Contact us @ +32(0)65 59 08 89 - contact@transcultures.be

Newsletter mars 2015

Newsletter mars 2015
transcultures-newsletter-03-2015

En mars, le temps des festivals reprend avec notre participation à VIA (Maubeuge-Mons), Vidéoformes (Clermont-Ferrand), Vidéographies (Liège), le Mois de la Poésie (Québec)…affirmant, là encore, la vitalité et la diversité de la création numérique et sonore défendue par Transcultures, ainsi que par ses partenaires belges et internationaux.

Ces œuvres et les artistes qui les génèrent doivent bénéficier, et ce d’autant plus en temps de crise (en ancien grec, krisis signifie aussi décision) d’une mobilité accrue à laquelle Transcultures entend travailler en y impliquant ses réseaux et en développant de nouveaux projets collaboratifs.

In March, the festivals flourish with various participations of Transcultures to VIA (Maubeuge-Mons), Vidéoformes (Clermont -Ferrand), Videographies (Liège ) or Mois de la Poésie (Québec) saying, again, the vitality and diversity of the digital creation digital supported by Transcultures, as well as its Belgian and international partners.

These works and artists should benefit (even more in times of crisis which in ancient Greek means also decision) from increased mobility, which we will work on by involving our networks and developing new collaborative projects.


03.03.2015
Projection + présentation
Bernard Heidsieck, la poésie en action
(première belge / Belgian premiere)

Bruxelles > Wiels > 19:30

Bernard-Heidsieck_Text-Sound-Festival-Fylkingen-1968-film_Transcultures-2015

Le Centre d’art contemporain Wiels rend hommage à Bernard Heidsieck, poète/performeur français majeur, inventeur de la poésie-action décédé ce 22 novembre 2014, à l’âge de 86 ans, avec la projection du film documentaire Bernard Heidsieck, la poésie en action, composé d’archives précieuses, d’interviews récentes de l’artiste ainsi que de ses proches (Françoise Janicot, Olivier Cadiot, John Giorno, Arnaud Labelle-Rojoux, Anne-James Chaton…) et de commentaires de contemporains, réalisé par Anne-Laure Chamboissier et Philippe Franck (en collaboration avec Gilles Coudert) qui présenteront ce documentaire qui a fait aussi l’objet d’un livre-DVD « Variations sur Bernard Heidsieck » qui vient de sortir (une co-édition a.p.r.e.s – CNAP) avec des textes inédits de Bernard Heidsieck, Bernard Blistène, Michèle Métail… ainsi que des réalisateurs et des participants du film. Cette projection/présentation sera suivie par une discussion entre les réalisateurs et le public.

The contemporary art centre Wiels pays tribute to Bernard Heidsieck, major French poet/performer, inventor of the action-poetry in the mid 50s, died on November 22th 2014 at the age of 86, with the screening of the documentary film ‘Bernard Heidsieck, poetry in action’, featuring recent interviews of Bernard Heidsieck as well as of his close cercle (Françoise Janicot, John Giorno, Arnaud Labelle-Rojoux, Anne-James Chaton,…) and rare archives. This film is directed by Anne-Laure Chamboissier and Philippe Franck (in collaboration with Gilles Coudert). They will present this documentary, which is also the subject of a book-DVD « Variations on Bernard Heidsieck » (also in English) which was recently by a.pr.e.s editions and CNAP, featuring texts by Bernard Heidsieck, Bernard Blistène, Michèle Métail…and by the directors and some participants to the film. This projection/presentation will be followed by a dialogue with the directors.


12 > 24.03.2015
City Light + Café Europa@Festival VIA

Mons

City-Lights_Festival-VIA_-Numediart-Transcultures-2015

Le festival VIA s’inscrit pleinement cette année dans Mons2015, Capitale européenne de la Culture, avec une programmation alliant des créations arts vivants et technologies numériques (dont des créations Michèle Noiret, Fabrice Murgia…) comprenant des spectacles internationaux, une grande exposition Home Cinema à Maubeuge et l’ouverture à Mons, attendue du café Europa, « café interconnecté, laboratoire où manier et comprendre les technologies, lieu de débat et de résidences d’artistes et de commissaires internationaux » en lien avec d’autres villes (de Riga à San Sebastian, de Pilsen à Kalingrad, d’Avignon à Montréal).

Transcultures s’inscrit dans cette dynamique en participant au projet City Light initié par numediart, Institut avec laquelle le Centre travaille à fournir des contenus audio-visuels, numériques notamment via les créations de Thomas Israël et Kika Nicolela qui ont investi la façade de la Faculté polytechnique de l’Université de Mons pour en faire le support d’un mapping également sonore géant. Transcultures participera aussi au Café Europa avec des créations numériques d’artistes (Ariane Looze, Systaime…) mais aussi des rencontres/conférences et ateliers au cours de l’année.

The VIA festival is this year part of Mons2015, European Capital of Culture, with a program combining performing arts creations and digital technologies including creations by Belgian artists such as Michèle Noiret, Fabrice Murgia …and international shows, a large digital arts exhibition Home Cinema in Maubeuge and in Mons the opening of the Café Europa, an ‘interconnected coffee and laboratory to handle and understand the new technologies, a place for debate and artist residencies  » in connection with other cities (from Riga to San Sebastian, Pilsen to Kaliningrad or Avignon to Montreal). Transcultures fits into this dynamic by participating in the ‘City Light’ project initiated by the numediart Research Institute, with which Transcultures works to provide audio-visual, digital arts content through the creation of Israel and Thomas Kika Nicolela who invested the facade of the Polytechnic Faculty of the University of Mons to make the support of a giant mapping, also with sound. Transcultures also participate in the Café Europa proposing digital creations of supported artists (Ariane Looze, Systaime …) as well as meeting, lectures and workshops throughout the year.

Partenariat numediart, Transcultures, Mons2015


19.03.2015
Conférence + performance
Jason Van Gulick
Résonance architecturale

Mons > Faculté d’Architecture et d’Urbanisme
> 12:00 (conférence)
> 18:00 (performance)

Jason-Van-Gulick-photo-Edouart-Lionet_Transcultures-2015

Depuis 2011, la Faculté d’Architecture et d’Urbanisme ( FA+U ) de l’Université de Mons collabore avec Transcultures pour l’organisation de conférences autour de la création sonore et les arts numérique. Le but est double: sensibiliser les étudiants à l’impact des composantes sonores en architecture et analyser des œuvres d’espaces sonores augmentés en retraçant l’évolution récente de cette discipline.

Dans ce cadre, Jason Van Gulick (récemment présenté à Park in progress Mons/City Sonic) qui a suivi une formation d’architecte avant de se donner entièrement à la pratique de son instrument (batterie, percussions) est invité pour une conférence doublée d’une performance.  L’architecture en tant que discipline ouverte qui lie compétence et connaissance technique des matériaux, urbanisme, sociologie, design, graphisme …  lui à donner à réfléchir sur la façon dont il allait évoluer musicalement et se positionner de plus en plus fortement dans les  lieux où il joue et finalement dont il joue. Cette conférence est donc le fruit d’une réflexion sur le parcours d’un musicien utilisant l’espace comme composante de sa création mais aussi permettra de voir comment la musique et l’architecture peuvent se compléter et se montrer à voir et à entendre.

Jason Van Gulick sensibilisera également sur l’importance du son dans un bâtiment, ses qualités et ses nuisances et les événements qu’il crée. Des exemples vidéo et des écoutes de créations musical réalisé dans ce contexte  sauront montrer aussi l’impact que peux avoir le son dans un lieux et le lien que le public peut tisser grâce à la musique et offrir une  relecture du patrimoine architecturale par le son. Le concert à la Chapelle du Bélian (adjacente à la Faculté) qui suivra la conférence montrera ce que peut produire comme événement acoustique un musicien dans un lieu d’architecture.

Jason Van Gulick, percusionnist, sound artist (recently presented in Park in progress Mons/City Sonic) will give an illustrated lecture open to all.The architecture as a discipline that links open skill and technical knowledge of materials, urban planning, sociology, design, graphics … makes him to think about how he was going musically evolve and position those elemenets more strongly in places where he plays and eventually he plays.

This lecture is the result of a reflection on the journey of a musician using the space as part of its creation but also allow you to see how music and architecture can complement. Jason Van Gulick also raises awareness about the importance of sound in a building, its qualities and nuisances and the events that it creates. Video examples and musical creations achieved in this context will also show the impact that can have the sound in places and the link that the public can weave through music and to offer a reading of the architectural heritage through sound.

The concert taken place in the beautiful chapel of Belian (adjacent to the Faculty) following the conference show what kind of acoustic event a musician can produce in a place of architecture.


18 > 21.03.2015
Transcultures@Festival Vidéoformes

Clermont-Ferrand

Jacques-Urbanska-Paolo-Dos-Santos-Ball-Bunny-Girl_Transcultures-2015

Pour sa trentième édition, le festival des cultures numériques et d’art vidéo Vidéoformes invite Transcultures pour une soirée dédié le 19 mars avec une sélection de vidéos numériques (Natalia de Mello, Stéphanie Croibien, Christophe Bailleau, Jacques Urbanska+Paolo Dos Santos, Régis Cotentin) présentée par Philippe Franck, une performance AV du duo électro-post-pop belge Pastoral (création) et une performance-film MOWN-Movies on my own d’Ariane Looze (qui joue tous les rôles d’un film qu’elle réalise in situ, dont les plans sont tournés dans l’ordre du montage final, permettant au spectateur de suivre le fil narratif qui est en train de se créer).

Le 20 mars, la soirée BYOP (Bring your own project) invite tous les artistes de l’image en mouvement, les structures, les partenaires de Vidéoformes 2015 à venir projeter leurs images sur un immense écran et créer ainsi une mosaïque révélatrice et expérimentale. La bande-son est composée/improvisée en direct par Paradise Now qui a invité Christophe Bailleau à partager cette soirée de création collaborative à l’Ecole Nationale Supérieure d’Architecture de Clermont-Ferrand (ENSACF).

Jacques Urbanska propose une exposition Gif Art (montrant la diversité esthétique et créative de cette forme d’art en réseau) du 19 au 21 mars dans le lieu central du festival. Celle-ci regroupera des dizaines d’œuvres d’artistes internationaux. Le 21 mars, les résultats du concours Transnumériques Awards associé cette année au festival Vidéoformes ainsi qu’à la biennale ARTour (La Louvière) et à Mons2015 (présentation finale dans les Transnumériques), seront présentés lors d’une soirée conviviale et pleine de découvertes.

For its thirtieth edition, the festival of digital and video arts Vidéoformes invites Transcultures for a special electronic night on March 19 with a selection of digital videos (Natalia de Mello, Stephanie Croibien, Christophe Bailleau, Jacques Urbanska + Paolo Dos Santos, Regis Cotentin) presented by Philippe Franck, an AV performance of the Belgian electro-post-pop duo Pastoral (creation) and a cinema performance ‘MOWN – Movies on my own’ by Ariane Looze (who plays all the roles of a site specific film she also directs and performs, whose plans are shot in the order of the final editing, allowing the viewer to follow the narrative thread that is being created).

On 20 March, the “BYOP (Bring your own project)’ evening invites all artists in the moving image, structures and partners of VIDEOFORMES to project their images on a huge screen to create a revealing and experimental mosaic. The soundtrack is composed /improvised live by Paradise Now (Brussels) who invited Christophe Bailleau to participate to share this evening and collaborative creation at the National School of Architecture of Clermont-Ferrand (ENSACF).

Jacques Urbanska will curate a Gif Art exhibition (showing the aesthetic and creative diversity of this form of network art) from March 19 to 21, in the central location of the festival. It will bring together dozens of works by international artists. On March 21st, the results of the Transnumériques Awards contest associated this year to Vidéoformes and the biennial ARTour (in La Louviere) and Mons2015 (for a final presentation at Transnumériques), will be presented in a convivial evening full of discoveries.


Et aussi / and also


17 > 19.03.2015
Vidéographies – EUROVIDEO 2015

Liège > Théâtre de Liège > 20:00

Videographies_Transcultures-2015

EUROVIDEO 2015 est une compétition de jeunes créateurs européens, doublée de Cartes Blanches marquantes en provenance de partenaires d’Aix-la-Chapelle (Ludwig Museum), de Sarajevo (Duplex 100M2) et de Donostia San Sebastian (Tabakalera). EUROVIDEO 2015 rejoint aussi le réseau innovant des Cafés Europa initié par Mons 2015.

Le Festival sera retransmis simultanément dans diverses villes européennes avec l’aide d’RTC-Télé Liège et tous ces publics seront amenés à voter ensemble pour la vidéo qui remportera le Prix du Public Européen. Des installations numériques (volet en partenariat avec Transcultures) seront également en compétition et les lauréats seront présentés dans l’exposition Emergences numériques composante de la Biennale Transnumériques du 27 novembre au 12 décembre 2015 à Mons (également dans le cadre de Mons2015).

“EuroVideo 2015” is a competition of young European artists, coupled with outstanding Carte Blanches from international partners sur as the Ludwig Museum of Aachen, Sarajevo Duplex 100m2 and Tabakalera in Donostia San Sebastian. “EuroVideo 2015” is also part of the innovative network of Café Europa initiated by Mons2015, European Capital of Culture.

The festival will be broadcast simultaneously in various European cities with the help of TV RTC- Liège and all those audiences will be asked to vote together for the video which will won the European Public Award. Digital installations (in partnership with Transcultures) will also be in competition and the winners will be featured in the exhibition  » Digital Emergences  » part of the Transnumériques Biennale, from 27 November to 12 December 2015 in Mons (also a Mons2015 event).


19.03.2015
Gauthier Keyaerts + Jean-Marc Desgent
Fragments @ Mois de la Poésie

Québec > Musée des Beaux Arts > 19:30

Gauthier-Keyaerts_Jean-Marc-Desgent-fragment_Transcultures-2015

Dans le cadre d’une soirée « Poésie Multidisciplinaire » avec également à l’affiche, la performance Skinstrap de Thomas Israël (artiste également soutenu par Transcultures), Le Printemps des poètes accueille, dans le cadre du Mois de la Poésie, Fragments, une performance interactive et sonore, ici dans une version également littéraire, résultant de la collaboration entre le poète québécois Jean-Marc Desgent et l’artiste sonore bruxellois Gauthier Keyaerts.

Ce dernier, inspiré par la force d’écriture du poète, par sa langue grave, haletante et déréglée, par son « électricité » poétique, a imaginé quatre volets narratifs, quatre voyages à travers sons et images qui vont se transformer au fur et à mesure que Jean-Marc Desgent récitera son texte. La performance repose entre autres sur l’octophonie, une dizaine d’effets avec gestes et boucles on/off et une projection grand écran (visuels de François Zajéga).

As part of  » Multidisciplinary Poetry Evening” with also showing the performance Skinstrap by and with Thomas Israël, le Printemps des poètes and its festival ‘Mois de la Poésie’ present Fragments, an interactive AV performance here in a poetic version resulting from the collaboration between the Quebec poet Jean-Marc Desgent and the Belgian sound artist Gauthier Keyaerts.

The latter, inspired by the writing force of the Montreal poet and his « electricity » imagined four narrative strands, four trips through sounds and images that will be transformed as Jean-Marc Desgent recites his text. This performance is based on Octophony, a dozen effects with gestures and on/off loops and a big-screen for the projection (visuals by François Zajéga).

Production : numediart, Transcultures avec le soutien de la Fédération Wallonie-Bruxelles (arts numériques), et pour cette présentation, avec le soutien de Wallonie-Bruxelles International / WBI.