Contact us @ +32(0)65 59 08 89 - contact@transcultures.be

Transnumériques #4 – Connectic’Arts #1 – Evénements de finissage

Transnumériques #4 – Connectic’Arts #1 – Evénements de finissage

Evénements de finissage Connectic’Arts – Transdemo #1 +Transonic #2

Dimanche 17 juin à 17h

Maison des Cultures de Saint-Gilles – 120, rue de Belgrade

Entrée libre

Deux évènements viendront clore cette première édition de Connectic’Arts ce dimanche 17 juin à partir de 17h à la Maison des Cultures de Saint-Gilles. Au programme, Transdemo #1, une présentation d’une série de projets numériques et innovants « work in progress » à 17h qui sera suivie de la soirée Transonic #2 avec deux concerts de Steve Kaspar et Phil Maggi.

Transdemo#1 – 17h

Transdémo est une nouvelle série de projets (work in progress) lancée à l’occasion des Transnumériques. Il s’agit de présenter au public, dans de bonnes conditions, des oeuvres numériques/hybrides/innovantes en cours ou encore des projets bien enclenchés proches de l’étape finale mais qui doivent encore un peu s’ajuster… Les Transdémos entendent favoriser, dans une ambiance conviviale, la rencontre critique entre les curieux et les créateurs permettant à ceux-ci d’évoluer dans le développement de leur projet.

Jacques Urbanska / Vincent Paesmans: Anathèse – 17h

Le projet Anathèse comporte une recherche sur les différents signaux émis par le corps humains et surtout ses ondes cérébrales. Cette partie du projet a été développée avec L’institut Numediart – Université de Mons

La partie artistique comporte une performance installation qui sera créée dans le courant 2012/2013. Des capteurs sont placés sur un mannequin. Lorsque le public touche certaines zones du mannequin (visage, épaules, torse, ventre, cuisses), la même zone du performeur est stimulée électriquement. Une série de capteurs biofeedback et une caméra (focus visage) permettent de mesurer les réactions/émotions du performeur lorsqu’il reçoit les chocs électriques. Un ordinateur récupère les informations des capteurs viofeeback et de la vidéo afin de composer une visualisation qui peut être projetée sur un écran et/ou par transparence sur le visage du mannequin (voir fichier joint). Pour la maquette présentée, il n’y aura que les zones du buste qui seront réactives.

Avec le soutien de Numediart – Umons et de Transcultures.

www.arts-numeriques.info/emotiv-epoc

Valérie Cordy + Jean-Claude Dargeant + Isabelle Bats : Untitled – 17h30

Entrée libre

Untitled : tous les moyens sont bons, tous les coups sont permis pour autant qu’ils soient donnés avec un clavier, une souris et une webcam. Untitled  est un combat ordinaire dont les protagonistes sont affectueusement consentants,  une plongée dans des univers parallèles. Jean-Claude Dargeant tapant comme un furieux sur son clavier en acier trempé dans la dernière coulée d’un laminoir à chaud, Isabelle Bats puisant dans ses qualités de performeuse  et de tenniswoman pour offrir sa poésie, Valérie Cordy déconstruisant la mise en scène du  web avec sa virtuosité d’astéroïde vous épuiseront. Après le DJ’ing, le VJ’ing, ils vous proposent le EJ’ing : E comme dans « email » ou « e-business ». Untitled, ça surfe, ça chatte à la vitesse de l’écriture électronique automatique, ça balance du tweet,  du Facebook, de la pub, du fake, des discours convenus, de la musique, de la vidéo,  des infos bidons prises au sérieux et des infos inconnues qui nous gouvernent. « Untitled », ça donne l’impression que tout le monde peut le faire. Oui, mais la place est déjà prise. C’est Untitled.

Avec le soutien de Transcultures

Transonic # 2 

Concerts de Steve Kaspar The Reply & Phil Maggi

Le 17 juin à 18h30

Entrée libre

Deux concerts solo matiéristes, organiques et aventureux de Steve Kaspar et de Phil Maggi. A cette occasion, sera présenté le mini CD live de Steve Kaspar chez Transonic, nouveau label indépendant pour les musiques autres et les arts sonores lancé récemment par Transcultures.

Production de Transcultures

http://www.galerietoxic.com/Fr/Artistes

www.philmaggi.com

Steve Kaspar(Lu) The Reply 

Mise en tension et circulation des combinaisons/traitements de sources sonores concrètes, électroniques, acoustiques et voix. Un nuage ou une vapeur d’archéologie sonore de l’exploration et de la
traversée du domaine des champs de « l’ineffable »… 

Phil Maggi

Son dernier album Ghost Love (chez Idiosyncratics Records, 2011) nous plonge dans des sphères sonores, entre collages bruitistes et paysages envoûtants. La musique de Phil Maggi est indirectement inspirée par l’hypnose et la musique traditionnelle. Extrait d’un chronique de Ghost Love : «Phill Maggi est parvenu à composer une oeuvre organique, absolument pas hermétique, dans laquelle on s’enfonce. On palpe, on goûte. On l’inspecte, on la tourne, on la retourne. (…) Au lieu de proposer le systématique soundtrack imaginaire d’un film qui n’existera (heureusement) jamais, Maggi nous invite à inventer son propre voyage.»