07 > 10.04.2021 | Transcultures + Pépinières Européennes @ RIANA 2021 – Abidjan (CI)

Sur le thème “Sources et ressources”, l’édition 2021 des Rencontres internationales d’arts numériques et visuels d’Abidjan (initiés et coordonnés par Jacob Bleu) propose une série d’expositions, conférences/débats/présentations, ateliers et performances d’artistes africains (Pascal Nampémanla-SN, Cédrick Sungo – CDC, Oliko La matière -CI…), belges, français et européens. Cette cinquième édition mêle, en modes “présentiel” et “connecté”, diverses pratiques d’arts numériques et visuels (de la VR aux arts plastiques en passant par le vidéo art et les arts sonores) se déploie pour sa édition sur trois lieux de la capitale ivoirienne : la Villa Alfira, la Fondation BJKD et la galerie Cap Sud.

Transcultures et les Pépinières européennes de Création sont heureux d’y participer pour la troisième fois, avec une sélection d’une quinzaine de créations audio-visuelles liées à l’initiative “No Lockdown Art”, des concerts/performances sonores/multimédia proposées dans le multivers de Second Life (Echo Starship-MK, Deceptiondigital-DE, Matyn Bates II – BE, Renata K – TK, Paradise Now + A Limb-BE, Glazz de Cuir – ES, Venus Adoreablel – PB) et la participation de Philippe Franck (Transcultures/Pépinières européennes de Création) aux conférences et présentations (avec la participation notamment des responsables de la représentation UNESCO en Côte d’Ivoire, de la Fondation BJKD, le critique d’art ivoirien Célestin Koffi Yao et le chercheur/professeur ivoirien Paul-Hervé Agoubli).

No Lockdown Art - Video Selection

Dans le cadre du projet No Lockdown Art initié par Transcultures et les Pépinières européennes de Création lors du premier confinement lié à la pandémie du Covid-19 pour soutenir des projets artistiques contemporains susceptibles d’être diffusés en ligne, plusieurs vidéos ont été réalisées par des artistes (visuels, sonores, multimédiatiques…) intégrant la dimension audio et expérimentale dans des création d’esthétiques diverses qui échappent aux classifications traditionnelles et offrent un regard poétique et différencié sur notre monde mutant.

Visions of inside (Common Ground Project) – Kika Nicolela, BR, 2020, 8’51

Visions of inside est la première vidéo réalisée à partir de la base de données du Common Ground Project initiée par Kika Nicolela en avril 2020 en réaction à la crise de la Covid-19.

Il favorise la création d’une base de données partagée de vidéos, de sons et de textes d’artistes du monde entier, réfléchissant aux multiples enjeux soulevés par la crise et le verrouillage.

Surtout, l’objectif du Common Ground Project est d’utiliser collectivement la création comme moyen de communion et de résistance.

Kika Nicolela a travaillé le montage à partir de vidéos, sons et textes de Aline Yasmin & Alex Cepile, Anna Berndtson & Yingmei Duan, Anthony Siarkiewicz, Carlos Landaeta, Carlosmagno Rodrigues, Cecilia Dougherty, Christophe Litou, CRACA, Daniel Silvo, Davi Cavalcante, Gauthier Keyaerts, Gerard Chauvin,Gustavo Marcasse, Ivelina Ivanova,Isa Belle + Paradise Now, Jan Kather, John Sanborn, Jorge Lozano, Junebum Park, Katia Maciel, Kika Nicolela, Luana Lacerda, Marcia Beatriz Granero, Marina Fomenko, Mateusz Vianna, Mike Hoolboom, Mirella Brandi & Muep Etmo Nia Pushkarova, Nung-Hsin Hu, Philippe Boisnard, Phyllis Baldino, Rejane Cantoni, Samuel Bester, Sara Não Tem Nome, Simon Dumas, Simon Guiochet, Sonia Guggisberg, Susana Lopez, Ulf Kristiansen.

Coproduction : Transcultures, In progress asbl, Pépinières Européennes de Création

kikanicolela.com

Prince, John Sanborn/Commando, USA, 2020, 5’23

Dans le processus de création de cette vidéo en lien avec l’icône Prince, l’auteure /performeuse queer nord-américaine Lynn Breedlove a écrit un texte à la mort du musicien sur la façon dont il a affecté sa vie personnelle et celle de ses amis en s’exprimant et en étant lui-même.

«  Il s’agit de savoir comment un artiste ne sait jamais comment ni où son travail va atterrir, dont il va changer la vie. Mais s’ils font quelque chose avec intégrité, le monde devient différent … ».

Cela a amené Lynn Breedlove à se concentrer sur les sentiments de désir et de perte suscités par le fait de traiter directement des souvenirs douloureux de périodes turbulentes, et vers des voix cruciales, longtemps négligées.

Le résultat est pertinent, brut et intensément intime – un  «home movie» (sur une musique post rock de son groupe Commando) d’émotions avouées à la caméra et au monde.

johnsanborn-video.com

Silent Noise, Tamara Lai, BE, 2020, 5’29’’

« Quelles saveurs ici ? Quels parfums maintenant… » Nostalgie du temps d’avant… Insouciance, liberté de mouvement, chaleur humaine, nature… dont le Coronavirus lock down nous prive cruellement.

Ce nouveau vidéo-poème de Tamara Laï dont les images ont été filmées en des lieux et pays divers (Belgique, Chine, Ecosse, Italie, Pays-Bas) a été finalisé en résidence chez elle à Liège, en période de confinement.

Réalisation, écriture, montage image et son : Tamara Laï – Musique : Caroline Boë
Production : Thalamus Prod avec le soutien de Transcultures et des Pépinières européennes de Création

www.tamara-lai.be

No Lockdown Drift, Pastoral, BE/FR, 2020, 5’09’’

Réalisé en mode échange connecté pendant le printemps 2020 du premier confinement dû à la Covid-19 par le duo post pop Pastoral, Lockdown Drift capte l’attente, le flottement mais aussi la rêverie domestique, la transfiguration imaginaire et un forme de douce mélancolie.

Les images et les sons qui dialoguent entre les résidences wallonnes des protagonistes (Huy pour Christophe Bailleau et Mons pour Philippe Franck) sont toutes issus des espaces intérieurs et de leurs environs proches.

Une invitation à chérir le vivant sous ces différentes formes (humaines, animales, minérales, célestes…) et son pouvoir-espoir de métamorphose creative.

Production : Transcultures, Pépinières européennes de Création

soundcloud.com/christophe-bailleau
philippefranck.eu

Flux & Densités, Alain Wergifosse, BE, 2020, 5’

Dans un jeu de prismes, filtres et miroirs, Alain Wergifosse propose quelques fragments de traitements opto-mécaniques sur la lumière pure et sur quelques images numériques mises en feedback vidéo.

Ces images et sons sont issues d’un projet d’installation vidéo multicanale en work in progress pour la résidence croisée Vice Versa 2020-21 entre Transcultures (BE) et La Chambre Blanche (QBC).

Production : Transcultures, La Chambre Blanche, Pépinières européennes de Création

alainwergifosse.com

Triptyque Prototype, Thomas Israël, BE, 2020, 2’50’’

Triptyque Prototype est une énigme à la temporalité éclatée qui permet des lectures croisées, associatives. Sa protagoniste (la danseuse Marilyn Daoust sur une chorégraphie de Manon Oligny) est en tension entre la poupée ou l’androïde et la femme de chair.

Cette vidéo filmée à Montréal en 2015, dans les cadre du projet de performance interdisciplinaire Les Oracles (initié par Productions Rhizome-Québec en partenariat avec Transcultures-Belgique) a été finalisé à Bruxelles au printemps 2020 avec une bande-son minimaliste de Paradise Now (BE).

Avec le soutien de Transcultures, des Pépinières européennes de Création et de Productions Rhizome

manonfaitdeladanse.com
thomasisrael.be

Ces riens essentiels #4, Gauthier Keyaerts, BE, 3’19’’

Ces riens essentiels est un work-in-progress infini, initié lors du premier confinement Covid-19.

Le voyage a commencé en 2018 lorsque Gauthier Keyaerts était en Bretagne, photographiant des images de l’océan, du rivage, des lichens … Il en a ramené cette énergie et ce sentiment de spiritualité particuliers (ressentis par André Breton).

Cela l’a aidé depuis mars 2020 à se concentrer sur l’essentiel : la famille, le corps, la nature (insectes, arbres, fleurs…), l’amour… ce sublime chaos.

Avec le soutien de Transcultures, des Pépinières européennes de Création

gauthierkeyaerts.com

Post Human Survival, Didié Nietzsche/Radio Prague, BE, 2020, 5’20’’

Sur une musique méditative du groupe expérimental Radio Prague (Didié Nietzche, Jules Nerbard – électronique, Renata K – flute), une évocation doucement hallucinogène de la nature reprenant ses droits et sa tranquillité pendant le confinement pandémique, mais aussi après, lorsque l’espèce humaine maléfique aura quitté la terre…

Avec le soutien de Transcultures et des Pépinières européennes de Création

soundcloud.com/didi-nietzsche

After Covid_19, Philippe Boisnard, FR, 2020, 7’

After Covid_19 fait partie des recherches sur les paysages de la catastrophe menées par Philippe Boisnard ces dernières années.

Cette création réalisée pendant le premier confinement global a été faite en live à partir de pure-data (logiciel de programmation graphique pour la création musicale et multimédia en temps réel) aussi bien en son qu’en image.

Ce paysage et son évolution tente de montrer esthétiquement l’émergence du vertige de l’épidémie. Comme une vision métaphorique, son crescendo est celui de la panique psychique de l’homme face à la déferlante de la pandémie.

Avec le soutien de Transcultures et des Pépinières européennes de Création

databaz.org/xtrm-art

i-REAL - Monde_04_ALICE - Marc Veyrat, FR, 2021, 3’05

Ce Monde 04 en VR, inclu dans l’œuvre XR i-REAL, imaginé, programmé par Jonathan Juste et dont la composition sonore est signée Paradise Now, “s’architexture“ (-! Henri Lefebvre !-) autour de la totalité des mots utilisés dans “Les Aventures d’Alice au pays des merveilles“, célèbre roman publié par Lewis Carroll en 1865.

À l’intérieur de ce Monde obscur, “ob-scène“ du texte (-! Georges Bataille !-), les mots ®-CONSTITUENT au fil de notre progression des murs de textes / images aveuglants nous dévoilant progressivement des passages, des “Entre-eSPACES“ (-! Carole Brandon !-) au travers desquels nous pouvons progresser… La musique électro-rythmico-organique de Paradise Now (BE/FR) parcours les murs flottants de ce dédale lettriste comme à la recherche d’une proie mutante.

i-real.world

Mars Abstraction S3 – Petermfriess, DE, 2019, 10'00

Mars Abstraction S3, troisième opus vidéo de la série de Mars Abstraction, défie l’imagination par rapport à une extension purement linéaire des territoires humains dans l’espace qui n’aura probablement jamais lieu telle quelle.

Le matériel visuel, issu de sources publiques, est retravaillé et recomposé afin d’évoquer les paysages martiens où, malgré les informations données par plusieurs sondes, des mystères et énergies inconnues subsistent.

Peu de certitudes existant également sur ce qui peut être entendu sur Mars, cette vidéo est accompagnée d’une création sonore qui s’inspire tant de l’imaginaire que des données actuellement existantes.

petermfriess.com

COR1B – LAMAPHI, BE, 2020, 10'00

Constitué juste avant le lockdown à Bruxelles en mars 2020, la vidéo COR01β rassemble, comme composition multi-couleur et multi-couche, toutes les energies et enjeux du moment, exprimés dans une vidéo intégrale du groupe transversal LAMAφ (musiciens, danseurs, vidéastes, comédiens…) qui se produit, dans une approche contextuelle favorisant les rencontres improvisées, dans différents espaces urbains.

Création collective de Maurice Charles Jj (BE), Didié Nietzsche (BE-, Eliza Pais (ES), Emanuele Gonano (IT) et Petermfriess (DE)

lamaphi.com

Top Budget – Prism, AG/IN/IE/FR/BE, 2020, 5'03

Le son de Top Budget a été réalisé avec peu de moyen, à la suite de problème technique avec le matériel, le duo (Chris Farrell + John Duncan) ayant enregistré avec le micro d’un ordinateur utilisent des logiciels gratuits, des instruments qu’on leur a prêté… c’est ainsi que s’est fait le son de leur projet PRISM.

Dans le même esprit, cette vidéo montre en quoi des problèmes amènent à trouver des solutions de dernière minute, une tension sombre mais énergique, courant alternatif et haute tension. Les images ont été filmées avec un vieil iphone, et sont parfois trouvées ou recyclées… dans l’esprit DIY, déjanté et punky du duo.

Cosmic Invertebrate Mindfuck – A Limb BE, 2020, 5'03

Cosmic Invertebrate Mindfuck découle de l’enregistrement d’une Transonic Second Life Session, série d’événements organisée dans Second Life par A Limb, Transcultures et les Pépinières Européennes de Création. Elle a été réalisée en décembre 2020 au Cat’s Circus dans Second Life.

La musique électro-cinématographique de A Limb interagit avec les visuels SaveMe Oh (NL) dans l’espace ouvert de Second Life. Cette vidéo fait partie de la collection Transonic Video Art – regroupant des œuvres vidéo où l’image et le son dialoguent en symbiose et où le travail sonore est au centre d’un travail de recherche multimedia.

Cette vidéo fait aussi partie de la série “Coronavirus Pandemia” de l’ariste multimédia Glasz DeCuir (ES) : First Wave – “Wash Your Hands”​  – Second Wave – « Superspreader »

Musique : A Limb [soundcloud.com/a-limb]
Artiste visuel : SaveMe Oh [savemeoh.wordpress.com]
Filmé et édité par Glasz DeCuir [glaszdecuir.wordpress.com]

 

Débats-Présentation Transcultures - Pépinières Européennes de Création

Transonic Second Life Sessions

La première édition de ce micro festival en ligne s’est inscrite dans le cadre des « Transonic Second Life Sessions » qui proposent régulièrement dans différents lieux d’accueil de Second Life, des concerts et performances audio-visuels en agrégeant autour d’une communauté d’artistes sonores et multimédiatiques, des visiteurs qui, dans un esprit à la fois ludique et aventureux, découvrent ou suivent l’évolution de talents internationaux qui se produisent sous divers avatars. Ces événements se composent de performeurs sonores, mais également de codeurs d’environnements second life interragissant en direct pour modifier ce dernier lors des performances.

Cette série de performances d’artistes associé au label Transconic dans Second Life s’inscrivent dans l’initiative NoLA – No Lockdown Art de Transcultures et des Pépinières Européennes de Création depuis le premier confinement dû à la crise sanitaire depuis mars 2020.

Alain Wergifosse | Érosions

Les Érosions constituent une série de compositions visuelles auto-génératives où la matière lumineuse semble prendre vie grâce au traitement numérique en temps réel du feed-back vidéo évoquant un univers organique de formes et couleurs dynamiques d’étonnante complexité surgies de la lutte entre la lumière et l’ombre, entre le tout et le néant en constante évolution créatrice et destructive…

Toutes en subtilité, le médium, quoique numérique, est empreint d’une véritable maîtrise de la couleur et de la composition. A la fois protéiformes et uniques, les Microscopies sont des espaces/temps inversement proportionnelles, c’est-à-dire que plus l’espace d’intervention est réduit, plus le temps qui lui est consacré est grand. Alain Wergifosse consacre la beauté du vivant et de l’invisible.

Avec les Erosions,  Alain Wergifosse rend visible ses questionnements sur le temps, la matière et la vie, avec une forme de poésie abstraite.

  • Production : Cette série a commencée, dans sa phase expérimentale, en 2009 (au festival NONOlogic à Barcelone) et continue d’évoluer. Dans sa version récente, Erosions a reçu le soutien de Transcultures dans le cadre d’une résidence pendant l’été 2017 et du Kikk dans le cadre de l’édition 2018 de son festival.

Insatiable explorateur du son, de l’image et de l’intermédiatique depuis les années 80, Alain Wergifosse amplifie toute sorte d’objets résonnants et se spécialise au traitement électronique du Larsen pour réaliser ses compositions et improvisations organiques. il a parcouru le monde en solo et avec divers groupes et projets collectifs (Obmuz, Macromassa, SpecOp, Colectivo Anatomic parmi d’autres).

A partir de sa base barcelonaise, il a composé, pendant une dizaine d’années, les musiques et les interactions sonores des spectacles Marcel lí Antúnez (ex La Fura dels Baus) et il a collaboré avec de nombreux artises de la scène expérimentale musicale (Zbigniew Karkowski, Cluster, Jaki Liebezeit, Francisco Lopez, Nad Spiro, Eli Gras,…) et participé activement à diverses manifestations aventureuses en Espagne et à l’international.

Ces dernières années, revenu en Belgique, il a développé son travail visuel et réalisé des installations immersives et interactives, des vidéos auto-génératives, des microscopies et autres compositions matiéristes présentées dans plusieurs festivals et événements internationaux (City Sonic, MEM, Kikk, Semaine du Son, Simultan, Transnumériques…).

alainwergifosse.com

Plan