Contact us @ +32 (0)71 31 71 26 - contact@transcultures.be

18 > 20.04.2018 | Workshop : Introduction au moteur de jeu Godot – François Zajéga

18 > 20.04.2018 | Workshop : Introduction au moteur de jeu Godot – François Zajéga

Godot est un moteur de jeu qui possède à la fois un moteur de rendu 3D et un moteur de rendu 2D dédiés. Cette approche est différente de certains autres moteurs de jeu (tels que Unity par ex.) Une des particularités de Godot réside dans son concept de scène. Une scène, dans Godot, est un ensemble de nœuds organisés en arbre. Ces nœuds peuvent être des sprites, des formes servant de masques de collision, des sources lumineuses, des sources sonores, des objets physiques, des gestionnaires d’animation, ou d’autres choses encore.

En tant qu’outil de création de jeux vidéo, Godot couvre de nombreux aspects de leur réalisation et c’est un outil idéal pour une première approche de la création de jeux et d’animations et d’œuvres numériques. Il est depuis janvier 2014 ouvert au public et disponible sous licence MIT, ce qui fait de lui un logiciel libre.

Cet atelier mené par l’artiste-programmeur François Zajéga ouvert à tous s’adressera en priorité à des étudiants de l’UCL qui jusqu’ici n’ont eu concrètement pas ou peu de telles pratiques. Les curieux extérieurs à l’UCL sont les bienvenus, mais nous leurs conseillons de s’inscrire sans tarder.

A lire : Why we choose Godot Engine par Rock Milk

François Zajéga est un artiste-programmeur vivant et travaillant à Bruxelles. Il est aujourd’hui assistant dans la section arts numériques, l’école supérieure des arts visuelles de Mons ARTS². Il intervient aussi à l’ERG (École de recherche graphique) et donne des ateliers de programmation et de création 3D dans différents contextes. Son intérêt pour le libre (l’open source engagé), tant au niveau des pratiques qu’au niveau philosophique et sociétal (notamment les questions liées au genre dans le champ numérique et, de manière générale, la transmission), l’amène à collaborer régulièrement avec l’association Constant. Après un passage remarqué chez Numediart, l’institut Arts/Science de l’université de Mons en tant que programmeur, il participe en 2015 à la fondation de l’association F/LAT (Free Libre Art & Technology). Depuis juin 2016, il se concentre sur la mise en place d’une plateforme de jeu vidéo libre appelée Polymorph.

Production

  • Ouvert à toute personne intéressée. Une connaissance de base ou un intérêt pour Javascript, Python ou n’importe quel autre langage de script est un plus.
  • Matériel requis: un portable sous Windows, OS X ou Linux
  • Production : Transcultures en partenariat avec l’UCL Culture et la Bibliothèque des Sciences

Plan