Contact us @ +32(0)65 59 08 89 - contact@transcultures.be

Newsletter novembre 2012

Newsletter novembre 2012

Après la déferlante festivalière, nous repartons dans une saison parsemée de performances, conférences, ateliers, résidences d’artistes… avec ce slogan «Yes we hope» qu’on pourrait emprunter aux «Obamaptimistes» même dans la crise qui repousse encore les limites, ce qui serait le propre de ces transcultures qui vont de l’avant, toujours à la rencontre de la singularité, malgré les conformités globalisantes.


15.11.2012
Nicolas d’Alessandro
Conférence – Emergences sonores et numériques

Mons > Ecole Supérieure des Arts Plastiques et Visuels (Arts²)
> 11:00
Faire parler les objets : dix ans de design énactiviste au service de l’expression vocale

nicolas-d-alessandro_conference_transcultures-2012

Nicolas d’Alessandro est un chercheur (Numediart – Institut pour les Technologies des Arts Numériques, UMONS) et un musicien qui a travaillé entre autres avec Jean-Paul Dessy (Musiques Nouvelles), ouvre le cycle des Emergences sonores et numériques (conférences,workshops + présentation d’une sélection de projet d’étudiants dans les festivals associés) lancé par Transcultures et l’ESAPV Mons. « La parole est un geste, physiologique, cognitif, perceptif, social. Lorsqu’elle est mise au service de la performance artistique, elle conduit l’être humain dans des expériences émotionnelles dont l’intensité n’a d’égal que son fonctionnement encore largement insaisissable. Lors de cette conférence, il sera question de relater une décennie de recherche technologique et esthétique sur la voix, en marge des grands débats scientifiques, et davantage approché comme le travail d’un luthier, cherchant à comprendre et étendre l’expressivité du corps sonore. Dix ans à fabriquer des objets numériques qui simulent la parole ou le chant, mais offrant leurs entrailles à des mains bien réelles. En toile de fond, un positionnement du design et de la performance comme outils pour comprendre le langage et les émotions ». N.D.


21.11.2012
Transnomades#4
Margarida Guia + Natalia de Mello
+ DJ Next Baxter

Lagutrop (correspondances et paysages de l’envers)
Bruxelles > Maison des Cultures de Saint-Gilles > 20:00

transnomades-4_affiche_transcultures

Pour le quatrième édition des soirées Transnomades (consacrées aux nouvelles pratiques interculturelles et intermédiatiques) Natalia de Mello (artiste pluridisciplinaire, plasticienne) et Margarida Guia (performeuse, vocaliste), artistes singulières d’origine portugaise aux trajectoires transdisciplinaires aiguillonnées par des interrogations et des pratiques multimédiatiques, se rencontrent pour la première fois sur scène pour une création visuelle et sonore au mix synchrone, Lagutrop ou le Portugal la tête à l’envers ! + mix (post)electro-groovy-hybride de Next Baxter aka Gauthier Keyaerts (Transonic)

Production : Transcultures avec le soutien de la Commune de Saint-Gilles (Echevinat de la Culture) et en partenariat avec Ante Post/La lettre volée


16.11.2012
Lancement du site Transonic

transonic_logo_transcultures-2012

Coordonné par Philippe Franck et Gauthier Keyaerts, Transonic est un nouveau label indépendant dédié aux musiques électroniques, organiques, poétiques… et aux sons autres. Transonic propose des objets sonores, des événements spécifiques (concerts, performances, showcases,…), des œuvres et manifestations hybrides (installations, conférences, collaborations inter disciplinaires…) en Belgique et à l’international. Plusieurs productions (LP+CD de Gauthier Keyaerts Fragments#37/43, double CD de 48 Cameras, « Right North » she said…, compilation CD City Sonic 2009-010-011) sont sorties avec le soutien de la Fédération Wallonie-Bruxelles (service musiques non classiques) ainsi qu’un mini CD de Steve Kaspar Live in Exit07 (série Tiny Ears). Cette première version du site (en partenariat avec www.arts-numeriques.info) donne une première information sur les artistes et les productions liées à cette initiative, soutenue par Transcultures et appelée à se développer.


Transcultures conseille également


19>21.11.2012
Crea numerica

Rencontres professionnelles sur la création numérique dans l’espace méditerranéen et le continent africain
Tunisie > La Marsa

objets-son_affiche_transcultures-2012

Afin de soutenir le développement de la création numérique dans l’espace méditerranéen et plus largement le continent africain, l’association Echos Electriques et l’Organisation internationale de la Francophonie co-organisent avec le soutien de la Fondation Prince Claus, la deuxième édition des Rencontres professionnelles Crea numerica. Sur le thème « Former à la création numérique », cette manifestation francophone regroupera notamment une trentaine de représentants de structures (universités, écoles des beaux-arts, lieux d’apprentissage de type médialab/fablab, réseaux de communautés de pratiques, etc.) originaires d’Amérique du Nord, d’Europe, d’Afrique du Nord, d’Afrique sub-saharienne et du Moyen-Orient. À travers des rencontres professionnelles et des présentations d’initiatives au grand public, les participants préciseront les enjeux du développement de la création numérique, interrogeront les pratiques pédagogiques, anticiperont les compétences à développer au regard des mutations et opportunités offertes par le numérique, mettront en évidence les spécificités et les complémentarités entre enseignement académique, formation technique et éducation populaire aux technologies, initieront le cas échéant projets et partenariats. Plusieurs artistes de la Fédération Wallonie-Bruxelles (avec le soutien de la Commission Arts Numériques et de WBI) participent également à l’exposition « L’objet-son » (qui emprunte son nom à une exposition éponyme dans City Sonic 2011) au Palais Abdellia, du 17 au 24 novembre.