Contact us @ +32(0)65 59 08 89 - contact@transcultures.be

Call – Résidences Croisées Vice Versa : La Chambre Blanche / Transcultures 2016

Contexte

Dans le cadre de son programme d’échanges croisés Vice Versa, Transcultures lance avec La Chambre Blanche, Centre d’arts visuels et numériques basé à Québec, une seconde série de résidences (à Mons et à Québec) pour un projet art numérique (installation, performance…) qui feront se rencontrer un(e) concepteur/développeur multimédia québécois et un(e) artiste travaillant en la Fédération Wallonie-Bruxelles et qui se clôtureront par une présentation publique à Québec.

La date de clôture de cet appel est fixée au 10 juin 2016 25 juin 2016 (extended).

Les dates

  •  Résidence de recherche à Transculture
    • fin septembre début novembre 2016
    • possible présentation publique d’une étape de travail
  • Résidence de production à La Chambre Blanche – Québec
    • entre début novembre mi décembre 2016
    • présentation publique

Infos

  • Veuillez lire attentivement l’appel à projet ci-contre et le règlement.
  • Vous pouvez aussi consulter/télécharger toutes les infos au format pdf.
  • Pour répondre à cet appel, et si vous ne l’avez pas déjà fait, vous devez vous inscrire dans la base de données de Transcultures (voir ci-dessous).
  • Si avez des questions, vous pouvez contacter Jacques Urbanska par mail (objet du mail ou message de contact avec la mention : « Vice Versa Residences 2016 ») ou directement par skype (jacques.urbanska).

Inscription

  • Aller sur la page d’inscription
  • Password : Transcultures.be
  • Remplissez le formulaire d’inscription
  • Envoyez votre dossier à Jacques Urbanska (urbanskaj@hotmail.com) avec comme objet « Vice Versa Residences 2016 ».

En bref

L'appel à participation

Un artiste de la Fédération Wallonie-Bruxelles et un artiste programmeur/technicien québécois seront sélectionnés afin de travailler ensemble dans le but de faire une œuvre « singulière » commune ou travaillant des champs et des compétences complémentaires.

Les participants doivent démontrer un intérêt au travail collaboratif et il est nécessaire que l’artiste oeuvre dans le domaine des arts numériques (installations, dispositifs interactifs, géolocatifs,…), des arts en réseau (net-web art,…) ou encore des nouvelles pratiques perfor- matives intermédiatiques.

Toutes les informations complémentaires et conditions sont détaillées dans le règlement (voir ci-dessous).

Vous pouvez retrouver la trace de l’édition 2015 réalisée par les artistes sur le blog viceetversa.tumblr.com

Critères

L’appel est ouvert à toute personne résidant en Fédération Wallonie-Bruxelles et ayant suffisamment des compétences techniques pour répondre à des créations multimédias actuelles dans les domaines « art + nouvelles technologies/science/recherche/innovation… ».

L’application se fait uniquement après inscription dans notre base de données (mot de passe : Transcultures.be) plus envois de votre dossier à Jacques Urbanska (urbanskaj@hotmail.com) avec comme objet « Vice Versa Residences 2016 ».

 

votre proposition

A noter que pour cet appel, une proposition de projet de votre part n’est pas obligatoire, mais qu’une (ou plusieurs) contribution pourrait nous aider à mieux vous connaître, à nous aider dans le choix du partenaire le plus pertinemment et à découvrir des projets que nous aurions également envie de soutenir dans d’autres contextes.

Votre projet éventuel peut se traduire par différentes propositions :

  • une envie de votre part de prendre un temps pour acquérir ou approfondir des connaissances techniques
  • un work in progress, une recherche, le développement d’une technologie, d’un software ou hardware
  • un projet d’oeuvre artistique multimédias (que cela soit un nouveau projet, une oeuvre en cours ou l’évolution d’une oeuvre déjà réalisée)

Même s’il s’agit de construire un projet commun basé sur une proposition artistique québécoise, il se peut que ça soit votre projet (ou encore une partie de ce dernier ou une technologie qui est y développée) qui intéresse tout particulièrement le jury ou votre partenaire canadien. Cela peut permettre également d’enrichir la base de travail de la première résidence et vous faire gagner du temps dans l’élaboration du projet définitif.

 

Critères techniques

Cette année, le participant belge sera choisi en regard de l’apport technique qu’il peut apporter dans un projet.

Le projet final devra être facilement transportable, ne demandant pas une logistique lourde.

Conditions financières / diffusion

  • Résidence à Transcultures (six semaines) :
    • soutien à la création forfaitaire de 1300 euros
    • le transport et l’hébergement sont pris en charge
    • au moins une rencontre publique organisée par Transcultures (en lien avec les partenaires locaux)
    • un support technique et communicationnel
    • 200 euros de petit matériel
  • Résidence à La chambre Blanche (six semaines) :
    • soutien à la création forfaitaire de 2000 $ (CA)
    • 500$ (CA) de petit matériel
    • le transport et l’hébergement sont pris en charge
    • un accès aux laboratoires de la Chambre Blanche
    • un support technique
    • une rencontre publique organisée par le centre

ANNEXES

Règlement complet de l'appel à participation

  1. Général
    • Cet appel à projet concerne la partie européenne du programme de résidences croisées Vice Versa 2016 entre La Chambre Blanche (Québec/Canada) et Transcultures (Mons/Belgique).
    • La réponse à cet appel se fait uniquement par mail à Jacques Urbanska (urbanskaj@hotmail.com) avec comme objet du mail « Vice Versa Residences 2016 ».
    • En répondant à cet appel, le participant déclare avoir pris connaissance et marque son accord avec tous les points du présent règlement.
    • La date de clôture de cet appel est fixée au 10 juin 2016 25 juin 2016 (extended).
    • N.B. : L’appel à projet québécois est à retrouver sur le site de La Chambre Blanche.
  1. Participation / Participant
    • Aucun frais d’inscription
    • Toute personne majeure résidente en Fédération Wallonie-Bruxelles peut répondre à l’appel : artistes, chercheurs, ingénieurs…
    • L’appliquant belge devra simplement avoir les capacités de soumettre un projet cohérent rentrant dans le domaine « arts+science/technologie/recherche/innovation ». Même si aucune capacité technique n’est exigée, ces dernières (HTML, PHP, JavaScript et/ou Arduino, Processing, max msp et/ou C++, Python, Pearl, développement d’application tablette/téléphone… etc.) peuvent être un plus pour le candidat potentiel.
  1. Les résidences
    • Deux résidences sont prévues :
      • Résidence à Transcultures – Mons Belgique
        • entre fin septembre début novembre 2016
        • résidence de recherche
      • Résidence à La Chambre Blanche – Québec Canada
        • entre début novembre mi décembre 2016
        • résidence de production
        • présentation finale du projet
      • il sera également demandé aux artistes de prévoir du temps pour des présentations publiques de l’avancée du projet : interviews écrites, sonores ou audio-visuelles, streaming… et de documenter le projet via les outils Web mis en place lors de la première résidences, et ce, tout au long des 3 résidences.
      • juste après la sélection, les candidats auront un mois pour présenter un projet commun définitif.
  1. La proposition pour l’appel et le projet définitif
    • Une structure de dossier (dont vous pouvez vous inspirer) est mise à disposition pour guider les porteurs de projet et les aider à présenter leur proposition de la manière la plus précise possible (voir ci-dessous en annexes).
    • Nouvelles propositions, travaux en cours ou projets passés sont acceptés comme proposition, si l’appliquant justifie un minimum sa proposition dans le cadre de cet appel.
    • Le projet final ne découlera pas forcément des propositions reçues (Québec + FWB), mais bien d’une proposition commune.
    • Le projet final devra être facilement transportable, ne demandant pas une logistique lourde
    • Les équipes des 2 structures suivront l’élaboration du projet final et sa réalisation afin de gérer, notamment, des problèmes de faisabilité (budget, transport, monstration…).
  1. Présentations publiques
    • 2 présentations publiques du projet en fin de résidences sont prévues dans les cadres de la Chambre Blanche (work in progress) et du symposium Transnumériques/Mons2015.
    • Il est demandé que la communication du projet via le Web inclu une présentation « live » (à définir dans le cadre des résidences : blogs,interviews, discussion, performance online…)
  1. La sélection et le jury
    • Le jury sera, a priori, uniquement composé de l’équipe de La Chambre Blanche et de celle de Transcultures.
    • Les lauréats seront sélectionnés chacun sur bases des demandes spécifiques à leur appel, mais également pour la complémentarité que le jury trouvera dans leurs profils et/ou propositions.
    • Les lauréats seront avertis par emails dans les jours qui suivent la deadline et une mention sera visible sur les sites de Transcultures et de La Chambre Blanche.
    • Les décisions finales du jury sont sans appel.
  1. Budgets et services offerts au lauréat FWB
    • Résidence à Transcultures (six semaines) : soutien à la création forfaitaire de 1300 euros + 200 euros pour petit matériel – au moins une rencontre publique organisée par Transcultures (en lien avec les partenaires locaux) – un support technique et communicationnel
    • Résidence à La Chambre Blanche (six semaines) : soutien à la création forfaitaire de 2000$ (CA) + 500$ (CA) pour petit matériel – un accès aux laboratoires de la Chambre Blanche – un support technique – une rencontre publique organisée par le centre
    • Le transport et l’hébergement sont pris en charge par les structures
  1. Communication
    • Tous les artistes sélectionnés bénéficieront d’une communication via différents supports et les réseaux associés à Transcultures et à ses partenaires.
    • Tous les participants bénéficieront d’une présence online via les sites de Transcultures.
  1. Droits et diffusion
    • Les droits et conditions de diffusions définitifs devront être fixés à la fin de la résidence de conception (online)
    • La matière produite pendant les résidences et présentations du projet intégrera les Archives Numériques de Transcultures et pourra être utilisés dans un cadre promotionnel en lien avec le programme Vice Versa ou pour la promotion de Transcultures et La Chambre Blanche, sous n’importe quelle forme de média : catalogue, programme, invitation, presse écrite, Internet et télévision.
    • Toute autre type de diffusion devra faire l’objet d’un accord préalable avec l’artiste.
  1.  Divers
    • Les crédits définitifs devront être fixés pour la remise du dossier définitif avant le début des résidences.
    • Le lauréat s’engagent à mentionner dans toute communication de la matière ou de l’oeuvre produite pendant ces résidences que cette dernière a créée dans le cadre du programme Vice Versa de Transcultures avec un lien vers les sites Web de Transcultures et La Chambre Blanche.

Structure de dossier

La structuration de ce dossier est totalement facultative, il ne vous est donné qu’à titre d’exemple ; il a été conçu par les partenaires pour guider les porteurs de projet à présenter leur dossier de la manière la plus précise possible et les aider à déterminer leurs besoins en conseils et accompagnement, notamment sur le plan technique.

1. Intitulé et état du projet :

  • Titre du projet (définitif ou provisoire).
  • Son état : création, work in progress, adaptation d’une œuvre précédente…

2. Note d’intention (5.000 caractères max par notes)

  • inspirée de l’héritage « Mundaneum » qu’il soit matériel (les archives) ou immatériel (les concepts articulant le projet, la philosophie des fondateurs).
  • une note de réalisation qualifiant le format de l’œuvre et ses conditions de diffusion auprès du public

3. Synopsis (5.000 caractères max)

Description de votre projet ou de l’œuvre et de l’étape de travail que vous espérez atteindre à la fin de votre résidence (présentation d’une étape de travail publique, privée, online ? Création d’un blog où l’on peut suivre votre projet ? Réalisation d’un dossier à remettre à des pouvoirs subsidiant ? …)

4. Logiciels, médias, technologies utilisés (10.000 caractères max) :

Décrivez le dispositif et les logiciels, médias et technologies utilisés : structure, ergonomie, navigation, ergo-layout, wireframe, story-boards, schéma fonctionnel, graphe technique …

5. Aspects visuels et/ou sonores (10.000 caractères max) :

Décrivez la charte graphique, la charte sonore, la recherche visuelle, l’ambiance visuelle, l’ambiance sonore, …

6. Positionnement artistique : (5.000 caractères max) :

Situez le projet par rapport à l’état des arts multimédias, des arts numériques, sonores (références, inspirations…)

7. Biographie du concepteur : (5.000 caractères max)

Biographie + Curriculum Vitae + visuels ou des liens Web

8. Artistes associés (si pertinent) :

Y a-t-il des artistes associés à la réalisation ? Si oui, indiquez leurs noms et une biographie pour chacun d’eux (10.000 caractères max pour l’ensemble).

9. Technique et budget :

Décrivez vos besoins précis en termes de compétences et matériel en les reliant si possible à un budget prévisionnel (dans le cadre du budget attribué).

10. Annexes

Tout matériel (images, sons vidéos…) peut être envoyé, de préférences lien Web (flickr, soundcloud, youtube, dropbox…) via le formulaire online

Informations complémentaires

Vice-Versa_Residences-2015-logo-master-jak_Transcultures-2014Vice Versa est le programme d’échanges croisés de Transcultures. Il regroupe différents projets qui ont tous comme point de départ une volonté pour la mise en commun de moyens, d’expertise, l’échange d’expérience et la découverte de nouveaux partenariats public et privés dans les domaines Arts + Sciences/Recherches/Nouvelles technologies/Innovation…

Ces collabarations peuvent prendre des formes aussi variées que le partenariat de coproduction ou de diffusion, la production d’événements, de résidences, la mise à disposition de matériel et d’expertise ou de curatoriat…

Vice Vers Résidence – Transcultures <> Chambre Blanche 2015

Vice-Versa-Residences-2015_Affiche-crop-5-Juin_La-Chambre-Blanche-TransculturesAprès un appel à soumissions, l’artiste visuelle et médiatique montréalaise Alice Jarry, et le programmeur créatif liégeois Vincent Evrard (alias Ogre), on été invité à travaillé ensemble sur des processus et matériaux de diffraction (séparation de la lumière blanche en faisceaux de couleurs et inversement), fondement de l’amalgame obligé de leur pratique pour la construction d’une œuvre cohérente et signifiante.

Après un premier temps de travail en commun via le Web et un autre de la mi mai à la mi juin, à Québec, à La Chambre Blanche, cette résidence croisée entame sa deuxième et dernière phase (qui s’inscrit également dans le cadre des Pépinières européennes pour jeunes artistes) chez Transcultures, à Mons à l’automne 2015 pour se finaliser fin novembre dans Transnumériques organisé par Transcultures dans le cadre de Mons2015.

Vous pouvez retrouver un trace de leur résidence sur le site : viceetversa.tumblr.com


Vice-Versa-quinzaine-numerique_depliant_affiche_web_Transcultures-2014Vice Versa 1.0 – Arts <> Science

Vice Versa 1.0 à été produite pour L’événement La Quinzaine Numérique de la Fédération Wallonie-Bruxelles 2014. Il voulait célébrer et interroger les croisements féconds entre la recherche appliquée et la création numérique. Avec cette manifestation

Polymorphe, Transcultures (en co-production avec le manège.mons) a présenté une première sélection d’œuvres innovantes d’artistes de la Fédération Wallonie-Bruxelles et du Nord de la France qui était le fruit de soutien/co-production entre l’Institut de recherche numediart et le Centre des cultures numériques et sonores.

À une exposition proposée à l’École des Arts Visuels Arts² et au Frigo (site des anciens

abattoirs où est installé Transcultures) étaient associés des performances, des conférences (Emergences numériques), des présentations (Trans Demo) et des projections. Cet événement était associé à la Quinzaine numérique@Mons qui regroupe, dans le contexte de Mons2015, Capitale européenne de la culture, de nombreux acteurs de la région montoise publics et privés.

Commissariat artistique : Philippe Franck & Jacques Urbanska

Vice Versa 2.0 Arts <> Science

Au programme de cette seconde édition accueillie par la nouvelle Artothèque de Mons le 30 octobre 2015, des présentations de numediart (UMONS – Thierry Dutoit), de l’Université Lille 1 (Laurent Grisoni et Cécile Picard-Limpens), de la DG Connect (Commission européenne-présentation de l’initiative STARTS – Science Technology and the Arts), de Transcultures et de Thierry de Mey qui a présenté l’installation Solid Traces en collaboration avec la Trisha Brown Dance Company et la chercheuse Joëlle Tilmanne.

Egalement des installations, « works in progress » et démos Art/ Science de Pauline de Chalendar, Jacques Urbanska, Pao Paixao, Nicolas d’Alessandro avec des membres de l’Umons Digital Orchestra, François Zajéga, Stéphane Dupont, Omar Seddati, Stéphane Dupont, Omar Seddati, Christian Frisson, Gueorgui Pironkov, Saïd Mahmoudi, Nicolas d’Alessandro, Joëlle Tilmanne, Hovertone, Vincent Corboulay, Matei Mancas, Anthony Rouneau, Tom Mens, Naonekt.

En fin de journée Giant Play, un jeu-mapping interactif sur la façade du bâtiment rue de Houdin de l’UMONS.

 

Vice-Versa-overview_Quinzaine-Numerique_Transcultures-2014

La-Chambre-Blanche-visuels_Vice-Versa_Transcultures-2014Fondée en 1978, La Chambre Blanche fut le premier centre de diffusion géré par un collectif d’artistes à québec. Vouée à l’ensemble des disciplines des arts visuels, sa programmation des toutes premières années touche principalement la performance, les pratiques alternatives en photographie et l’installation.

Le collectif de La Chambre Blanche se compose d’artistes et de critiques d’art dont la rencontre teinte l’ensemble de ses activités. En 1981, un centre de documentation voit le jour ; ce dernier prendra un essor considérable à partir de 1994. Il s’agit du seul centre de documentation en art actuel à québec offrant un service public complet avec personnel de recherche, lieu d’accueil et prêt de documents.

Depuis 1982, le programme de résidence demeure un lieu privilégié de réflexion sur les La-Chambre-Blanche-visuels3_Vice-Versa_Transcultures-2015pratiques in situ. Le centre fait figure de pionnier et se distingue en invitant les artistes à venir créer des œuvres éphémères et uniques propres à ce nouveau contexte de création.

Le mandat de La Chambre Blanche s’est radicalisé en 1996 en faveur de ce programme de résidence et l’organisme s’est doté d’un premier studio bien aménagé pour recevoir les artistes durant des périodes de six semaines. La présence internationale s’intensifie alors et permet au centre de jouer un rôle de premier plan dans l’animation de la scène culturelle de québec.

Fin 2000, La Chambre Blanche ouvre un laboratoire de production sur le web, proposant ainsi à la communauté artistique non seulement de nouveaux outils de production, mais surtout un nouveau contexte de création : l’espace virtuel. Dès 2001, les premiers artistes y effectuent des résidences de production web.La-Chambre-Blanche-visuels4_Vice-Versa_Transcultures-2015

Depuis quelques années, La Chambre Blanche accorde une place de choix dans sa programmation à la diffusion de projets d’artistes de la scène internationale. De plus, le centre multiplie les programmes d’échanges croisés, notamment avec le brésil, l’italie et le japon.

En 2009, La Chambre Blanche et incident.net joignent leurs efforts pour créer « géographies variables », un vaste programme d’échanges croisés france-québec en art réseau. Non seulement ces échanges enrichissent le paysage culturel de la ville de québec, mais contribuent au rayonnement des artistes québécois à l’international.

 

Transcultures_Anciens-Abattoirs_credits-Mick-Mey_City-Sonic-2014Centre interdisciplinaire des cultures numériques et sonores(direction artistique : Philippe Franck), Transcultures est une association qui a été créée en 1996 à Bruxelles pour promouvoir et développer les croisements entre les pratiques artistiques/culturelles contemporaines et les enjeux arts/société/technologies. Elle explore plus particulièrement les champs de la création numérique et des arts sonores.

Depuis 2008, Transcultures est installée à Mons sur le site des Anciens Abattoirs pour y développer un centre interdisciplinaire alliant production, médiation et réflexion pour les créateurs et les cultures électroniques et sonores.

City-Sonic-2014-affiche-web-850_Transcultures (1)Production & diffusion

Transcultures initie, soutient et diffuse en Belgique et à l’étranger de nombreux projets artistiques innovants (arts numériques, innovation web, arts en réseaux, arts sonores, recherche et création…) en lien avec un réseau important de partenaires culturels, pédagogiques et scientifiques.

Emergences sonores & numériques

Outre des actions de sensibilisation pour les cultures électroniques et sonores, Transcultures a entamé avec ses partenaires un travail d’émulation et d’accompagnement de jeunes talents et d’étudiants issus des écoles d’art belges, françaises et européennes jusqu’à l’exposition d’une sélection de projets numériques et sonores pendant connectic-arts_affiche_transcultures-2012les festivals Les Transnumériques, City Sonics et autres événements associés.
Résidences & temps de travail

Transcultures accueille régulièrement des résidences d’artistes en collaboration avec d’autres structures partenaires montoises, de la Communauté française, européennes et internationales.

Réflexion & édition

Transcultures développe parallèlement des axes de sensibilisation et de réflexion autour des enjeux de la création interdisciplinaire, arts/société/technologie, des arts sonores et plus généralement des cultures électroniques. Transcultures a publié divers ouvrages et participé à plusieurs projets éditoriaux collectifs.

exposition-spamm-be_VIA_Jacques-Urbanska_Transcultures-2014City Sonics & Les Transnumériques

A l’heure actuelle, Transcultures coordonne deux festivals de dimension internationale. Lancé à Mons en 2003, le festival des arts sonores City Sonics est dédié à la diversité des arts sonores dans l’espace urbain. Les Transnumériques, initiés en 2005, sont une plate-forme pour les arts numériques, trait d’union entre diverses structures belges et françaises et artistes émergents ou affirmés.

Restez connectés

 

Autres appels à projets/résidences