Contact us @ +32 (0)71 31 71 26 - contact@transcultures.be

Newsletter mai 2019

Newsletter mai 2019

Après avoir diffusé plusieurs projets d’artistes sonores, numériques et intermédiatiques soutenus par Transcultures en Côte d’Ivoire, au Québec et en France ces dernières semaines, nous revoici en plein bouillonnement dans notre internationaliste belgitude. Le mois de mai est traditionnellement chargé pour le monde culturel et Transcultures ne fait, cette année, pas exception avec de nombreux événements, conférences, installations, performances, expositions… et des partenariats féconds qui sont au centre de notre approche collaborative.

Un trait d’union entre ces manifestations hybrides serait sans doute une certaine vision poétique, celle qui nous permet de relativiser un ir/réel trop pesant et pas assez lumineux, de le métamorphoser en surréel pour mieux le supporter, le contourner, le dépasser… « La seule signature au bas de la vie blanche, c’est la poésie qui la dessine » a écrit René Char dans La parole en archipel (1962). Ses enfants et petits-enfants nous ouvrent, au milieu de la grande confusion globale, d’autres horizons multiples en nous invitant à réaffirmer ou/et à réinventer nos désirs de vie autre, réellement créative.

After having broadcast various projects and artists supported by Transcultures in Ivory Coast, Quebec and France in recent weeks, we are again bubbling in our Belgian internationalism. May is traditionally a busy month for the cultural world, and this year Transcultures is no exception with many events, lectures, performances, installations, exhibitions and fruitful partnerships at the center of our collaborative approach. A link between all those hybrid events would undoubtedly be a certain poetic vision, one that allows us to relativize a too heavy and often not shining enough reality, to transform the real into surreal to better support, circumvent, overtake… « The only signature at the bottom of white life is the poetry that draws it » wrote René Char in La parole en archipel (1962). His children and grandchildren open us, in the midst of great global confusion, to multiple other horizons by inviting us to reaffirm or/and reinvent our desires for a different and truly creative life.

News

jusqu’au/until 10.05. 2019
Rencontres et controverses

exposition – exhibition

Esa Saint-Luc – Bruxelles



Quand l’Art et la Science se rencontrent pour dénoncer et sensibiliser aux controverses environnementales. Depuis 2016 et durant deux années académiques, des étudiants de l’ULB et de l’école supérieure des arts Saint-Luc Bruxelles se sont rencontrés autour d’un projet commun : la création de visualisations numériques de controverses environnementales.

Ce projet créatif sort le travail académique de l’université et transpose la recherche en une expérience narrative accessible à tout public. Ces visualisations peuvent être vues comme des « boussoles d’une démocratie écologique » dont les quatre pôles (artistique, politique, scientifique et ludique) permettraient au spectateur de s’orienter au sein des controverses environnementales.



When Art and Science meet to denounce and raise awareness about environmental controversies. Since 2016 and for two academic years, students from the ULB and the Saint-Luc Brussels School of Arts have come together around a common project: the creation of digital visualizations of environmental controversies. This creative project takes the academic work out of the university and translates the research into a narrative experience accessible to all audiences. These visualizations can be seen as “compasses of an ecological democracy” whose four poles (artistic, political, scientific and playful) would allow the spectator to orient themselves in environmental controversies.

  • Jusqu’au/until 10.05.2019
  • Esa Saint-Luc Bruxelles – Place Louis Morichar 30, 1060 Saint-Gilles
  • Entrée gratuite – Free entrance
  • Production ESA Saint-Luc Bruxelles – ULB. Partenariat/Partnership Transcultures.
  • stluc-bruxelles-esa.be

jusqu’au/until 16.05. 2019
Ecritures numériques et formes intermédiatiques

Exposition & cycle de conférences-rencontres / exhibition + series of lectures

Bibliotheca WITTOCKIANA – Bruxelles



Dans le cadre de la manifestation pluridisciplinaire  Reste la lumière  coordonnée par l’association Lettres en voix, Transcultures avec son partenaire québécois Productions Rhizome et  la Bibliotheca Wittockiana s’associent à cette initiative pour proposer l’événement « Ecritures numériques et formes intermédiatiques » à la Bibilotheca Wittockiana (Bruxelles).

L’événement comprend plusieurs volets dont l’installation collective Choeur(s) conçue par par Simon Dumas et une performance audio-poétique des Ours bipolaires pour le vernissage, ainsi qu’un cycle de conférences sur les écritures numériques prévues en avril et mai 2019.

As part of the multidisciplinary event « Reste la lumière » coordonated by the association Lettres en voix, Transcultures, its partner Productions  Rhizome (Quebec) and Bibliotheca Wittockiana offer the event « Ecritures numériques & formes intermédiatiques »  (digital writings & intermadia forms) including several components like the presentation of the interactive installation ‘Choeur(s)’, conceived by Simon Dumas with an audio-poetic performance by Les Ours bipolaires on the opening day, and a series of lectures on digital writings in April and May 2019 at Bibliotheca Wittockiana.

Chœur(s)

Installation AV interactive



Chœur(s) est une installation AV interactive dont le cœur est poétique. Neuf hommes et femmes se tiennent au centre de l’espace obscur, tournés vers l’extérieur et interpelant le visiteur. Ce sont des poètes, sept du Québec et deux de la Belgique.

Neuf présences poétiques différées qu’un dispositif numérique fait interagir. Entre eux, surtout, mais aussi avec le visiteur qui active en passant devant eux les performers sur les colonnes écrans à taille humaine. Chaque poète est « jumelé » à un artiste sonore qui a composé une bande-son en lien avec le texte du poète et que le visiteur peut déclencher en activant les séquences.

‘Choeur(s)’ is an AV, poetic and interactive installation. In the center of a black room stands a number of people. Some stand behind others. Nine men and women standing in the center of the space, facing outward and calling the visitor: They are poets, seven from Quebec and two from Belgium. Nine deferred poetic presences that a digital device makes interact. Between them, especially, but also with the visitor who activates passing in front of them the performers on the screen columns on a human scale. Each poet is « paired » with a sound artist who composed a soundtrack related to the poet’s text and that the visitor can trigger by activating the sequences.

  • Participants:  Annie Lafleur + Meriol Lehmann, Josée Marcotte +  Miriane Rouillard,  Marc-Antoine K. Phaneuf + Simon Elmaleh,  Alexis Lussier +  Mathieu Campagna, Hervé Bouchard + Stephan Ink, Jean-Marc Desgent + Gauthier Keyaerts, Sebastian Dicenaire +  Martin Tétreault, Werner Moron + Érick d’Orion, Simon Dumas + Philippe Franck
  • Conception  : Simon Dumas en collaboration avec/in collaboration with Philippe Franck
  • Video : Simon Dumas en collaboration avec Louis-Robert Bouchard
  • Technique : Louis-Robert Bouchard. 
  • Production : Rhizome, Transcultures with the support of LANTIS (Laboratoire des nouvelles technologies de l’image, du son et de la scène) @ Université de Laval (Québec). 

  • Exposition/installation Chœur(s) jusqu’au/until 16.05.2019
  • Bibilotheca Wittockiana – 23, rue du Bemel,  Bruxelles / Woluwe Saint-Pierre
  • mardi > dimanche 10:00 > 17:00  Fermé les lundis
  • Entrée adultes :  5 € Seniors, étudiants & groupes: 3 €
  • Entrée gratuite dans le cadre du cours « Art et littérature » et le premier dimanche du mois
  • Partenariat / partnership Transcultures, Lettres en Voix, Bibliotheca Wittockiana
  • Avec le soutien de la / With the support of Fédération Wallonie-Bruxelles (arts numériques)
  • Dans les cadre de « Reste la Lumière » – Journée internationale de la lumière – l’UNESCO
  • lettresenvoix.org – wittockiana.org – transcultures.be

09.05.2019
Nouvelles scènes & nouvelles écritures (numériques)
conférence Jacques Urbanska

Cycle de conférences-rencontres Ecritures numériques – contexte, expériences et enjeux
Series of lectures Digital writings – contexts, experiences & issues

Bibliotheca WITTOCKIANA – Bruxelles



À cette heure où la technique fait le pouvoir, où les dérives effectives ou potentielles des technologies sont proportionnelles à notre inappréhension de ces dernières, de plus en plus de voix veulent interroger ce « techno monde » et ses artefacts. Parmi celles-ci, se retrouvent des créateurs, des artistes, des philosophes, des scientifiques, des makers, des activistes ou encore des individus qui situent volontiers leur action dans cette inter ou transdisciplinarité évolutive. Cette conférence introductive permettra aux participants d’appréhender l’idée d’une écriture artistique autonome : une écriture qui ne reproduit pas, qui n’interprète pas la littérature, mais qui, avec les moyens de différents champs artistiques intégrant les nouvelles technologies ou la recherche scientifique, possède sa réalité propre, indépendante du texte littéraire. Via de nombreux exemples commentés, le public pourra aussi plonger dans une création artistique hybride et dont les formes (multi scéniques, performatives, installatives,…) non seulement reflètent, mais sont issues de la complexité cumulative d’un monde non-linéaire et ressenti comme entropique.

Acteur et metteur en scène de formation (Conservatoire Royal de Liège), les recherches de Jacques Urbanska (Be) l’ont mené à interroger la scène de théâtre conventionnelle comme lieu unique possible de représentation, le rapport individuel au spectateur, l’aperception spectatorielle et la notion de théâtre post-dramatique. Depuis 2007, il s’est dirigé vers des formes d’écritures artistiques qui interrogent les nouvelles technologies. Il est en outre curateur, conférencier et rédacteur pour différents projets et chargé de missions « arts numériques » chez Transcultures.

At this time when technology makes the power, where the actual or potential drift of the technologies are proportional to our lack of understanding of the latter, more and more voices want to interrogate this « techno world » and its artifacts. Among these are founders, artists, philosophers, scientists, makers, activists or even individuals who willingly place their action in this interdisciplinary or transdisciplinarity evolution. This introductory lecture by Jacques Urbanska (with a background of comedian and theatre director and more recently intermedia artist and digital arts projects manager at Transcultures) will allow participants to grasp the idea of an autonomous artistic writing: a writing that does not reproduce, that does not interpret literature, but that, with the means of different artistic fields integrating new technologies or scientific research, has its own reality, independent of the literary text.

  • 09.05.2019 – 18:30
  • Bibilotheca Wittockiana – 23, rue du Bemel,  Bruxelles
  • Entrée gratuite / free entrance
  • Partenariat / partnership Transcultures, Lettres en Voix, Bibliotheca Wittockiana
  • Avec le soutien de la / With the support of Fédération Wallonie-Bruxelles (arts numériques)
  • Dans les cadre de / In the framework of « Reste la Lumière » – Journée internationale de la lumière – l’UNESCO
  • lettresenvoix.org – wittockiana.org – transcultures.be

15.05.2019
L’expérience de la poésie numérique
conférence Jacques Donguy

Cycle de conférences-rencontres Ecritures numériques – contexte, expériences et enjeux
Series of lectures Digital writings – contexts, experiences & issues

Bibliotheca WITTOCKIANA – Bruxelles



Après des appellations variées comme « poésie électronique » ou « cyberpoésie », il semble que le terme « poésie numérique » soit retenu pour désigner ce courant qui existe depuis 1983. Cette période correspond également à la diffusion vers le grand public des premiers ordinateurs portables. Parmi les pionniers de la poésie numérique, citons Tibor Papp, des revues sur support informatique comme Alire (Philippe Bootz) ou Doc(k)s (revue papier, la série avec CD-ROM ou DVD-ROM), des auteurs comme Philippe Castellin ou Philippe Boisnard pour la jeune génération, sans oublier Jacques Donguy qui a non seulement contribué à donner de la visibilité à ces créateurs mais a également mené une carrière artistique avec plusieurs performances et installations qui interagissent avec les technologies numériques pour interroger le processus créatif.

Cette présentation (modérée par Philippe Franck) est assortie d’extraits de performances et d’œuvres poético-(proto)numériques et retrace cette expérience pionnière en la remettant en contexte historique, artistique et technologique.

Jacques Donguy (Fr), critique d’art, poète, traducteur (d’Augusto de Campos) et théoricien, fondateur de la galerie d’art contemporain J&J Donguy, pratique la poésie numérique et sonore, en collaboration avec Guillaume Loizillon, Laurent Mercier et Etienne Brunet. Il utilise l’ordinateur en faisant appel à des procédures aléatoires basées sur le hasard. Il est l’auteur de plusieurs ouvrages de référence dont « Poésies expérimentales-zone numérique » (2007 –reprenant des éléments de sa thèse) et récemment « Pd-extended 1 – Poésie numérique en Pure data » (2017), tous deux publiés par Les presses du réel.

After various names such as ‘electronic poetry’ or ‘cyber poetry’, it seems that the term ‘digital poetry’ is used to designate this current that has existed since 1983. This period also corresponds to the dissemination to the general public of the first laptops. Among the pioneers of digital poetry are Tibor Papp, computer-based journals such as Alire (Philippe Bootz) and Doc (k) s (paper review, the series with CD-ROM or DVD-ROM), authors such as Philippe Castellin or Philippe Boisnard for the younger generation, not to mention Jacques Donguy (who has not only helped to give visibility to these creators but has also led an artistic career with several performances and installations that interact with digital technologies to question the creative process. This presentation of French multimedia artist-critic-publisher Jacques Dongy (moderated by Philippe Franck) is accompanied by excerpts of performances and poetic-(proto) digital works and retraces this pioneering experience by putting it back in historical, artistic and technological context.

  • 09.05.2019 – 18:30
  • Bibilotheca Wittockiana – 23, rue du Bemel,  Bruxelles
  • Entrée gratuite / free entrance
  • Partenariat / partnership Transcultures, Lettres en Voix, Bibliotheca Wittockiana
  • Avec le soutien de la / With the support of Fédération Wallonie-Bruxelles (arts numériques)
  • Dans les cadre de / In the framework of « Reste la Lumière » – Journée internationale de la lumière – l’UNESCO
  • lettresenvoix.org – wittockiana.org – transcultures.be

16.05.2019
Rencontre avec Simon Dumas

Journée internationale de la lumière
Cycle de conférences-rencontres Ecritures numériques – contexte, expériences et enjeux
Series of lectures Digital writings – contexts, experiences & issues

Bibliotheca WITTOCKIANA – Bruxelles

 



A l’occasion de la présentation de l’installation poétique et numérique Choeur(s) qu’il a initié et de son atelier d’initiation aux écritures numériques en lien avec la littérature à l’invitation de Myriam Watthee-Delmotte, professeur à l’ UCLouvain dans le cadre de son cours de Master « Art et littérature », Simon Dumas, auteur, créateur interdisciplinaire et directeur artistique des Productions Rhizome (Québec), est invité à présenter la démarche transversale de Rhizome et plus particulièrement son parcours et ses projets croisant littérature et arts intermédiatiques.

On the occasion of the presentation of the poetic and digital installation ‘Choeur(s)’ he initiated and his workshop of initiation to digital writing in connection with literature at the invitation of Myriam Watthee-Delmotte, professor at the University of Louvain-La-Neuve (Be), as part of his « Art and Literature » Master’s degree course, Simon Dumas, author, interdisciplinary creator and artistic director of Rhizome Productions (Quebec), is invited to present Rhizome’s transversal approach and, more specifically, his career path and his projects crossing literature and intermedia arts.

  • 16.05.2019 – 15:00
  • Bibilotheca Wittockiana – 23, rue du Bemel,  Bruxelles
  • Entrée gratuite / free entrance
  • Partenariat / partnership Transcultures, Lettres en Voix, Bibliotheca Wittockiana
  • Avec le soutien de la / With the support of Fédération Wallonie-Bruxelles (arts numériques)
  • Dans les cadre de / In the framework of « Reste la Lumière » – Journée internationale de la lumière – l’UNESCO
  • lettresenvoix.org – wittockiana.org – transcultures.be

25.05.2019
Brussels Drone Day 2019

Ariane Chessaux + Isa Belle + Paradise Now + Raymond Delepierre + Peter M Friess
AV performance

YIAP – Bruxelles



 A l’occasion du Drone Day International, des événements dédiés au drone sonore ont lieu un peu partout dans le monde réunissant des chercheurs de la sensation du son libéré de la mélodie et du rythme créant un autre espace-temps sonsoriel. Le drone (ou littéralement bourdon en anglais) peut désigner, en musique, un son long tenu ou répété avec peu de variation harmonique ; on le retrouve dans plusieurs approches minimalistes contemporaines mais aussi dans certaines traditions extra occidentales.

A l’initiative d’Ariane Chesaux et de Transcultures, le Brussels Drone Day, pour la deuxième fois, regroupe plusieurs artistes issus de différents horizons (Unda-Isa Belle et Ariane Chesaux entrelacs de bols tibétains, gongs, clochettes et drone acoustique, Paradise Now – soundscapes guitaristiques, vocales et électroniques, Raymond Delepierre – soundscapes organiques, Peter M Friess – traitements visuels,…). Il s’agit ici de partager une énergie singulière et de stimuler la découverte des mondes intérieurs tant des artistes sonores que des participants, chacun vivant cette immersion dans le son.

Outre cette session improvisée d’écoute créative et collective, Peter M Friess présentera une étape de son projet NVIBES décrit comme une tentative modeste de transformation du royaume poétique des activités cérébrales en un univers musical. L’énergie mentale des ondes cérébrales de l’artiste et leur
les états émotionnels correspondants déclenchent l’évolution d’un univers musical qui est unique dans le corps et le temps. Moments de détente, d’excitation, de stress et d’intérêt sont connectés à la création sonore en temps réel, indépendamment de la volonté directe du performer. A certains moments, l’artiste peut enrichir le paysage sonore en injectant des éléments musicaux supplémentaires au moyen de commandes mentales.

The ‘Drone Day ‘is an annual international event dedicated to the drone sound taking place all over the world bringing together researchers of the sensation of sound released from melody and rhythm creating a different sensorial space-time. The drone can indicate, in music, a long held or repeated sound with little harmonic variation; it is found in several contemporary minimalist approaches but also in some non-Western traditions. On the initiative of Ariane Chesaux and Transcultures, the Brussels Drone Day brings together several artists from different backgrounds (Unda-Isa Belle and Ariane Chesaux intertwined singing bowls, gongs, bells and acoustic drones, Paradise Now – guitar/vocal/electronic soundscapes, Raymond Delepierre – organic soundscapes, Peter M Friess – digital images and visual treatments… Each participant will unfold on this theme his sonic universe and improvise freely with the others. This quiet collective sonic performance is about sharing a singular energy and stimulating the discovery of the inner worlds of both sound artists and participants, each living this immersion in sound.

Apart from this Brussels Drone Day live session, Peter M Friess will present its latest project ‘NVIBES’ , which  is a humble approach to transform the poetic realm of brain activities into a musical universe. The mind energy of the performer’s brainwaves and their corresponding emotional states trigger the evolution of a musical universe, which is unique in body and time. Moments of relaxation, excitement, stress and interest are connected to real-time sound generation, independently from the performer’s direct willpower. But in some moments the performer is able to enrich the soundscape by injecting additional musical elements through mental commands.

  • 20.00 – Entrée libre – Free
  • YIAP – 17, boulevard d’Ypres  Bruxelles
  • Production : Transcultures en partenariat avec YIAP
  • transcultures.be

Artist(es) on the road

jusqu’au/until 22.06.2019
Raymond Delepierre @ The Art of Difference II

Exposition / Exhibition

ULB – Bruxelles



Suite de l’exposition The Art of Difference de 2018 au Bozar, l’Université libre de Bruxelles conçoit et organise une seconde édition de cet événement consacrée au handicap : réponses scientifiques, appropriations et contestations artistiques face au handicap.Le créateur sonore Raymond Delepierre présentera Swalling hEARt #2 son nouveau dispositif sensoriel-auditif, ainsi qu’une pièce de sa collection d’oreilles anatomique datant de 1930. Des grandes plaques de métal audio sensibles en suspension invite le public au toucher afin de percevoir les vibrations du son qui en émane. L’écoute sera multiple. Toucher pour écouter, écouter pour ressentir, oublier le voir et laisser la matière sonore traverser son esprit.



Following the exhibition « The Art of Difference’ (2018) at Bozar (Brussels), the Free University of Brussels is organizing a second edition of this event dedicated to disability (scientific responses, appropriations and artistic challenges to disability). The sound artist Raymond Delepierre will present ‘Swalling hEARt #2’ his new sensory-auditory device, as well as a piece from his anatomical ear collection dating back to 1930. Large audio sensitive metal plates in suspension invite the audience to touch in order to perceive the sound vibrations emanating from it. Listening will be multiple. Touch to listen, listen to feel, forget to see and let the sound material cross his mind.

  • Jusqu’au/until 22.06.2019
  • Université Libre de Bruxelles
  • Campus du Solbosch – Salle Allende – Bâtiment F1
  • Entrée libre – Free
  • Avec le soutien de/with the support of Transcultures
  • ulb.be

04 > 05.05.2019
Christophe Bailleau – lecture poétique
Firebird et autres nouveaux textes

Pile et face – Huy



Christophe Bailleau lira, sur fond sonore, des textes extraits de son premier et récent carnet poétique Firebird (sorti, avec un nouvel album en ligne, aux éditions Transonic à l’occasion d’une résidence Pépinières européennes de création en 2018).

« Les regards croisés se superposent en couches, ma vie, mémoire, voyage, tissu, en petits bouts vers l’unité. Cet ascenseur, je l’ai tissé comme je l’ai voulu, très large, vers l’horizon » (extrait de Firebird, Editions Transonic, 2018).



Christophe Bailleau will read, with a musical background, some texts extracted from his first and recent poetic book ‘Firebird’ (released  with a new online album by Transonic on the occasion of a residence in the framework of European Pepinières of Creation in 2018). « The crossed views are superimposed in layers, my life, memory, travel, fabric, small ends to unity.This elevator, I wove it as I wanted, very wide, towards the horizon » ( excerpt from ‘Firebird’, Transonic, 2018).

  • 04 > 05.05.2019 – 15:00, 16:00, 17:00
  • Pile et face – 8 rue des Fouarges, Huy
  • Entrée libre – Free
  • Dans le cadre de la manifestation/in the framework of Crea’tour,
  • Avec le soutien de/with the support of Transcultures & label Transonic
  • pays-de-huy.betransonic.be

12. 05.2019
Le lieu Moderne – concerts Thamel + Prism

Espace numerique – Huy



Pour son dernier numéro de saison, Le lieu Moderne présente, dans un cadre intime et conviviale, le nouveau projet du musicien et chanteur hutois Jérôme Mardaga (mieux connu sous le nom de Jéronimo à qui l’on doit quelques bonnes chansons pop) tourné maintenant vers l’électro ambiant ainsi que le duo Prism (Christophe Bailleau + Billy ) pour un set décapant post industriel noisy non sans humour.

For its latest issue of the season, Le Lieu Moderne presents, in an intimate and friendly setting, Walloon musician/singer Jérôme Mardaga’s new project (better known as Jéronimo, to whom we owe some goog pop songs), now turned towards ambient electro. as well as Prism (Christophe Bailleau + Billy Hasni – Be) for a noisy post-industrial set with a hint of humor.

  • 12.05.2019 – 18.00
  • Entrée libre – Free
  • Bibliothèque de Huy – Espace Numérique
  • Avenue Adolphe Chapelle, porte EPN2 (2eme étage)
  • Avec le soutien de l’Espace Public Numérique de Huy et de Transcultures

18.05.2019
Isa Belle – Massages Sonores @La Nuit des Musées

Performance/installation

Centre de la Marionette – Tournai



Pratiqué par les chamans au Tibet avant le bouddhisme, redécouvert récemment en Occident à des fins thérapeutiques et réinventé, sous forme de performance, par Isa Belle (artiste sonore et du corps – Fr/Be), le massage sonore utilise les bols tibétains (de divers volumes et divers métaux produisant une variété de riches gamme harmonique), les bols en cristal, les clochettes, des mini carillons et mini cymbales, petits xylophones et gongs…

Ces instruments rituels sont frappés ou frottés sur et autour du corps allongé qui reçoit ces bonnes vibrations et en émet à son tour. De cet échange, naît une impression de bien être et d’harmonie. Le corps devient ici une partition qui reçoit et émet une musique intérieure.

Practiced by shamans in Tibet before Buddhism, recently rediscovered in the West for therapeutic purposes and reinvented, in the form of performance by Isa Belle (sound and body artist – Fr/Be), the sound massage uses Tibetan bowls (various volumes and various metals producing a variety of rich harmonic range), crystal bowls, bells, mini chimes and mini cymbals, small xylophones and gongs… These ritual instruments are struck or rubbed on and around the lying body that receives those good vibrations and transmits it in turn. The body here becomes a score that receives and transmits an inner music.

  • 18.05.2019 – 18:00 > 24:00
  • Centre de la Marionette – Rue Saint-Martin 47, Tournai
  • Entrée libre – Free
  • Production : Transcultures, dans le cadre de la Nuit des Musées
  • transcultures.be

15 + 16.05.2019
Exposition bouquets arts sonores – étudiants Arts2

Arts2 – Mons



Les « bouquets » arts sonores (mené par Drita Kotaji et Philippe Franck), installation (coordonné par Julien Poidevin), performance (mené par Messieurs Delmotte) et composition sonore (coordonné par Philippe Bouillon) des étudiants de l’école des arts visuels de Mons Arts2 s’associent pour montrer le résultat des projets dans une exposition qui met, sous différentes formes (installation, performance, pièce en écoute) le son à l’honneur.
Avec des oeuvres soniques « in progress » de Maxime Van Roy, Edouard Paulet, Cédric Norbert, Thalia Beauclair, Arthur Colson, Jessica Manica, Florian Van de Wyer…dans les espaces galeries et une dizaine de compositions en écoute dans l’auditorium d’Arts2.The seminars on sound art (coordinated by Drita Kotaji and Philippe Franck), on installation (by Julien Poidevin), on performance (by Messieurs Delmotte) and on sound composition (by Philippe Bouillon) of the students of the visua arts school of Mons Arts2, team up to show the results of the projects in an exhibition that puts the sound in the spotlight in different forms (installation, performance, listening room).
Featuring sonic works in progress by Maxime Van Roy, Edouard Paulet, Cédric Norbert, Thalia Beauclair, Arthur Colson, Jessica Manica, Florian Van de Wyer …in the gallery spaces and a dozen of short compositions (in loop) in the auditorium of Arts2.

  • 15+16.05.2019 – 11 > 18.00
  • Entrée libre – Free
  • Arts2 – 4 rue des Soeurs Noires, Mons
  • Avec le soutien de/with the support of Transcultures
  • artsaucarre.be

10.05.2019
Rencontre/lecture – Simon Dumas

Comptoir du livre – Liège



Simon Dumas (Québec) écrit de la poésie, réalise des spectacles littéraires et se met quelquefois en scène. Il a publié plusieurs livres de poésie dont La chute fut lente, interminable puis terminée aux éditions La Peuplade, lequel fut mis en nomination pour le prix Alain-Grandbois de l’Académie des lettres du Québec en 2009. Mélanie et Révélations, sont parus en 2013 et 2016 aux éditions de l’Hexagone. Il a co-fondé, à Québec, en 2000, Rhizome, une organisation dont le mandat est de produire des spectacles littéraires et dont il assure aujourd’hui la direction artistique.

En plus des productions qu’il a pilotées avec Rhizome, Simon Dumas a mené à bien des projets personnels (dont plusieurs spectacles, une installation et un court-métrage). Cette lecture sera suivi d’une rencontre animée par Pascal Leclercq (auteur et éditeur liégeois ).

Simon Dumas (Quebec) writes poetry, creates literary performances and sometimes performs himself. He has published several books of poetry whose La chute fut lente, interminable puis terminée at Editions La Peuplade, which was nominated for the Alain-Grandbois prize of the Academy of Letters of Quebec in 2009. Mélanie and Revelations, appeared in 2013 and 2016 to the editions of Hexagon. In 2000, he co-founded Rhizome in Quebec City, an organization whose mandate is to produce literary shows and whose artistic direction he is now responsible for. In addition to the productions he has piloted with Rhizome, Simon Dumas has completed personal projects (including several shows, an installation and a short film). This reading will be followed by a meeting hosted by Pascal Leclercq (author and publisher from Liège).

  • 16.05.2019 – 18:00
  • Entrée libre – Free
  • Le Comptoir du livre – En Neuvice 20, Liège
  • lecomptoir.be

16, 18, 19.05.2019
Exploding Mirrors – Hanzel & Gretzel

Installation AV

Cinema Tick Tack – Antwerpen

Créé lors de l’exposition Gerard Malanga : Objectif Pop au Botanique à Bruxelles en 1999, Exploding Mirrors (production Transcultures) est un poème visuel qui combine des séquences mettant en vedette Gerard Malanga (poète, photographe, cinéaste expérimental et principal collaborateur d’Andy Warhol à la Factory dans les années 60) et des images trouvées. Les précédents extraits de Hänzel Gretzel sont réédités et mélangés avec les propres mouvements de danse de Malanga et plusieurs extraits de ses propres films tournés dans les années 60.

Jouant avec différentes couches d’images et de formats, mais aussi entre indications claires et références croisées, Hänzel Gretzel rend hommage à l’une des figures les plus influentes de la dernière avant-garde américaine. Dans le cadre de la Antwerp Art Weekend, Exploding mirrors est présenté par Argos (Centre for art and media – Bruxelles) au Cinema Tick Tack, une nouvelle initiative qui permet aux œuvres audiovisuelles de se retrouver dans l’espace public.

Premiered at Le Botanique (Brussels) in 1999 at Gerard Malanga: Objectif Pop show, Exploding mirrors (intialy produced by Transcultures) is a visual poem that combines footages starring Gerard Malanga (poet, photographer, filmmaker and Andy Warhol’s main collaborator at the Factory in the 60s) together with found footages. Previous excerpts by Hänzel & Gretzel are re-edited and mixed with Malanga’s own dance movements and several excerpts of Malanga own films shot in the 60’s. Playing with different layers of images and formats, but also between clear hints and cross-references, Hänzel & Gretzel pays homage to one of the more influential figure of the last American avant-garde.  Exploding mirrors  is presented by Argos – Centre for art and media (Brussels) at Cinema Tick Tack, a new initiative that brings audiovisual work in the public space, in the frame of the Antwerp Art Weekend.

  • 16, 18, 19.05.2019 – 21:00-05:00
  • Cinema Tick Tack Mechelsesteenweg 247 Antwerpen
  • Proposé par Argos/presented by Argos
  • ticktack.beargosarts.org

22.05.2019
Transculturalité – Après-midi de réflexion / table ronde

Philippe Franck, Barbara Glowczewski, Julien Stiegler…

La Fabrique de Théâtre – Bouverie



Cette table ronde est l’occasion d’interroger la nécessité de l’invention narrative collective. Les réseaux de communication omniprésents dans nos vies ne constituent pas des espaces imaginaires collectifs. Au lieu de valoriser la différence, ils entretiennent plutôt une conception réductrice de masses animées par des processus de mimétisme.

La réflexion porte ici principalement sur l’interculturalité, partant du principe que la diversité des conceptions et des imaginaires permet de dépasser les stéréotypes culturels. Depuis les surréalistes, qui ont émergé dans un contexte colonial, certains courants des sciences humaines tentent d’échapper à une vision trop ethnocentrée (ou anthropocentrée). L’anthropologie a parcouru un long chemin dans cette voie, nous souhaitons donc interroger l’interculturalité aussi bien dans les arts de la scène (anthropologie théâtrale), que dans le soin et l’accueil (les institutions médico-sociales) et dans les sciences humaines (anthropologie).

Avec la participation de Barbara Glowczewski (anthropologue et directrice de recherches au CNRS), Julien Stiegler (artiste multimédiatique, responsable des ateliers de cinéma-théâtre « Les rêves contradictoires » menés avec La Fabrique), Philippe Franck (directeur de Transcultures, enseignant arts numériques et arts sonores, créateur sonore et intermédiatique).

This round table is an opportunity to question the need for collective narrative invention. The communication networks that are ubiquitous in our lives are not collective imaginary spaces. Instead of valuing difference, they rather maintain a reductive conception of animated masses by mimicry processes. The main focus here is on interculturality, based on the principle that the diversity of conceptions and imaginaries makes it possible to go beyond cultural stereotypes. Since the surrealists, who emerged in a colonial context, some currents of human sciences are trying to escape a too ethnocentric (or anthropocentric) vision. Anthropology has come a long way in this direction, so we wish to question interculturality both in the performing arts (theatrical anthropology), in care and hospitality (medico-social institutions) and in the arts. human sciences (anthropology). With the participation of Barbara Glowczewski (Anthropologist and Research Director at CNRS), Julien Stiegler (artist, in charge of Cinema -Theatre workshops « The Contradictory Dreams » with La Fabrique), Philippe Franck (Director of Transcultures, Teacher of Digital Arts and Sound Arts , sound creator and intermedia).

  • 22.05.2019 – 14.30 > 18.00
  • Entrée libre – Free
  • La Fabrique de Théâtre – Rue de l’Industrie 128, 7080 Bouverie
  • lafabrique.be

Appels à participation | Calls for participation

Deadline : 15.06.2019
International Call – Les Ateliers de l’Universel
arts visuels/visual arts

Pépinières Européennes de Création

Les Ateliers de l’universel – Paris



« Les Ateliers de l’Universel », en partenariat avec Pépinières européennes de Création, lancent un appel à projets international à destination des artistes plasticiens contemporains autour du concept de « l’Universel » doté de 15 000 euros à répartir entre le ou les lauréats.

Cet appel est à destination des artistes plasticiens contemporains et se propose de mettre en avant une ou plusieurs œuvres qui symbolisent à la fois « les richesses de la diversité » et « l’attachement à des valeurs universelles ».

Entre une et trois œuvres pourront être sélectionnées comme étant « lauréates » de cet appel à projets et seront exposées à l’occasion de l’événement « Universel » organisé à Paris par Les Ateliers de l’Universel en novembre 2019. L’œuvre remportant le premier prix deviendra un des emblèmes de l’association « Les Ateliers de l’Universel”.

Les Ateliers de l’Universel, in partnership with the European Pepinieres of Creation, launch an international call for projects aimed at contemporary visual artists around the concept of « the Universal » with a 15 000 euros grant to be divided between the winners. This call is intended for contemporary visual artists in order to highlight one or more art works that symbolize both the ‘richness of diversity’ and the ‘attachment to universal values‘. Between one and three works can be selected as « laureates » of this call for projects and will be exhibited on the occasion of the ‘Universal’ event organized in Paris by Les Ateliers de l’Universel in November 2019. The work wins the first prize will become one of the emblems of the association Les Ateliers de l’Universel.

Deadline : 16.06.2019
Call – Appel à candidatures – ERHIA arts numériques | Media art

Pépinières Européennes de Création

ERHIA – Île-de-France



L’association ERHIA en partenariat avec Pépinières européennes de Création, lancent un appel à candidatures à destination des artistes plasticiens contemporains en arts numériques autour du thème du genre pour « é.e.s », exposition collective présentée à La Commanderie entre janvier et mars 2020 en partenariat avec La Commanderie et l’Université de Versailles SaintQuentin en Yvelines. L’exposition, parrainée par les artistes Maflohé Passedouet et Dan Ramaën, permettra aux artistes sélectionné.e.s de concourir à 3 prix.

The association ERHIA in partnership with the European Pepinieres of Creation, launch a call for applications for contemporary visual artists in digital arts around the theme of gender for « é.es », collective exhibition presented at La Commanderie between January and March 2020 in partnership with La Commanderie and the University of Versailles SaintQuentin en Yvelines. The exhibition, sponsored by artists Maflohé Passedouet and Dan Ramaën, will allow selected artists to compete at 3 prizes.

  • Deadline : 16.06.2019
  • ERHIA association en partenariat réseau / network partnership Pépinières Européennes de Création
  • erhia.fr – pepinieres.eu

OPEN CALL
C2L3Play

Cross Border Living Lab – Wallonie-France-Flandre





Particuliers, starts-ups, TPE/PME en croissance Vous désirez développer des projets artistiques, technologiques ou économiques dédiés des Industries Culturelles et Créatives ? Cet appel à projets est fait pour vous ! Le réseau transfrontalier (Wallonie-France-Flandre) Cross Border Living Labs lance un appel à projets autour des thématiques : Transmédia, Education, Ecologie/environnement connecté, Arts de la scène, Tourisme mobile, E-commerce…

Individuals, start-ups, small and medium size companies in growth Do you want to develop artistic, technological or economic projects dedicated to Cultural and Creative Industries ? The cross-border network (Wallonia-France-Flanders) Cross Border Living Labs launches a call for projects around the following themes: Transmedia, Education, Ecology / Connected Environment, Performing Arts, Mobile Tourism, E-commerce…

Particulieren, start-ups, kleine en middelgrote groeiende ondernemingen Wenst u artistieke, technologische of economische projecten te ontwikkelen, die gelinkt zijn aan de creatieve culturele industrieën? Dan is deze projectoproep iets voor u! Deze oproep is voor u bestemd! Het grensoverschrijdend netwerk (Wallonië, Frankrijk-Vlaanderen) Cross Border Living Labs lanceert een projectoproep rond de thema’s : transmedia, educatie, ecologie/ecosystemen, podiumkunsten, mobiel toerisme en E-commerce.



  • Le  Cross Border Living Labs dans le cadre du projet transfrontalier C2L3PLAY, est composé d’une diziane de partenaires qui sont actifs dans les domaines de la recherche technologique, la mise en réseau à valeur économique ou encore la promotion de l’art, du design & de la culture
  • The Cross Border Living Labs (in the framework of the crossborder C2L3PLAY project) is made up of a dozen partners who are active in the fields of technological research, networking with economic value or the promotion of art, design & marketing. culture.
  • Avec le soutien de / Met steun van / With the support of : Union européenne – programme Interreg V  France-Wallonie-Vlaanderen
  • plus d’info : crossborderlivinglabs.eu

OPEN CALL
BABY YOU CAN WRITE MY TRACK

writemytrack.com – Web



Connectez-vous avec des compositeurs de films et des artistes indépendants du monde entier, utilisez des outils innovants pour collaborer avec eux et obtenez la musique exclusive ou personnalisée dont vous avez besoin pour vos projets. WRITE MY TRACK est une communauté musicale internationale créée par un groupe d’entrepreneurs passionnés du secteur de la musique (bien sûr), de la production cinématographique, du Web et de la communication.

Pour ceux qui ont besoin de musique: nous leur proposons la découverte de musiques quotidiennes et exclusives, facilement licenciables, et nous utilisons notre outil de concours innovant pour demander à la communauté la musique dont ils ont besoin. Les compositeurs de films et les artistes indépendants répondent en proposant des musiques exclusives ou personnalisées dont la qualité est garantie grâce à nos processus de modération.

Pour ceux qui créent de la musique: nous leur donnons accès à des projets auxquels ils n’ont peut-être pas accès, nous leur proposons de créer une musique authentique dont ils sont fiers et, enfin et surtout, d’en gagner une vie décente.

Connect with film composers and indie artists from around the world, use innovative tools to collaborate with them and get the exclusive or custom music your need for your projects. BABY YOU CAN WRITE MY TRACK is an international music community created by a bunch of passionate entrepreneurs from the sectors of music (obviously), film production, web and communication. For the ones who need music: we offer to them the discovery of daily fresh exclusive music easily licensable and to use our innovative contest tool to ask the community for the music they need. Film composers and indie artists respond by offering exclusive or custom music whose quality is guaranteed thanks to our moderation processes. For the ones who create music: we give them access to projects they may not have access to, we offer them to create authentic music they’re proud of and, last but not least, to make a decent living out of it.

  • Agence de musique pour cinéastes et créatifs / Music agency for filmmakers and creatives.
  • writemytrack.com