Contact us @ +32 (0)71 31 71 26 - contact@transcultures.be

20.10.2016 – Inspiration d’ordre topologique – Conférence de Jean-François Lahos

20.10.2016 – Inspiration d’ordre topologique – Conférence de Jean-François Lahos

Artiste en Arts visuels et ingénieur de formation, Jean-François Lahos (Québec) tisse des liens entre les espaces matériels et numériques à travers des installations, sculptures et explorations, fruits de ses années de recherches au niveau plastique, interactif, physique ou mathématique. Le créateur-chercheur mise essentiellement sur l’abstraction, l’essence des outils numériques, afin d’intriquer de façon sensible, les notions d’espace, de temps et de matière.

Production

  • Partenariat ARTS² / Transcultures
  • Dans le cadre du cycle Émergences Numériques
  • Et du programme Vice Versa (TransculturesLa Chambre Blanche) – Résidences arts numériques croisées avec le soutien de Wallonie-Bruxelles International, La Ville de Québec, Le Conseil des Arts et des Lettres de Québec , Culture et Communication Québec, Conseil des Arts du Canada.

Programme de résidence croisée Vice Versa / Chambre Blanche

Né du partenariat entre La Chambre Blanche (centre d’arts visuels et numériques à Québec) et Transcultures (Centre des cultures numériques et sonores à Mons); les résidences numériques croisées Vice Versa réunissent sur appel à projet commun, des créateurs numériques aux compétences complémentaires (plus « artistique » ou plus « technologique », créateur et programmeur…) qui travaillent sur un projet numérique commun avec des temps de résidence à Mons et au Québec suivi d’une présentation publique et d’un soutien à la diffusion via les réseaux croisés des partenaires.

Pour cette deuxième édition, c’est Jean-François Lahos (Québec) qui travaille l’aspect formel dans une esthétique d’abstraction de matière (une « plasticité » des nouvelles pratiques numériques qui, selon lui, n’est pas toujours prises en compte) et Nicolas d’Alessandro, musicien, inventeur de lutherie numérique et anciennement chercheur à l’Institut de Recherche Numediart/UMons qui est à la tête avec la Joëlle Tillemane (également ingénieure/chercheuse à Numediart) de la start up Hovertone, qui ont été sélectionné par les partenaires.

Premier rendu de ce projet qui s’annonce innovant prévu début novembre à Mons avant un deuxième temps de travail en décembre à Québec pour la finalisation à La Chambre Blanche.

Plan