Contact us @ +32 (0)71 31 71 26 - contact@transcultures.be

Newsletter septembre 2019

Newsletter septembre 2019

En cette intense rentrée, Transcultures nouvellement installé sur le site de Bois-du-Luc (La Louvière) et qui prépare activement la 16ème édition du festival international des arts sonores City Sonic (qu’ouvrira le 21 novembre à Louvain-la-Neuve) est partenaire d’un workshop qui met le son au centre des pratiques hybrides contemporaines en France (2eme année d’échange entre l’Ecole Supérieure d’Arts du Nord-Pas-de-Calais à Tourcoing et l’école des arts visuels de Mons Arts2) tandis que les artistes soutenus sont diffusés de Bruxelles à Shenzhen. Vous pourrez aussi découvrir de nouvelles archives en ligne (l’événement Transonic pour le Brussels Drone Day 2019 et une conférence de Philippe Franck à la Bibliotheca Wittockiana autour des poésies sonores et pré-numériques) ainsi que deux vidéos (de Petermfriess et du duo Pastoral) soniques soutenues par Transcultures et qui témoignent à nouveau de ces hybridités poétiques farouchement rebelles aux classifications étanches qui motivent notre engagement.

In this intense beginning of school year, Transcultures, newly installed on the site of Bois-du-Luc (La Louvière), is actively preparing the 16th edition of the international festival of sound art City Sonic. It will open November 21st in Louvain-la-Neuve. Transcultures is a partner of a workshop focusing on the relation between sound and various contemporary hybrid practices in France (2nd year of exchange between the Art School of Tourcoing and Arts2, the Visual Arts School of Mons). Meanwhile, supported artists will travel from Brussels to Shenzhen. You can also discover new online archives (the Transonic event for the ‘Brussels Drone Day 2019’ and a lecture by Philippe Franck at the Bibliotheca Wittockiana-Brussels on sound and pre-digital poems) and two sonic videos (by Petermfriess and Pastoral). All supported by Transcultures, they once more appear as testimonies of these poetic hybridities -fiercely rebellious to the easy classifications- that motivate our commitment.

Workshops

24.09 >
27.09.2019


ESA Nord Pas de Calais
Tourcoing (FR)

Un son ne peut pas tenir debout

Julien Poidevin + Sylvain Vanot


Workshop GMLR – Studio gémellaire



Le GMLR (ou studio gémellaire), c’est l’atelier sonore commun à l’ESÄ NPdC site de Tourcoing et à ARTS2, l’école supérieure des arts visuels de Mons. Il organise pour la deuxième année consécutive un programme ouvert à 14 élèves (7 pour chaque école). Comme l’an dernier, deux semaines de workshop (à Tourcoing du 24 au 27 septembre puis à Mons du 3 au 8 février), aboutiront en une exposition (vernissage à Mons, le 7 février 2020). Transcultures, centre des cultures numériques et sonores, installé en Fédération Wallonie-Bruxelles continue d’ apporter une aide logistique et en matériel avec également le soutien des Pépinières européennes de Création.
Le recrutement pour Mons est ouvert aux élèves des années 3, 4 et 5.

« Un son ne peut pas tenir debout » écrit John Cage dans « 2 pages, 125 mots sur la Musique et la Danse ». Ce que les organisateurs voulent interroger ici ce sont les liens intrinsèques que le son entretient avec la durée, l’espace et le mouvement. Quelles sont les conditions d’émergence du fait sonore ? Ces conditions peuvent être envisagées de façon matérielle, physiologique, sociale, réelle ou spéculative. Qu’est-ce que produire un son ? Quels rapports le son entretient-il avec son contexte et l’auditeur ?

The GMLR (or ‘studio gémellaire’) is the joint sound workshop at the ESÄ NPdC site in Tourcoing and at ARTS2, the Higher School of Arts of the Federation Wallonia-Brussels in Mons. It organizes for the second consecutive year a program open to 14 students (7 for each school). As last year, two weeks of workshops (in Tourcoing from 24 to 27 of September and Mons from 3 to 8 of February), will culminate in an exhibition (opening in Belgium on February 7th). Transcultures, center of digital and sound cultures, installed in the Federation Wallonia-Brussels continues to provide logistical and material support.

« A sound can not stand up, » writes John Cage in « 2 pages, 125 words on Music and Dance ». What we want to question here are the intrinsic links that sound has with duration, space and movement. What are the conditions of emergence of the sound fact? These conditions can be considered in a material, physiological, social, real or speculative way. What is producing a sound? What relationships does the sound have with its context and the listener?

  • 24 > 27.09.2019 (session 1)
  • Atelier ouvert aux élèves de l’ESÄ NPdC-Tourcoing et à ARTS2 (Mons) en 3e, 4e et 5e année / Workshop open to students of ESÄ NPdC-Tourcoing & ARTS2 (Mons) in their 3rd, 4th or 5th year
  • 36 bis rue des Ursulines 59200 Tourcoing
  • Coproduction ESÄ NPdC (Tourcoing) / ARTS2  (Mons) en partenariat avec  / in partnership with Transcultures & Pépinières européennes de Création.
  • esa-n.info – esapv.betranscultures.be pepinieres.eu

Publications

Poésie


Le Lys Bleu Editions

Soleil de sucre

Christophe Bailleau


Recueil de textes poétiques  / Collection of poetic texts



Soleil de sucre est le second recueil de poésie de Christophe Bailleau (musicien et artiste visuel d’origine française basé en Wallonie) après son premier opus (+ album en ligne) Firebird sorti début 2019 chez Transonic, fruit d’une résidence d’écriture, entre Paris et Charleroi, qui avait été particulièrement productive et donné matière à plusieurs recueils potentiels.

Vocabulaire technique ou juridique, langage hip hop, manuel des castors juniors ou missel d’église, jeux télévisées et émissions culinaires, notices de médicaments et panneaux de circulations, tout est bon dans le cochon !  Notre drôle de monde et sa postmodernité schizophrénique sont la matière première de ces post-haïkus décalés parfois illustrés de vignettes empruntées au web. Pas de hiérarchie de langage dans ces 100 pages ensoleillées qui transpercent les nuages du quotidien mais le plaisir du jeu et un imaginaire arborescent irrigué par des images surréelles et des instantanés impressionnistes. Christophe Bailleau a sans doute la calvitie inconsolable mais sa curiosité permanente est contagieuse.

‘Soleil de Sucre’ (sugar sun) is the second collection of poetry by Christophe Bailleau (musician and visual artist of French origin based in Wallonia) after his first opus (+ online album) ‘Firebird’ released early 2019 by Transcultures’ Transonic label, the result of a writing residency between Paris and Charleroi, which had been particularly productive and given substance to several potential collections.

Technical or legal vocabulary, hip hop language, handbook of ‘Junior Woodchucks’ or Church missals, TV games and cooking shows, medicine instructions and circulation signs, every part is the best part ! Our odd world and its schizophrenic postmodernity are the raw material of these quirky post-haikus, sometimes illustrated with thumbnails borrowed from the web. No hierarchy of language in those sunny 100 pages that pierce the clouds of everyday life, but the sense of play and an arborescent imagination irrigated by surreal images and impressionistic snapshots. Christophe Bailleau probably has inconsolable baldness but his permanent curiosity is contagious.

  • Editions Le Lys bleu
  • avec le soutien des/with the support of Pépinières européennes de Création & Transcultures
  • lysbleueditions.com

Video


Pépinieres européennes
Transcultures

MARS ABSTRACTIONS S3

Petermfriess


Video arts / Animation



Créé à l’occasion d’une résidence Pépinières européennes de Création, ce troisième opus vidéo de la « série spéculative » Mars Abstraction  initiée récemment par le créateur/concepteur multimédiatique d’origine allemande Petermfriess, défie l’imagination par rapport à une extension purement linéaire des territoires humains dans l’espace qui n’aura jamais probablement lieu tel quel. Le matériel visuel, issu de sources publiques, est retravaillé et recomposé afin d’évoquer les paysages martiens où, malgré les informations données par plusieurs sondes, des mystères et énergies inconnues subsistent. Peu de certitude existe également sur ce qui peut être entendu sur Mars, cette vidéo est accompagnée d’une création sonore qui s’inspire tant de l’imaginaire que des données actuellement existantes.

Created in the framework of a residency hosted by the European Pepinieres of Creation, this third video work of ‘Mars Abstraction’ series recently initiated by the German multimedia artist Petermfriess, defies the imagination in relation to a purely linear extension of human territories in space that is unlikely to happen as such. The visual material, taken from public sources, is reworked and recomposed to evoke the landscapes of Mars where, despite the date given by several probes, unknown mysteries and energies remain. As we do not know much on what can be heard on Mars, this video is accompanied by a sound creation that is inspired by both the imaginary and existing data.

Video


Transonic
Transcultures

L’échappée belle

Pastoral


Video art / Soundcape



Dans cette composition impressionniste du duo Pastoral (Christophe Bailleau et Philippe Franck) qui est aussi le titre de leur premier album+livret photo/poésie (sorti chez Transonic), les arpèges guitaristiques et de nappes électroniques dialoguent avec des saynètes bucoliques, poétiques ou humoristiques qui s’entremêlent pour nous emmener dans une ballade à la folie douce, dérive d’un quotidien provincial surréel.



This impressionistic composition of the duo Pastoral (Christophe Bailleau and Philippe Franck) which is also the title of their first album ‘L’échappée belle » (released by Transonic in 2019), intertwining guitar arpeggios and electronic waves, bucolic, poetic or humorous sketches, takes us on a ballad to the sweet madness, derives from a provincial surreal daily environment.

  • Production :  Label Transonic / Transcultures
  • Pastoral – video + music : Christophe Bailleau & Philippe Franck
  • youtube.com/TransculturesBe

Transcultures archives

Archives video


YIAP
Transcultures
Transonic

Brussels Drone Day 2019

Unda + Raymond Delepierre + Paradise Now + Petermfriess + Björn Jauss


Transonic Session – Sound Art



Le drone (ou littéralement bourdon en anglais) peut désigner, en musique, un son long tenu ou répété avec peu de variation harmonique. On le retrouve dans plusieurs approches minimalistes contemporaines mais aussi dans certaines traditions extra-occidentales. A l’occasion du Drone Day International, des événements dédiés au drone sonore ont lieu un peu partout dans le monde réunissant des chercheurs de la sensation du son libéré de la mélodie et du rythme créant un autre espace-temps sonsoriel.

A l’initiative d’Ariane Chesaux et de Transcultures, le Brussels Drone Day, pour la deuxième fois, regroupait le 25 mai dernier plusieurs artistes issus de différents horizons (Unda-Isa Belle et Ariane Chesaux entrelacs de bols tibétains, gongs, clochettes et drone acoustique, Paradise Now – soundscapes guitaristiques, vocales et électroniques, Raymond Delepierre – soundscapes organiques, Peter M Friess – traitements visuels,…). Il s’agissait de partager une énergie singulière et de stimuler la découverte des mondes intérieurs tant des artistes sonores que des participants, chacun vivant cette immersion dans le son. En épilogue, Björn Jauss (synthé modulaire) a donné une « ELQ impro » dédiée à sa grand-mère.

The word ‘drone’ (a synonym of ‘bumblebee’) can designate, in music, a long held or repeated sound with little harmonic variation. It is found in several contemporary minimalist approaches but also in some non-Western traditions. On the occasion of ‘Drone Day International’, events dedicated to the sound drone take place all over the world bringing together researchers of the sensation of sound freed from melody and rhythm, creating another sound space-time continuum.

At the initiative of Ariane Chesaux and Transcultures, the ‘Brussels Drone Day’, for the second time, gathered on May 25th, several artists from different backgrounds : Unda-Isa Belle and Ariane Chesaux interlacing of Tibetan bowls, gongs, bells and acoustic drone. Paradise Now – guitar/vocal/electronic soundscapes. Raymond Delepierre – organic soundscapes. Petermfriess – visual treatments, …). As an epilogue, Björn Jauss (modular synth) gave an « ELQ improv » dedicated to his grandmother. It was about sharing a singular energy and stimulating the discovery of the inner worlds of both sound artists and participants, each living this immersion into the sound.

  • Partenariat/Partnership : Transonic – Transcultures, YIAP, Voyage sonore
  • Dans les cadre de/In the framework of International Drone Day
  • youtube.com/TransculturesBe

Archives video


Transcultures Bibliotheca
Wittockiana
Lettres en Voix

De la poésie sonore aux écritures intermediatiques

Philippe Franck


conférence/lecture



Dans le cadre de l’événement « Ecritures numériques et formes intermédiatiques » en lien avec la Journée internationale de la lumière de l’Unesco, Philippe Franck (directeur de Transcultures, critique culturel, enseignant, artiste) a proposé le 30 avril 2019, à la Bibliotheca Wittockiana (Bruxelles), un panorama de démarches actuelles prospectives mêlant formes performatives, installatives, connectées… et technologies numériques.

A partir d’un rappel historique des expériences de différents pionniers qui ont intégré dès les années 50 (Bernard Heidsieck, Henri Chopin, William S. Burroughs…), les technologies à leur processus créatif poétique pour « sortir le langage hors de la page » et le « remettre debout », il passe en revue en illustrant d’exemples leurs apports, questionnements et particularités dans les champs croisés des cultures (pré)numériques et des nouvelles formes d’écritures intermédiatiques.

This lecture « From sound poetry to intermedia writings » by Philippe Franck, in the frame work of the event « Digital writings & intermedia forms » organised at Bibliotheca Wittockiana (Brussels), was only in French.

Starting from a historical reminder of the experiences of various pioneers (Bernard Heidsieck, Henry Chopin, William S. Burroughs…) who integrated the electronic & media technologies – since the 50’s technologies – to their poetic creative process to ‘take the language out of the page’, Philippe Franck offers a panorama (illustrated by numerous examples) of current prospective approaches combining performative, installative, connected forms … and digital technologies, by analyzing their contributions, questions and particularities in the cross-cultural fields. digital forms and new forms of intermediary writing(s).

  • Partenariat/Partnership : Transcultures ; Bibliotheca Wittockiana ; Lettres en Voix
  • Dans les cadre de/In the framework of Ecritures numériques et formes intermédiatiques » > Journée internationale de la lumière de l’Unesco
  • youtube.com/TransculturesBe

Artists on the road

14.09 >
16.10 2019


Alternative Culture Making
Shenzhen (CH)

MARS ABSTRACTIONS S1

Petermfriess


Exposition/exhibition
Topography of the Stack



Sélectionnée pour l’exposition Topography of the Stack  (organisée à Alternative Culture Making sous le commissariat de Ma Yongfeng) à Shenzhen, Mars Abstractions (speculative series) défie l’imaginaire de l’extension linéaire des territoires humains dans l’espace et à travers la technologie. Des copies modifiées de nos schémas d’expérience de la vie sur Terre seront transférées sur la planète accessible la plus proche. Les images et les sons révèlent un passé planétaire à transformer en une seconde Terre. En stimulant l’imaginaire par une approche ludique numérique, l’œuvre nous propose une approche théorique des environnements et des habitats futurs.

Selected by curator Ma Yongfeng at the ‘Topography of the Stack’ exhibition organized by Alternative Culture Making in Shenzhen (China), ‘Mars Abstractions’ speculative series)’ challenges the imaginary of linear extension of human living territories into space and through technology. Modified copies of our life experience schemes on earth will be transferred to the nearest accessible planet. Images and sound reveal a planetary past to be transformed into a second earth, whereas. By stimulating the imaginary through a digital playful approach, it gives us an theoretical approach of future environments and habitats.

  • 14.09 > 16.10 2019
  • Organisation : Alternative Culture Making
  • Building F1, Overseas Chinese Town Creative Culture Park, Nanshan District, Shenzhen
  • mp.weixin.qq.com

18.09.2019


Maison de la Création de Laeken
Bruxelles (BE)

Paysages sonores instantanés

Maurice Charles JJ + Ula Hasse


Workshop



A partir du 18 septembre et ce tout au long de l’année scolaire, le musicien saxophoniste/improvisateur Maurice Charles JJ dont le travail a été souvent soutenu par Transcultures/City Sonic, organise un atelier d’improvisation musicale s’adressant à tous  musiciens aventureux ou curieux de l’expérimentation sonore. En se détachant peu à peu des règles de jeux classiques et de la fonction première de l’instrument, les participants sont invités à rechercher et assembler des sons qui les emmèneront dans un imaginaire sonore à part entière en « partageant l’écoute » et en « créant dans l’instant présent la bande son d’un film imaginaire ». L’atelier a comme finalité d’aboutir à la création face au public de paysages sonores improvisés et construits dans le présent.

Désireux de fusionner les différentes disciplines artistiques, Maurice Charles JJ s’associe à la plasticienne d’origine allemande Ula Hasse et son atelier « Le jeu du dessin ». Leurs deux pratiques/démarches artistiques seront ainsi en dialogue tout au long de l’année d’ateliers.

From September 18th onwards throughout the school year, the saxophonist / improvisational musician Maurice Charles JJ, whose work was often supported by Transcultures / City Sonic, organizes a musical improvisation workshop for all musicians adventurous or curious about sound experimentation. By gradually breaking away from classical game rules and the main function of the instrument, participants are invited to search and assemble sounds that will take them into a fully-fledged sound imaginary by « sharing the listening » and « creating in the moment the soundtrack of an imaginary film ».

The aim of the workshop is to create public landscapes of improvised soundscapes built in the present. Wishing to merge the different artistic disciplines, Maurice Charles JJ joins the German visual artist Ula Hasse and her workshop « The game of drawing ». Their two practices / artistic approaches will thus be in dialogue throughout the year of workshops.

  • 18.09.2019
  • Ateliers le mercredi à partir du / workshop on Wednesdays starting from
    18.09.019 – 18.30 > 21.30 (s’étalant sur 3 trimestres / spanning 3 quarters)
  • Maison de la Création  de Laeken (MC Bockstael)
  • Place Emile Bockstael 1020 Bruxelles
  • Infos & inscriptions via le site de la MC Laeken
  • maisondelacreation.org

21.09.2019


La Grange
Casteau (BE)

Cinéma pour l’oreille

Jean-Pierre Jonckheere – Charo Calvo – Stéphanie Laforce -Marie-Jeanne Wyckmans – Théodoros Lotis


Concerts FeBeME



Dans la série de concerts organisée en 2019 par la FeBeME, la Fédération Belge de Musique Electroacoustique propose un programme d’acousmatique et de « cinéma pour l’oreille » avec Jean-Pierre Jonckheere – Atelier, Jean-Louis Poliart – Le vol de la pipistrelle froisse le voile de la nuit, Charo Calvo – The Grass, Stéphanie Laforce – Itinérance, Marie-Jeanne Wyckmans – Voyages-Mirages, Théodoros Lotis – Instant of a crystal glass.

In the series of concerts organized in 2019 by the FeBeME, the Belgian Federation of Electroacoustic Music offers a program of acousmatic and « cinema for the ear » with Jean-Pierre Jonckheere – ‘Workshop’, Jean-Louis Poliart – ‘The flight of the pipistrelle wrinkles the veil of the night’, Charo Calvo – ‘The Grass’, Stephanie Laforce – ‘Roaming’, Marie-Jeanne Wyckmans – ‘Voyages-Mirages’, Théodoros Lotis – ‘Instant of a crystal glass’.

  • 21.09.2019
  • Tickets : 8 € (Réservation : 0475 51 93 53)
  • 5b, rue St-Antoine  7061 Casteau (Soignies)
  • Production : FeBemE | co-production C’est à Casteau. Avec l’aide de/with the support of : Fédération Wallonie Bruxelles, ARTeM asbl,  Halolalune, académie « La Chantrerie » de la ville de Soignies, Forum des Compositeurs ASBL
  • cestacasteau.be – febeme-befem.be

28.09.2019


Bois-du-Luc
La Louvière (BE)

La Symphonie du Feu #2

Les arts du feux en Fédération Wallonie-Bruxelles


ShOwflamme



Showflamme, Smart et Central présentent la deuxième édition de La Symphonie du Feu sur le site de Bois-du-Luc en partenariat avec la Ville de La Louvière et le Musée de la Mine et du Développement Durable. Seul évènement belge exclusivement dédié aux arts du feu, il s’annonce comme un spectacle unique en son genre, durant lequel tout éclairage artificiel sera banni. L’ancien site minier du Bois-du-Luc s’embrasera et deviendra, le temps d’un soir, la forge mythique du puissant Vulcain, maître du feu, forgeron des dieux et protecteur des industries humaines.

Pour ce spectacle ambulant exceptionnel, la compagnie Showflamme a créé une scénographie de feu monumentale sur l’ensemble du site. Au centre du parcours, les spectateurs pourront découvrir cinq scènes d’artistes de feu, telles des temples dédiés aux dieux de l’antiquité liés à Vulcain (Junon, Vénus, Apollon, Mercure et Diane). La conception thématique et la programmation musicale de cette nouvelle édition ont été confiées au contre-ténor belge Dominique Corbiau.

Showflamme, Smart and Central present the second edition of ‘The Fire Symphony’ at the Bois-du-Luc site in partnership with the City of La Louvière  (Be) and the Museum of Mining and Sustainable Development.

For this exceptional traveling show, the company Showflamme has created a monumental fire scenography on the entire site. In the center of the route, spectators will be able to discover five scenes of fire artists, such as temples dedicated to the gods of antiquity related to Vulcan (Juno, Venus, Apollo, Mercury and Diana). Thematic design and musical programming of this new edition have been developed by the Belgian counter-tenor Dominique Corbiau.

Open Calls



29.09.2019


Deadline

City Sonic, international sound arts Festival (BE)

Sound Arts Sonores


Appel à propositions | Transcultures

Transcultures, Centre interdisciplinaire des cultures numériques et sonores, lance un appel à projets pour l’exposition de la 16ème édition de son festival international des arts sonores City Sonic qui se déroulera, du 21 novembre au 1er décembre 2019 pour le parcours d’installations principal (+ performances et ateliers), dans divers lieux du centre ville de Louvain-La-Neuve (Belgique), ainsi qu’à Braine L’Alleud – workshops & performances, décembre 2019 et Wavre (parcours au centre ville fin janvier-début février 2020).

Transcultures, Interdisciplinary Centre for Digital and Sound Cultures, is launching a call for projects for the exhibition of the 16th edition of the City Sonic International Festival of Sound Arts which will take place, for the main installations sound itinerary (+ performances & workshops), in various locations in the city center of Louvain-la-Neuve (Belgium), from November 21st to December 1st 2019 and also in Braine L’Alleud (workshops and performances in December019) and in Wavre (sound itinerary in the centre of the city – end of January-beginning of February 2020.

27.09.2019


Deadline

Usine Utopik (FR)

Milieu scolaire


Résidence | Pepinieres Européennes de Création



25.10.2019


Deadline

Usine Utopik (FR)

Visual Arts plastiques


Résidence | Pepinieres Européennes de Création