the visual and data mapping), Yacine Sebti (for sound editing) and the Institute of Research numediart (for recognition of gesture) which is in the official competition of the festival. This interactive AV installation/performance (co-produced by Transcultures, numediart with the support of the Ministry of Culture of the Federation Wallonia-Brussels digital arts dept) is based both on technology, instinct and improvisation.

  • Auditorium des Thermes 85 rue du Gal de Gaulle 95880 Enghien-les-Bains – FranceRencontres professionnelles - Professional enconters

  • Fragments#43-44
    17.06
    Installation 17.06 - 11:00 > 22:00 • 17 + 18.06 - 12:00 > 00:00
    Performance 17.06 - 19:00
    Salle Noire du Centre des Arts d’Enghien-les-Bains, 12-16 rue de la Libération, 95 Enghien-les-Bains
    www.cda95.fr/fr/bains-numeriques

8-12-2014 - A pentecostal evening - Antoine Chessex + Aki Onda - Liège

AddThis Social Bookmark Button
There are no translations available.

A-pentecosal-evening_Antoine-Chessex_Aki-Onda_Transcultures-2014Antoine Chessex est un compositeur et un saxophoniste suisse. Qui s’est produit dans de nombreux festivals à travers le monde. Ses compositions sont caractérisées par une forte densité texturale et résultent souvent en des masses sonores explorant les dimensions physiques du son et des espaces. Il a reçu plusieurs commandes de composition (fondation Pro Helvetia, l'Ensemble Phoenix de Bâle, le Kammerensemble Neue Musik de Berlin, l’Apartment House de Londres…)

En parallèle à ses activités de compositeur, Chessex est actif internationalement comme saxophoniste et performeur solo. Ses performances solos se déclinent soit en version acoustique (textures micro-tonales jouées en respiration circulaire interagissant avec l’architecture du lieu où il se produit) soit en amplifiant son instrument au moyen d´un dispositif électronique, détournant radicalement le saxophone de sa tradition bien tempérée.

En addition à de régulières tournées internationales comme performeur solo, il se produit également avec le groupe de noise Monno et au travers de collaborations avec des artistes tels que Valerio Tricoli, Maja Ratkje, Jérôme Noetinger, Kasper T. Toeplitz, Lasse Marhaug, Dave Phillips, l'architecte Christian Waldvogel, ou encore l'artiste multimédia Ulrike Gabriel (Flow 2002-2003).

Chessex a donné des conférences et workshops et collabore à des projets transdisciplinaires avec les artistes Stéphane Montavon et Gilles Lepore (Bolidages en 2012 et l'Appeau en 2014) ainsi que dans le cadre de l'Institut A/positions avec l'historien et anthropologue Thibault Walter.

Aki Onda manipule les lecteurs de cassettes et les walkmans depuis plus de 20 ans, enregistrant des sons d’environnements très divers. qu’il répertorie ensuite au sein de ce qu’il appelle son journal sonore. Plus que de simples sons, son catalogue constitue une sorte d’une mémoire personnelle de lieux en perpétuelle gestation, d’où le non de son projet, "Cassette Memories". Live, Aki Onda manipule physiquement à la main et en direct ses walkmans pour créer des collages sonores à la texture surprenante. Sa démarche est originale en ce qu’elle tient dans la confrontation de ses mémoires sonores personnelles aux mémoires personnelles habitées des lieux où il joue. Son album "Cassettes-Memories Vol. 3 : South of The Border" a été réalisé à partir d’enregistrements prélevés au Mexique (Important Records).
Il a collaboré avec Michael Snow, Alan Licht, Loren Connors, Oren Ambarchi, Noël Akchoté, Jac Berrocal, Linda Sharrock, Shelley Hirsch…
  • dimanche 8 juin 2014 - 20 h
  • Cercle du Laveu, rue des Wallons 45, 4000 Liège
  • infos : 0478/269315
  • entrée : 7 €
  • Production : Eastern Belgium at night en partenariat avec Transcultures

30.05.2014 - Art Zoyd Studio - Sound’Up#3 - Mons

AddThis Social Bookmark Button
There are no translations available.

sound-up

Mons > Auditoire Abel Dubois > 20:00

Sessions de composition électro-acoustique et multimédia menées par le compositeur André Serre-Milan qui en assure la direction artistique, le régisseur informatique musical Carl Faia, et le régisseur son Florent meunier, Sound up a groupé une quinzaine de jeunes participants français et belges lors d’une vingtaine de jours créatifs de janvier à mai 2014 travaillant avec les technologies numériques la voix, le texte, les instruments traditionnels…et les imaginaires.

Ce Sound'Up #3, sous-titré Ombres portées, toujours à l’initiative et sous la coordination de Art Zoyd (direction : Gerard Hourbette), présente, dans le cadre de la plate-forme pour les musiques innovantes Espace(s) Son(s) Hainaut(s) ; lors d’une soirée polymorphe les créations sonores, scéniques, multimédiatiques de Fanny Engles, Cinzia D'Angelis, Sarah Belli, Lise Jacob, Lucis Deschamps, Benoît de Clercq, Myriam Van Imschoot, Elsa Gaudefroy-Demonbynes, Xuân Mai Dang, Charlotte Massol, Alexandra Vallaude, Anne-Claude Iger, Saito Mitsuaki, Madeline Wood, Léa-Anaïs Machado.

Sound’UP is made of sessions of electro-acoustic and multimedia conducted by the composer André Serre -Milan who is also the artistic director, multimedia conceptor Carl Faia, sound engineer Florent miller, featuring fifteen young French and Belgian participants working with digital technology, voice, text, traditional instruments ...

This Sound'Up # 3, subtitled Shadows, under the coordination of Art Zoyd (direction: Gerard Hourbette ) proposes, as part of the platform for innovative music Espace(s) Son(s) Hainaut (s) a polymorphic evening featuring music, video, multimedia short works by Fanny Engles, Cinzia D' Angelis, Sarah Belli, Lise Jacob, Lucis Deschamps, Benoît de Clercq, Myriam Van Imschoot, Elsa Gaudefroy- Demonbynes, Dang Xuan May, Charlotte Massol Alexandra Vallaude, Anne -Claude Iger, Saito Mitsuaki, Madeline Wood, Lea Anaïs Machado .

Production : Art Zoyd en partenariat avec le manège.mons et Transcultures. Avec le soutien de la Région Nord-Pas de Calais, la DRAC Nord-Pas de Calais, la Département du Nord, Valenciennes Métropole, la Ville de Valenciennes, SACEM. Remerciements au Conservatoire de Valenciennes.
Dans le cadre du projet transfontalier Espace(s) Son(s) Hainaut(s) soutenu par le fond européen FEDER Interreg IV France-Wallonie-Vlaanderen

  • Gratuit / free
  • Esplanade Anne-Charlotte de Lorrain, Mons
  • Réservation : 065/395929
  • www.artzoyd.net

14-05-2014 - Sonic Kids Gauthier Keyaerts - La bouclothèque

AddThis Social Bookmark Button
There are no translations available.

Gauthier-Keyaerts-atelier-Bouclotheque_Transcultures-2014

Au cours de cet atelier, Gauthier Keyaerts propose aux enfants d'enregistrer divers sons, de les découper et ensuite de les intégrer dans un dispositif interactif. Cet outil ludique (basé sur une interface de performance « friendly ») permettra de (re)créer des différents ambiances sonores : promenade dans les bois, à la mer, au cœur de la vile… et ce sans contact avec un clavier ou une souris d'ordinateur, mais grâce aux déplacements du corps, et à des gestes, précis ou improvisés.

During this workshop, Gauthier Keyaerts shows to the children how to record various sounds, cut them out and then integrate them into an interactive device. This fun tool (based on a friendly interface) will (re) create different soundscapes like walk in the woods, sounds of the sea or of the city... a friendly interface playing with the movements of the body and accurate or improvised gestures, without the computer keyboard or mouse.

Dans le cadre du projet transfontalier Espace(s) Son(s) Hainaut(s) soutenu par le fond européen FEDER Interreg IV France-Wallonie-Vlaanderen

07.05.2014 - ReWICs 2014 Conférence Jacques Urbanska Underground 2.0… les nouvelles cultures numériques alternatives

AddThis Social Bookmark Button
There are no translations available.

conference-jacques-urbanska-ReWICs-rewics-2014

 Charleroi > La Géode > 10:40

Cette conférence, donnée par l'artiste/curateur Web Jacques Urbanska, propose une première introduction à un Net Art hacktiviste illustrée par de nombreux exemples d’œuvres connectées ou issues de la culture Web, qui utilisent les réseaux comme matière première de création et de militantisme. Si le terme Net Art regroupe encore aujourd’hui toutes une série d’œuvres conçues par, pour et avec le réseau Internet, des différences notables sont apparues entre ceux qui utilisent le Web pour produire des œuvres plastiques destinées à être diffusées via le réseau et quasi exclusivement sur écran et d’autres formes qui rompent avec cette configuration habituelle.

Avec l’arrivée du Web 2.0 et des réseaux sociaux à la moitié des années 2000, une nouvelle génération d’artistes s’est emparée de ces nouveaux territoires de création et de détournement. Leur hyperactivité, leur hyperproductivité et la viralité décuplée ont et amplifient toujours considérablement leurs présences.

Plus rares et discrets sont ceux qui se sont attelés à explorer les réseaux comme moyen de réinventer les limites et les règles qui régissent l’Internet actuel, d’en montrer la fragilité ou d’accélérer sa dissolution dans la « vie réelle » (IRL). Ces derniers ont plutôt tendance à « sortir » de la dualité Web-Ecran, à utiliser les objets connectés ou à en inventer, à travailler sur des nouvelles interfaces hommes-machines, à créer des outils et des plateformes communautaires, ou tout simplement à mettre en place de nouveau réseaux indépendants d’Internet…

This lectures by artist/Web curator Jacques Urbanska provides a first introduction to Net Art hacktivist illustrated by numerous examples of works connected or from the Web culture, using networks as a raw material for the creation and activism. If the term Net Art even now includes a whole series of works created by, for and with the Internet, significant differences were found between those who use the Web to produce visual artworks to be broadcast over the network and almost exclusively on screen and other forms that break with the usual configuration.

With the advent of Web 2.0 and social networks to the mid-2000s, a new generation of artists has taken over these new territories of creation and diversion. Their hyperactivity and their hyperproductivity tenfold virality and have always greatly amplify their presence. More rare and discreet are those who explore networks as a way to reinvent the boundaries and rules that govern the current Internet, to show its fragility or accelerate its dissolution in "real life" (IRL). These tend to "get out" of the dual - screen web, using connected objects or invent, to work on new man-machine interfaces, creating tools and community platforms, or simply to implement new independent Internet networks...

07 + 21 + 28-05-2014 - Atelier Nomades Numériques - Field Recording - Arnaud Eeckhout + Emilien Baudelot

AddThis Social Bookmark Button
There are no translations available.

Initiation au field recording et au montage sonore numérique

Mons > Gentianes > 14:00 - 16:00

Atelier-avril-20142

Animé par les musiciens et artistes sonores Arnaud Eeckhout et Emilien Baudelot, cet atelier propose aux jeunes des Gentianes (structure d'accueil et d'aide éducative de Mons Borinage) une initiation approfondie aux techniques du field recording (enregistrement d’environnements sonores réalisés, en extérieur, en dehors du studio) et du montage sonore avec les technologies numériques.

Led by musicians and sound artists Arnaud Eeckhout and Emilien Baudelot, this workshop provides young people of the Gentianes (host structure and educational assistance in the region of Mons Borinage) a thorough introduction to the techniques of field recording and sound editing with digital technologies.

Atelier réservé aux résidents des Gentianes. Only for the residents of Gentianes.
Production : le manège.mons en partenariat avec Transcultures.
Dans le cadre du projet nomade avec le soutien de l’Union Européenne, Fonds Européen de Développement Régional (FEDER) dans le cadre du programme Interreg IV France-Wallonie-Vlaanderen

logointerreg-small
nomade

06-05-14 - (Big) Data art, rencontre autour de la création artistique utilisant les données (massives)

AddThis Social Bookmark Button
There are no translations available.

Radioheads-House-of-Cards_credits-Aaron-Koblin

 

 

 

Pour cette Big Data Week 2014, les artistes Jacques Urbanska (arts-numeriques.info - Transcultures) et Wolf  Kuehr (project manager pour Mons2015 - respublica) ont préparé une brève introduction au (Big) Data Art au travers de différents exemples d’œuvres suivie d’une vidéo-conférence avec l’artiste Manuel Lima.

 

Concepteur, auteur, conférencier et chercheur basé à New York, Manuel Lima est membre de la Royal Society of Arts, il est le fondateur de VisualComplexity.com et concepteur principal à la Codecademy. Il a été nommé par le Creativity Magazine comme « l'un des 50 esprits les plus créatifs et les plus influents de l'année 2009 ».

 

Au 18e Symposium international des arts électroniques (ISEA2012), Roger Malina, l’astrophysicien et président de l'Institut Leonardo pour l'art, la science et la technologie, a repris les chiffres avancés par les laboratoires IBM pour introduire sa conférence sur le Big Data : «chaque jour, nous créons 2,5 trillions d’octets de données et cette tendance s’accélère si vite que 90% des données dans le monde d’aujourd’hui ont été créé dans les deux dernières années seulement. Les ensembles de données sont devenus tellement vastes et complexes qu’il est devenu extrêmement difficile de les traiter avec les outils actuels. Malina a fait valoir qu’il y avait un rôle essentiel pour les artistes dans la création de nouveaux systèmes de représentation des données, la visualisation, la sonification, la simulation, l’interactivité… dans des domaines allant de l’astronomie, la géologie, la nanoscience et de la médecine, des affaires et de la finance…»

Lors des 2 jours de conférence « Cartographies de l'invisible un voyage au cœur des données... », l’artiste Chritophe Bruno, initiateur de la rencontre, posait, quant à lui, les questions suivantes :

« Comment lire un million de pages de mangas en un seul coup d’œil ? Comment déconstruire nos catégories culturelles et artistiques grâce à la visualisation des big data ? Comment représenter l’information sur le réseau ? Comment naviguer dans les paysages de données ?

Archiver, comptabiliser et cartographier nos désirs les plus intimes sont autant de rouages de l’économie à l’ère des réseaux. Derrière l’accumulation massive d’information et de signes découlant de cette activité, peut-on déceler des structures « à grande échelle » qui révèleraient un envers du décor, des formes récurrentes invisibles à l’oeil nu qui annonceraient une météorologie du discours ?

Tenter de comprendre, tout en gardant une distance critique, comment l’art, la littérature, l’esthétique et le politique peuvent se trouver transformés par les mécanismes présent au cœur du Big Data. »


 

For this « Big Data Week Wallonia » coordonated by Mundaneum, in Mons, Jacques Urbanska (arts-numeriques.info, Transcultures) and Wolf Kuehr (project managerMons2015 - respublica) provide an introduction to the (Big ) Data Art through various examples of works followed by a video conference with artist Manuel Lima. Designer, author, lecturer and researcher based in New York, Manuel Lima is a member of the Royal Society of Arts; he is the founder and principal designer of VisualComplexity.com to Codecademy.

The « Big Data Week » is an annual event theme and community around issues related to " big data". Organised from London, the Big Data Week 2014 involves forty cities around the globe offeringfor a week more than 300 events including conferences, workshops, demonstrations, exhibitions on the theme ! These activities are organized with a view to educate and inform the public about the issues of big data. This 3rd edition is dedicated to the theme of the connected society. From May 5 to 11, the « Big Data Wallonia » offers in this context and for the first time in Belgium, a series of events and meetings involving several partners in the information society, education and culture.

 

Newsletter - Transcultures - 05-2014

AddThis Social Bookmark Button
There are no translations available.

transcultures-newsletter

MAI / MAY 2014

En mai, Transcultures est heureux de contribuer à la Big Data Week organisée pour la première fois en Belgique, participe aux ReWICs (Rencontres des territoires numériques innovants) à Charleroi, propose une série d’ateliers sonores et numériques et présente avec le manège.mons, la troisième édition de Sound’UP résultat de sessions défricheuses sonores et multimédia initiées et coordonnées par Art Zoyd. C’est aussi le moment de lancer deux nouveaux appels à contributions artistiques pour les Pépinières pour jeunes artistes à Mons et également le projet européen Park in progress qui sera comme pour l’édition montoise précédente, associée au festival City Sonic en septembre prochain.

In May, Transcultures is happy to contribute to the the Big Data Weekend organised for the first time in Belgium, participates to the ReWICs (meetings of innovative digital des territories) in Charleroi, offers a range of sound and digital workshops and present with of the manège.mons the third edition Sound'UP musical and multimedia sessions initiated and coordonated by Art Zoyd. This is also the time to launch a new call for proposals for the European Pépinières for young artists’ residency in Mons and also to contribute to Park in progress, a nomadic European project which will be as in the previous edition in Mons associated with our festival City Sonic in September.

Plus d'infos / Read More

 


25-04-14 - Made in Liège - Eastern Belgium at Night - concerts & projections

AddThis Social Bookmark Button
There are no translations available.

Eastern_Belgium_at_Night

Le Vecteur s'associe le temps d'une soirée à Eastern Belgium at Night dans le but de présenter un aperçu condensé mais vivant de la scène musicale liégeoise et innovante. Au programme, des courts-métrages et des concerts. Le but de la soirée est également de faire découvrir le Vecteur au public liégeois qui ne connaît pas cet endroit. Suivant cet état d'esprit, Eastern Belgium at night accueillera à Liège, à l’automne 2014, des artistes carolos.

Eastern Belgium at night est le paravent sous lequel Eric Therer (Liège, Belgique) édite et organise des concerts, performances, expositions telles que celles récemment consacrées à Jérôme Mayer ou à l’inauguration du nouveau palais de justice de Liège. Prétexte et passerelle, le nom est volontairement non-médiatisé, aucun site, aucun blog, aucun réseau social n’y renvoie.

_ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _

ORBITALE ET EASTERN BELGIUM AT NIGHT PRÉSENTENT :

◤ PIUME DI PAVONE
Piume di Pavone est né de la rencontre entre Phil Maggi (Ultraphallus) et de Phil Cavaleri (Bruital Orgasme). Live, le duo impressionne par ses excursions sonores oniriques matinées d’éléments de musique concrète et de boucles digitalisées.
Born again hymns from the rusty valleys of Walifornia.
http://piumedipavone.bandcamp.com/


◤ RÄUM
Derrière l’étiquette Räum se profile Yannick Franck, aka Orphan Swords, fondateur du label Idiosyncratics, membre du duo Y.E.R.M.O., collaborateur de Craig Hilton, Jason Van Gulick, Pietro Riparbelli et bien d’autres… Après avoir résidé aux États-Unis, Yannick se partage actuellement entre Liège et Gand.
www.idiosyncraticslabel.blogspot.com
www.soundcloud.com/idiosyncratics-label
www.yannickfranckchronicles.blogspot.com


◤ MÊME LES OISEAUX PUENT
Empruntant son nom au titre d’un bd de Johan De Moor, ce combo post-rock novateur est emmené sous la houlette de génial Henri Gonay, médiathècaire de Liège. Leur performance ‘Pillage’ associe musique et extraits de vieux films russes d’art et essai.
MLOP a également détourné et revisité le film ‘Loulou’ (classique de G.W. Pabst) lors de l’inauguration du nouveau Palais de justice de Liège.
Henri Gonay | Cédric Ledouble | Nicolas Schroeder | Stephan Ink
guitare, claviers, électronique, fx, basse, objets, percussions, voix
www.myspace.com/556894691


◤ JONAS LUYCKX
Cinéaste, Jonas a travaillé sur des clips, des portraits d’artistes, des projets pédagogiques mais aussi sur des courts-métrages. Il a collaboré avec l’artiste liégeois Werner Moron.
Il propose ici la diffusion de son dernier film ‘Le cinéaste et l’inverse’ basé sur la narration des textes d’Annie Lafleur d'après Raimbaut D'Orange (‘Alors brille la fleur inverse’ du 12ème siècle) et la musique de Gauthier Keyaerts et de Stephan Ink.
http://jonasluyckx.com/
www.whitemarket.be


◤ JERÔME MAYER
Etudiant avec Paul Armand Gette aux Beaux-Arts à Paris au début des années 90, avec Jeff Wall et Mark Lewis à Vancouver en 1993, assistant du sandpainter navajo Joe Ben Jr aux Etats-Unis en 1996, Jérôme Mayer a beaucoup voyagé pour ensuite s’établir en région liégeoise.
Ses champs de narration vidéographiques et pluridisciplinaires évoluent dans une observation et une translation de la mécanique du vivant, plaçant au centre de ses réalisations l’épreuve de la perte de l'instant et l’empreinte qui tente de l’appréhender.
Il est professeur à l’Académie des Beaux-arts de Liège et prépare actuellement une exposition qui se tiendra fin avril à Saint-Etienne.
www.jeromemayer.com

You are here: Home