Contact us @ +32 (0)71 31 71 26 - contact@transcultures.be

Avril > juin 13 – Sonia Paço-Rocchia – Résidence Transcultures – Mons

Avril > juin 13 – Sonia Paço-Rocchia – Résidence Transcultures – Mons

Résidence Pépinières européennes pour jeunes artistes

Après Ashley Wong (Canada) en 2011 et Damien Bourniquel (France) en 2012, c’est Sonia Paço-Rocchia(Québec-Portugal) qui a été sélectionnée parmi une trentaine de dossiers pour être accueillie en résidence arts numériques/sonores chez Transcultures dans le cadre des Pépinières européennes pour jeunes artistes dont Transcultures est coordinateur pour la Fédération Wallonie-Bruxelles depuis 2011.

Dans les créations multiples (installations, performances, concerts,…) de Sonia Paço-Rocchia, la musique est toujours l’élément central. Bassoniste improvisatrice qui joue en solo ou petit ensemble en utilisant le traitement en temps réel, elle travaille entre autre avec des instruments non-conventionnels (CAM, pour sept joueurs de carte de métro, 2001, Sans escalier pour slinky solo, 2004, Pedalling Under London’s Clouds, bicyclette solo et projection, 2008). Elle intègre volontiers l’aspect théâtral de la musique etl’improvisation à ses pièces (Improvisations sur les cinq sens pour piano, soprano, violoncelle, percussions, bande, traitement en temps réel, cornemuse et auto télécommandée, 2004 et Eau pour chanteuse sous la douche et eau traitée, 2005).

sonia-pacco-rochia_slinky_transcultures-2013Sonia a étudié la composition avec Michel TétreaultJosé EvangelistaMichel SmithMichel Longtin etJean Picher, a étudié à l’Université de Montréal en composition mixte et a participé à des stages à l’Ircam, Paris et avec l’Institut de Recherche Numediart à l’Université de Mons. Attirée par les nouvelles technologies, Sonia Paço-Rocchia réalise également des installations sonores interactives notamment avec des « slinky » (jouet en forme de ressort, fait de métal ou de plastique, inventé par l’ingénieur en mécanique Richard James) qu’elle utilisera également pour sa recherche et sa création à Mons chez Transcultures dans le cadre de sa résidence Pépinières européennes pour jeunes artistes.

Sonia réalisera une installation sonore destinée au jardin sur le Site des Anciens Abattoirs à Mons. Son projet Hélix retenu par le jury montois, comporte en deux volets: le premier est une installation sonore interactive et le second, une performance.  Après Sans Escalier, une pièce pour slinky (ressort) solo avec traitement en temps réel, après Installation sonore sur le slinky où parfois plus d’une trentaine d’instruments faits de slinkies étaient en place pour cette installation sonore interactive in situ et après Les Points, une installation audio-visuel interactive en forêt, la suite logique est  de créer une installation interactive in situ pour ensemble de slinkies, traitement en temps réel et projection/lumière. Pour le second volet, cette installation sera jouée tel un instrument, lors d’une performance hors du commun en juillet à Mons…