Contact us @ +32(0)65 59 08 89 - contact@transcultures.be

Newsletter février 2016

Newsletter février 2016

Février sera un temps de travail et de sensibilisation tant au niveau des « émergences numériques » avec la reprise du cycle de conférences Territoires augmentés à la Faculté d’Architecture et d’Urbanisme de l’Université de Mons mais aussi une intervention à l’Ecole Nationale des Arts de Bourges partenaire de City Sonic, que de la collaboration belgo-québécoises avec la structure Rhizome pour une nouvelle performance interdisciplinaire, dans la série des Oracles démarrée voici deux ans, accueillie cette fois en résidence à Bruxelles chez les architectes de l’Escaut et une soirée « tenir salon » où auteurs et artistes audio dialogueront et créeront sur le thème de la mort. Autant d’occasions de se dégager de l’apathie généralisé (et de sa solution placebo, « entertainment ») qui contamine aussi nos institutions culturelles, avec des créations collaboratives qui affichent leur farouche différence.

February will be a time of work and public awareness with a new series of lectures ‘Augmented territories » at the Faculty of Architecture and Urbanism of the University of Mons, and also a lecture at the National Art School of Bourges, longtime partner of City Sonic. A new Belgian-Québec collaboration with Rhizome with a new interdisciplinary performance in the series of Oracles will be hosted in residence in Brussels and an evening « Tenir salon  » where authors and artists will perform and dialogue on the theme of death. So many opportunities to revive the widespread apathy (and its « entertainment »-placebo solution), which also contaminates our cultural institutions, with collaborative initiatives that display a fierce difference.


03.02
Conférence Philippe Franck – Créations et émergences sonores dans la cité
BOURGES > ECOLE D’ART > 15.00

Conference-Philippe-Franck_Creations-emergences-sonores-dans-la-cite_Transcultures-2016Depuis 2003, City Sonic, festival international des arts sonores initié par Transcultures, , déploie, chaque année pendant plusieurs semaines, un parcours d’installations inédites qui métamorphosent des lieux patrimoniaux, insolites, privés, publics… intérieurs et extérieurs du centre de la ville de Mons.

City Sonic propose également des performances, ateliers, rencontres…et travaillent en lien avec un réseau important de partenaires belges et étrangers. Ce festival de création in situ ouvre les portes à différentes esthétiques de la création audio, dans sa diversité contemporaine, avec outre des références historiques et des œuvres internationales, un souci particulier pour les « émergences sonores » (notamment via des partenariats avec des écoles d’art belges et françaises).

Son directeur artistique et initiateur Philippe Franck (également responsable de l’ouvrage City Sonic, les arts sonores dans la cité paru aux éditions La Lettre Volée, 2015) retrace, en s’appuyant sur des exemples audio et vidéo, les principaux enjeux, écueils de cette aventure singulière et développe sa vision ouverte et transversale des arts sonores dans l’espace urbain aujourd’hui.

Since 2003, City Sonic, an international festival of sound arts initiated by Transcultures, deploys each year for several weeks, a sound itinerary made of site specific outdoor and indoor installations in the centre of the city of Mons. City Sonic also offers performances, workshops, meetings … in connection with an extensive network of Belgian and foreign partners.

This unique festival opens doors to different aesthetic of sound creation, in its contemporary diversity with addition of historical references and international works, a particular concern for the  » emergent sonic talents » (particularly through partnerships with Belgian and French art schools).

Artistic Director and founder of City Sonic Philippe Franck (also editor of the book ‘City Sonic, sound arts in the city’ published by Editions La Lettre Volée in 2015) will give a lecture, based on audio and video examples, talking about the key issues, of this unique adventure and will explain his transversal vision of sound art creation in the urban space today.

  • Gratuit/free
  • ENSA Bourges – salle d’écoute
  • 7, rue Edouard Branly, Bourges
  • citysonic.be – ensa-bourges.fr

06.02 >06.03
Damien Bourniquel
Exposition Les portraits audacieux
PARIS > RESIDENCE 87

Damien-Bourniquel-Exposition-Les-portraits-audacieux_Transcultures-2016Les Portraits Audacieux, fichiers numériques hybrides, à la fois sons et images, se matérialisent à Residence 87 sous formes de 55 disques 45 tours, 2 faces, gravés et imprimés recto-verso avaient fait l’objet d’une exposition, à la Galerie Pop Up, lors du festival City Sonic en septembre 2015 à Mons.

Cette exposition de Damien Bourniquel prolonge ce projet participatif numérique, audio et plastique (partant de portraits d’artistes dont la « traduction », via le logiciel audacity, sonore est retravaillée par eux puis réimprimées en portraits exposés et en 45 tours unique à écouter pendant l’expo) qui ne cesse de convier de plus en plus d’artistes participant, soit 110 portraits et 110 compositions musicales de 58 artistes sonores.

Une affiche A0 (80×120 cm) compilant tous les portraits sera en vente. Celle-ci sera également « augmentable » via une application de réalité augmentée qui permettra, via son smartphone ou tablette, d’écouter les compositions sonores correspondantes à chaque portrait.

The ‘Portraits audacieux’ (Bold portraits), hybrid digital files, both sounds and images materialize at Residence 87 in the form of 55 singles, engraved and printed 2 sides,vinyls had been the subject of an exhibition at the Gallery Pop Up, in the framework of festival City Sonic in September 2015 in Mons.

This exhibition of Damien Bourniquel extends this digital, audio and visual participatory project (starting with portraits of artists whose sound « translation » – with the musical software Audacity – is reworked by them and then reprinted in exposed portraits and the compositions on singles be to listen to with headphones during the show) that continues to invite more and more artists: 110 musical compositions and portraits of 58 sound artists. A poster A0 (80×120 cm) compiling all the portraits will be on sale. It will also « upgradable » via an application pf augmented reality that enable to listen, via a smartphone or a tablet, to the sound compositions corresponding to each portrait.

  • Entrée libre/Free entrance
  • 87, avenue Secrétan, 75019 Paris
  • Ouverture au public samedi et dimanche 14.00-20.00 ou sur rendez-vous en semaine/open on Saturday and Sunday from 2 to 8pm or on appointment during the week
  • residence87.com

12.02
Peter Friess tient salon
Antoine Boute, Catrine Godin, & Stuff
BRUXELLES > YIAP (YPRES INTERACTIVE ART PROJECT) – 20:00

Peter-Friess-tient-salon_Transcultures-02-2016Sur le thème mirum mortis ou « voyage de l’étonnement » qui était la façon de voir la mort dans la Grèce antique, Rhizome propose un premier « tenir salon » (formule de rencontre intime initiée par Simon Dumas/Rhizome à Québec) en Belgique avec une discussion avec les auteurs Catrine Godin (Montréal), Antoine Boute (Bruxelles) et Eric Therer (Liège) précédée de performances audio-poétiques.

Philippe Franck (musique) et Éric Therer (texte) proposeront avec leur duo & Stuff une performance-création en lien avec le thème. Suivra une lecture de Catrine Godin (texte) accompagnée de la musique de Philippe Franck, puis une performance d’Antoine Boute. Le public est également invité à échanger, commenter et questionner les participants de la soirée.

On the mirum mortis theme or « journey of wonder » that was the way to see the death in ancient Greece, Rhizome presents for the first time in Brussels « Tenir salon » (intimate encounter formula initiated by Simon Dumas / Rhizome Quebec) with a discussion with the authors Catrine Godin (Montreal), Antoine Boute (Brussels) and Eric Therer (Liège) preceded by audio-poetic performances : & Stuff aka Philippe Franck (music) + Eric Therer (text), Catrine Godin reading her poems accompanied by the music of Philippe Franck, and a performance of Antoine Boute. The public is also invited to discuss with the participants of this special evening.

  • Entrée libre – Free entrance
  • Peter Friess/YIAP, 17, boulevard d’Ypres, Bruxelles
  • Une initiative de Rhizome en collaboration avec YIAP (Ypres Interactive Art Project) et Transcultures
  • productionsrhizome.org

25.02
Conférence cycle Territoires augmentés
Gilles Malatray Soundwalking, l’oreille en marche
MONS >FACULTÉ D’ARCHITECTURE>12.00

desartsonnants-gilles-malatray-portrait-ecoute-conferences-2016_Transcultures-arts-sonores_soundartDepuis bien longtemps déjà, d’Aristote à Guy Debord, en passant par Rousseau, Thoreau et Richard Long, des artistes et philosophes, marchent à travers ville et campagne, jusqu’à en faire une véritable façon d’être, de penser, de créer. Les années 70/80 ont vu naître les soundwalks, ou balades sonores, convoquant de nouvelles lectures et écritures sensibles du paysage, où esthétique et écologie dialoguent régulièrement de concert, au gré des déambulations.

C’est donc à partir de cette histoire, de ses protagonistes et de ses formes de créations spécifiques, que Gilles Malatray (musicien et paysagiste de formation, animateur du blog de référence desartsonnants), met en avant les rapports étroits entre écoute, art, environnement, urbanisme, architecture…

L’artiste promeneur écoutant* pose une écoute critique, notamment sur la ville, où le geste artistique s’adresse à tous ceux qui, habitants, politiques ou aménageurs, restent soucieux de préserver, voire de développer, une belle écoute au quotidien.

For a long time already, from Aristotle to Guy Debord, through Rousseau,Thoreau and Richard Long, artists and philosophers, walk through cities and countries to make a real way of being, thinking and creating. The years 70/80 saw the birth of the sound walks, summoning new readings and writings, which were sensitive to landscape, where aesthetics and ecology interact together regularly, according to the wanderings.

From this hisotry and and its specific forms of creations, Gilles Malatray (musician and specialist of the landscape, initator of the blog desartsonnants), highlights the close relationship between listening, art, environment, urban planning, architecture … The ‘listening walker’-artist poses a critical listening to the city, where the artistic gesture is for all those people, keen to preserve and develop a nice listening everyday.

  • Entrée libre – Free entrance
  • Faculté d’architecture et d’urbanisme, rue d’Havré, 88 Mons
  • Partenariat Transcultures-Faculté d’Archirecture et d’Urbanisme/UMons
  • desartsonnants.wordpress.com

08>13.02 – RÉSIDENCES
Prototype#1 (Oracles 2)
Simon Dumas, Thomas, Israël, Maryline Daoust, Martine Delvaux, Catrine Godin, Philippe Franck
BRUXELLES > L’ESCAUT ARCHITECTURES

Prototype1-Maryline-Daoust_Transcultures_Rizhome_01-2016Suite à une première performance (Percées à partir d’un texte poétique de Catrine Godin) interdisciplinaire entre danse, littérature vivante, vidéo/images numériques et création sonore, dans la série des Oracles initié par Rhizome en co-production avec Transcultures, les partenaires sont repartis pour Prototype#1 avec l’auteure Martine Delvaux, la chorégraphe Manon Oligny, la danseuse-chorégraphe Maryline Daoust, le metteur en scène Simon Dumas, le vidéaste/artiste numérique Thomas Israël et le créateur sonore Philippe Franck. Suite à une première résidence en mai dernier à Québec, un deuxième temps de travail accueilli par la coopérative d’architectes l’Escaut se tient à Bruxelles et se conclura par un try out de Prototype#1 –Oracles 2 (avec également une extrait de Percées-Oracles 1) le samedi 13 février – heure à préciser).

Following a first interdisciplinary performance (‘Percées’ from a text by Montreal poet Catrine Godin) linking contemporary dance, living literature, video/digital images and sound art, in the series of Oracles initiated by Rhizome in co-production with Transcultures, the partners have launched a new project called Prototype#1 with author Martine Delvaux, the choreographer Manon Oligny and dancer-choreographer Maryline Daoust, director Simon Dumas, visual/digital artist Thomas Israel and sound artist Philippe Franck. Following a first residence in Quebec, this second working time is hosted by the cooperative of architects L’Escaut in Brussels, and will finish with a try out of ‘Prototype#1’ (also with an extract of’ Percées’) on Saturday February 13 – time to be specified).

  • L’Escaut Architectures, 60 rue de l’Escaut, Bruxelles
  • Production : Rhizome, Transcultures avec la collaboration de l’Escaut Et le soutien du Conseil des arts et des lettres du Québec et par la Ville de Québec, via l’Entente sur le développement culturel de la Ville de Québec avec le ministère de la Culture et des Communications du Québec, du ministère des Relations internationales, de la Francophonie et du Commerce extérieur du Québec, et de Wallonie-Bruxelles International.
  • Remerciements à L’Escaut Architectures.
  • productionsrhizome.org