Jo Hyde en résidence chez Transcultures pour le projet MADE