Contact us @ +32 (0)71 31 71 26 - contact@transcultures.be

Newsletter décembre 2013

Newsletter décembre 2013

Avant le break de Noël bien mérité pour mieux repartir sur les projets 2014, Transcultures est impliqué dans une palette d’activités : conférences (début du cycle Emergences numériques en partenariat avec Arts2), ateliers (Sonic kids de plus en plus demandés), résidences (le développement de Digital Breakfast à Mons, le départ de Chœurs poétiques à l’Université de Laval/Québec) et projets européens en développement (Park in progress) et audio/numériques en tournée (Ordinaire, Aymeric Hainaut, Gauthier Keyaerts) en Wallonie-Bruxelles. L’occasion aussi de vous remercier pour votre soutien et vous souhaiter déjà 2014 bonnes vibrations dans les turbulences de notre trans monde !


04.12.2013
Pascale Barret : Tchiki Boum
(Atelier Sonic Kids)

Mons > Médiathèque/le manège.mons > 14:30

esh_interreg-iv_transcultures-2013

pascale-barret_sonic-kids_transcultures-2013

DJ’s d’un jour, dans un esprit cabaret animé par Pascale Barret (performeuse, artiste numérique, DJ glamour aka Frau Picha), les enfants seront les acteurs d’une boum haute en couleurs. Masques, gommettes, paillettes, plumes, platines, micros… que la fête commence !

Dans le cadre de Espace(s) Son(s) Hainaut(s), plate-forme transfrontalière pour les musiques innovantes soutenue par le fonds FEDER-Interreg IV France-Wallonie-Vanderen

  • Entrée libre
  • Info > Lucie Knockaert 065 590887 • lucie.transcultures@gmail.com
  • Médiathèque/le manège de Mons (auditorium), 24 rue de la Seuwe, Ilot de la Grand Place
  • www.lemanege.comwww.transcultures.be

05.12.2013
Jacques Urbanska :
Introduction au Net Art

Mons > Arts2 > 11:30
Emergences numériques > Arts2

net-art_simple-diagram_transcultures-2013

Si le terme Net Art regroupe encore aujourd’hui toutes une série d’œuvres utilisant les réseaux, une certaine confusion règne entre ceux qui utilisent exclusivement le Web et Internet pour produire des œuvres destinée à être diffusée via le réseau et quasi exclusivement sur écran (« Web Art ») et d’autres formes qui rompent avec cette configuration. Cette conférence illustrée par de nombreux exemples, propose une première introduction au Net Art au travers d’œuvres connectées sortant de la dualité Web-Ecran. Jacques Urbanska (artiste numérique, performer, web master, community manager) abordera, lors de cette conférence illustrée (la première du cycle Emergences numériques et sonores) des œuvres qui utilisent réellement Internet comme outils de connexion physique, comme moyen de réinventer le Web ou d’accélérer sa dissolution dans la vie « réelle ». Ces derniers ont plutôt tendance à utiliser les objets connectés ou à en inventer, à travailler sur des nouvelles interfaces hommes-machines, à créer des outils et des plateformes communautaires, ou tout simplement à créer de nouveau réseaux indépendants d’Internet…

Un partenariat Transcultures – Arts2


17.12.013 > 04.01.014 (installation)
+ 21.12.013 (performance)

Gauthier Keyaerts : Fragments 43/44

Bruxelles > Point Culture

gauthier-keyaerts_fragments-43-44_transcultures-2013

Fragments #43-44 repose à la fois sur la technologie (médiation informatique, diverses interfaces numériques,…) et sur l’instinct, sur l’improvisation. L’utilisateur se retrouve face à un écran, et à une caméra de type Kinect (qui capte mouvements et profondeur de champs)… Dès qu’il active le dispositif, il peut alors déclencher et transformer des collections de sons, de même que prendre le contrôles de différents univers visuels, le tout en se déplaçant dans l’espace, ou l’aide de gestes précis. Ce dispositif (en collaboration avec François Zajéga) est également utilisé en performance par Gauthier Keyaerts, qui devient interface de dialogue entre sons, machines et images.

A noter que du 7 au 12 décembre 2013, le Point Culture expose, dans ce même espace à Bruxelles, HUM, une interface de dessin créée par François Zajéga (musique de Jean-Julien Filatriau). Par ses mouvements, l’utilisateur nourrit et éduque HUM. En retour, ce dernier génère des formes sonores et musicales.

Fragments 33/43 a reçu le soutien de la Fédération Wallonie-Bruxelles (arts numériques), Institut numediart/UMons, Transcultures

  • Entrée libre
  • Point Culture, 145 rue Royale 1000 Bruxelles
  • Installation : 17.12 > 04.01 – 11:00 > 18:00 – fermé les dimanche et lundi / closed on Sunday and Monday
    Performance : 21.12 – 16:00

19.12.2013
Aymeric Hainaux aka Émotional
+ Ordinaire

Charleroi > Le Vecteur > 20:30

aymeric-hainaux_portrait_transcultures-2013

Aymeric Hainaux (artiste français, dessinateur, beatboxer et performeur a.k.a Dent-de-Lion) utilise sa human beat-box armé de deux micros, d’une pédale d’écho et d’un lecteur de cassette. Sa règle n°1 : « No loop, live action only ». Tout est conçu sur place, sous les yeux du public. Émotional est le nouvel alias et nouveau projet d’Aymeric Hainaux, en marge du milieu beatbox formaté et convenu. Sa prestation célèbre l’instant présent et se construit sur des rythmes booty, drum n’ bass et diffuse de longues textures sonores évolutives, superbement intriquées dans une masse d’échos, de voix, de cris, d’harmonica ou de bruit mais aussi de respiration, de tension musculaire, de mouvements et de battements de cœur. Une performance sonore écorchée, bricolée, venant de l’intérieur et exprimée avec urgence.
Sous le pseudonyme de Ordinaire, Eric Therer accompagné par Stephan Ink (basse-laptop), emprunte à la fois à l’expérimentation sonore chère à Luc Ferrari et à l’héritage post-dadaïste de StockHausen et Walkman; la démarche du duo liégeois est de collecter des images et des sons dans notre environnement quotidien le plus immédiat qui ont valeur d’icônes incontournables. Les dancings le long des routes nationales, les friteries, la lourdeur administrative… autant de références qui appartiennent au patrimoine culturel réel ou onirique de la Belgique ici poétisé avec humour, insolence et une esthétique low-tech.


Park in progress


18.12.2013
Workshop Park in progress

Montreuil > Maison de l’Arbre > 20:30

culture-programme-park-in-progress_transcultures-2013

body-space_transcultures-2013
A l’initiative des Pépinières européennes pour jeunes artistes (chef de fil de ce projet européen dont Transcultures est un des organisateurs), une douzaine d’artistes ayant participé à Park in progress rencontrent de jeunes artistes de la plaine Saint-Denis, notamment issus de champs d’expression urbains et de la culture hip-hop. Claudio Stellato, accompagné par Stéphane Broc, poursuit dans ce contexte le projet qu’il a initié dans les précédentes éditions, à Pannonhalma (Hongrie) et à Nottingham et partage ses démarches avec de jeunes artistes de l’Est parisien. Donald Abad et Klaus Fruchtnis montent une installation vidéo interactive en relation avec les différentes communautés des quartiers, tandis que Pepso Stavinsky et Laurent Duprat (alias L.O.S) proposent une création musicale s’inspirant de ce contexte industriel dépouillé, mêlant hip-hop et musique électronique. Paolo Vignaroli à la flûte et Eloïse Labaume à la harpe partagent un duo et croisent leurs expressions pour une improvisation radicale. Stéphane Kozik, Julia Hadi et Virag Arany présentent Bodyscape (photo), performance danse-sonore-multimédia créée au cours de Park in progress à Mons (Festival City Sonic) en septembre dernier. Carmen Cruz propose une déambulation chorégraphie partagée avec les danseurs hip-hop de la Juste Debout School dans l’espace des anciens ateliers Méliès – la Maison de l’Arbre à Montreuil, une soirée d’échanges qui se terminera par un moment convivial autour d’un buffet original.


Résidences d’artistes en novembre


Stéphane Kozik + Arnaud Eeckhout : Digital Breakfast

Mons > Transcultures (Frigo)

stephane-kozik-arnaud-eeckhout_digital-breakfast_transcultures-2013

Ces deux artistes mêlant pratiques sonores et numériques sont accueillis au Frigo (Site des anciens abattoirs) pour une nouvelle étape de leur performance Digital Breakfast transformant les objets du petit déjeuner en instruments de musique insolite.

Simon Dumas + Philippe Franck : Chœurs poétiques

Québec > Université de Laval (LANTIS)

simon-dumas_philippe_franck_quebec_transcultures-2013

En prolongement des Transatlantiques (photo des participants après les performances à la Sonic Garden Party lors de la récente édition du festival City Sonic à Mons), Simon Dumas, directeur artistique de Rhizome Productions (Québec) et poète, et Philippe Franck, directeur artistique de Transcultures (Mons) et créateur sonore travaillent sur un dispositif de multi projection vidéo à 360 degrés avec un chœur virtuel de 9 poètes. À chacun est associé paysage lyrico-vidéographique et une trame audio conçue sur mesure par un artiste sonore qui lui est associé (Meriol Lehmann, Erick d’Orion, Simon Elmaleh, Martin Tétreault, Mirianne Rouillard et Mathieu Campagna du Québec, et pour la Fédération Wallonie-Bruxelles, Stephan Ink, Philippe Franck et Gauthier Kayaerts). Les présences poétiques celles des Québécois Annie Lafleur, Jean-Marc Desgent, Hervé Bouchard, Josée Marcotte, Alexis Lussier, Marc-Antoine K. Phaneuf et Simon Dumas, et des Belges Werner Moron et Sebastian Dicenaire.

En partenariat avec LANTISS (Laboratoire des Nouvelles Technologies de l’Image, du Son et de la Scène)-Université de Laval, avec le soutien de Wallonie-Bruxelles International.