Media Arts Center

Toutes les news

  • 14.11.2016 – Son-Image / Temps réel / Colloque Ars Musica 2016

    09/11/2016

    Trois panels abordent la question de l’interaction du son, de l’image et du temps. Compositeurs, vidéastes, instrumentistes mêlent leurs expériences, leurs opinions et leurs recherches pour répondre aux problématiques que pose ce sujet. La relation son et image dans les types d’activités artistiques ou péri-artistiques, la relation son et lumière dans son rapport au corps de l’instrumentiste ou encore la relation son et lumière dans son rapport à l’instrument sont tout autant de questions de spatialisation et de temporalité musicales.

    Ce souci d’innovation est un fil rouge que l’on retrouve dans l’histoire même de la musique. De l’évolution de la lutherie, aux spatialisations, de la fixation du son à son amplification, la technologie a étoffé au fil du temps la palette d’expression des compositeurs.

    Dans cette même lignée, il était naturel que le son et l’image se rapprochent. Mais, avec le développement de l’acoustique et les avancées technologiques, cette aventure entre son et image rejoint l’idéal du XIXe de synesthésie quand les « parfums, les couleurs et les sons se répondent ». Le concept de synesthésie fait le rapprochement entre son et couleur, entre oeil et oreille, entre vision et ouïe : l’oeil écoute et l’oreille voit. Le geste du musicien produisant le son génère une image. L’instrumentiste crée une image alors même qu’il joue. On passe alors de l’accompagnement simultané de la production sonore à la génération de l’image par le son. Lors de cette journée, nous découvrirons les développements des questions image, son et temps réel de la part d’intervenants divers.

    Son/image dans les types d’activités artistiques ou péri-artistiques

    Intervenants
    — Christophe Héral (FR)
    Compositeur
    — Régis Cotentin (FR)
    Artiste visuel, commissaire d’exposition, chargé de la programmation contemporaine au Palais des Beaux-Arts de Lille | Visueel artiest en curator aan het Palais des Beaux-Arts in Lille
    — Eric Vernhes (FR)
    Vidéaste
    — Natan Sinigaglia (IT)
    Artiste sonore et visuel Geluids- en vidueel kunstenares
    — Juliette Bibasse (BE)
    Productrice art numérique Digitale kunstenares

    Moderateur
    — Philippe Franck (BE)
    Directeur Transcultures

    Son/lumière dans son rapport au corps avec l’instrumentiste

    Intervenants
    — Atau Tanaka (US)
    Professeur média et informatique à l’Université Goldsmiths de Londres
    — Georgia Spiropoulos (GR)
    Compositrice et artiste visuelle et sonore
    — Nicola Sani (IT)
    Artiste visuel, sonore et vidéo Audiovisuele kunstenaar en video
    — Philippe Spiesser (FR)
    Percussionniste GeKiPe (Geste Kinect et Percussion)

    Moderateur | Moderator
    — Gabriel Soucheyre (FR)
    Directeur artistique de Videoformes

    Son/lumière dans son rapport à l’instrument

    Intervenants
    — Serge de Laubier (FR)
    Compositeur et directeur de Puce Muse
    — Jacques Rémus (FR)
    Compositeur – Ipotam Mécamusique
    — Norbert Schnell (DE)
    Chercheur et développeur à l’IRCAM
    Moderateur
    — Todor Todoroff (BE)
    Compositeur et chercheur

    Production

    Coproduction : Alliance française de Bruxelles- Europe, ARBA-ESA & Ars Musica

    En partenariat avec Transcultures

    Plan

    Transcultures
  • 17>19.11.2016 – Ecritures transatlantiques 2016 – Autour de Bernard Heidsieck

    07/11/2016

    17.11 - 20:00 > Bruxelles

    17.11 - 20:00 > Bruxelles

    YIAP

    Boulevard d’Ypres, 17

    18.11 - 19:30 > Liège

    18.11 - 19:30 > Liège

    Grand Curtius

    rue Féronstrée, 136

    19.11 - 20:00 > Namur

    19.11 - 20:00 > Namur

    Abattoirs de Bomel – Centre Culturel de Namur

    18, Traverse des Muses

    Ecritures Transatlantiques en tournée

    Complices de longue date et acteurs de la création transdisciplinaire, Transcultures, Centre pour les cultures numériques et sonores (Mons) et Rhizome, centre littéraire interdisciplinaire (Québec), proposent une nouvelle édition de leur manifestation bilatérale lancée en 2014 Écritures Transatlantiques qui fait la part belle aux nouvelles écritures hybrides et aux nouvelles formes intermédiatiques.

    Celle-ci prendra la forme d’une tournée en Fédération Wallonie-Bruxelles sous-titrée Autour de Bernard Heidsieck, une série de courtes performances (créations) d’auteurs/performeurs belges et québécois ayant pour point commun la recherche de paroles et de sons autres et qui rendent ici un hommage personnalisé à Bernard Heidsieck (comme Rhizome l’avait fait, en mars 2016, à Québec, avec l’événement Heidsieck, écrire à haute voix), écrivain, performeur français (1928-2014), pionnier de la “poésie sonore” (en intégrant, dans sa création, l’utilisation du magnétophone à bandes) dès 1955 et fondateur dès 1962 de la “poésie action” qui a eu un impact international.

    Une présentation du documentaire « Bernard Heidsieck : la poésie action », réalisé par Anne-Laure Chamboisiser et Philippe Franck (qui le présentera) en collaboration avec Gilles Courdert précèdera les performances afin de dresser un portrait nourri d’interviews et d’archives de ce grand « poète debout », soulignant également l’importance de son héritage.

    Programme

    nothing here

    Projection

    Film : Poesie action – variations sur Bernard Heidsieck

    Réalisé par Anne-Laure Chamboissier et Philippe Franck, en collaboration avec Gilles Coudert, ce film dresse un portrait intime de Bernard Heidsieck, pionnier dès 1955 de la poésie sonore et fondateur en 1962 de la poésie action. Il invite à un voyage dans sa « double vie » d’artiste et de banquier et dans son œuvre, à travers un ensemble de conversations et de documents audiovisuels inédits.

    Des entretiens avec d’autres figures majeures de la poésie sonore viennent enrichir ce témoignage. Jean-Pierre Bobillot, Olivier Cadiot, Laurent Cauwet, Anne-James Chaton, Paul-Armand Gette, John Giorno, Bernard Heidsieck, Françoise Janicot, Arnaud Labelle-Rojoux et Jean-Jacques Lebel dessinent un tableau vivant de l’histoire de la poésie sonore et de ses développements actuels.

    Production : a.p.r.e.s production, ChamProjects, Solang Production Paris Brussels, Transcultures 2015.
    La projection a lieu avant les performance (56 min.)

    Performances

    Le tombeau de Bernard Heidsieck

    Pendant 35 ans, Jean-Yves Fréchette a enseigné la poésie et la communication.

    Concepteur de logiciels éducatifs, il dirige aujourd’hui l’Institut de twittérature comparée de Québec-Bordeaux, puis siège aux conseils d’administration de l’Institut de gouvernance numérique et de Rhizome.

    Il vient de faire paraître deux recueils, Tweet rebelle (2011) et, avec Patrick St-Hilaire et Ne sois pas effrayé par le pollen dans l’oeil des filles (2015).

    En collaboration avec le Centre de la Francophonie des Amériques et le Musée de la civilisation, il travaille actuellement sur des problématiques liées à la pédagogie de l’écriture mobile.

    Lire La twittérature de Jean-Yves Fréchette, une poésie qui ne manque pas de caractère, l’article du Mouvement art mobile (MAM) sur l’Huffington Post.

    Autour de

    Cofondatrice de la soirée de poésie Argument:Béton ainsi que la revue de poésie montréalaise C’est selon, dont elle a été corédactrice en 2004-2005, les textes des Renée Gagnon sont parus dans différentes revues, notamment Le Quartanier, Exit, Zinc, Fusées, If et Boxon.

    Elle a écrit deux livres, Des fois que je tombe (prix Émiile-Nelligan 2005) et Steve McQueen (mon amoureux) (2007), qui a donné lieu à un spectacle solo multimédia.

    Elle participe également à de nombreuses lectures publiques au Québec, ainsi qu’à l’étranger. Depuis quelque temps, elle travaille la vidéo et l’audio.

    Debout ! dit-il

    & Stuff est l’improbable duo audio-poétique formé par Eric Therer (officiant par ailleurs dans le duo Ordinaire) – spoken word, effets, mix et Philippe Franck (aka Paradise Now, également membres des duos Pastoral et Supernova) – voix, guitare, électronique, mix. & Stuff créé des situations poétiques et libertaires qui poussent nos réalités dans leurs retranchements schizophréniques.

    Les textes (écrits par Eric Therer) qui passent nos sociétés de contrôle, petites morts et pulsions consuméristes quotidiennes à la moulinette critique et humoristique, donnent lieu à des pièces contrastées mêlant paysages audio cinématiques et romantisme post-industriel (concoctés par Philippe Franck)… variant selon les contextes et les humeurs.

    Après une brève première vie à la fin des années 80 (après laquelle chacun a participé à divers projets artistiques), & Stuff est revenu sur scène en 2015, à l’occasion de performances données dans des espaces d’art plastiques, littéraires ou musicaux alternatifs.

    Suite à la sorties de composition récentes sur des compilations cassettes audio (sur le label Transonic), & Stuff prépare une publication audio-poétique (sur leur expérience québécoise invité en mars dernier pour un hommage au poète Bernard Heidsieck) et un nouveau mini album…

    Brève rencontre

    Vincent Tholomé est un auteur/performeur. Il est né en Belgique dans les golden sixties. Il vit en Belgique, travaille en Belgique et en France et ailleurs.

    Ex revuiste (ttc, facial), ex membre de l’ex Big Band de Littératures féroces (avec ou sans dents), ex membre du Carrefour d’improvisations sonores et verbales [kwad], ex poète par défaut, Vincent Tholomé a multiplié les aventures et les rencontres, s’impliquant dans bon nombre de projets collectifs.

    On l’a notamment vu/entendu en duo avec Sebastian Dicenaire, Maja Jantar, Laurence Vielle, Xavier Dubois mais aussi en quatuor avec Charles Pennequin, Thierry Aué et Arno Calleja.

    Il a publié plusieurs livres chez des éditeurs indépendants belges, français, québécois.

    *Vincent Tholomé sera présent uniquement à l’édition namuroise

    maja-jantar_poesie-poetry_art-sonore-sound-art_soundart_rhizome_transcultures-2016
    Maja Jantar est une artiste vocale multilingue et polysonic vivant à Gand (Be) et dont les travaux couvrent les domaines de la performance, du théâtre musical, de la poésie et des arts visuels. Co-fondatrice du groupe Krikri, elle a donné des performances solo et en collaboration dans toute l’Europe. Elle travaille sur des œuvres sonores poétiques depuis 1995.

    Maja collabore souvent avec la compagnie de théâtre Crew, un groupe opérant à la frontière entre l’art et la science, la performance et les nouvelles technologies, ainsi qu’avec l’acteur et réalisateur Ewout d’Hoore. Elle joue régulièrement avec le poète belge Vincent Tholomé, avec qui elle a également donné des ateliers sur l’utilisation du langage et du son. Récemment, elle s’est produite avec Vincent Tholomé et Sébastian Dicenaire au Centre Pompidou à Paris pour le Festival des Bruits de Bouche.

    De 2001 à aujourd’hui, Maja a dirigé dix opéras, dont le classique de Monteverdi, Incoronatione di Poppea et le contemporain Infinito Nero de Sciarrino. Une partie de sa poésie visuelle a été publiée dans diverses publications, entre autres le livre Zieteratuur (Pays-Bas), et son travail visuel a été montré dans plusieurs expositions, récemment une sélection d’encre et de papier de sa série Lilith pourrait être vu à Kunsttempel Kassel (Allemagne). Elle continue également de collaborer avec des poètes canadiens et des artistes interdisciplinaires. Elle publiera bientôt un CD et un livre d’art de son travail visuel et sonore avec Hybriden Verlag à Berlin.

    Production

    logo_transcultures-2013Transcultures est un centre interdisciplinaire des cultures numériques et sonores installé à Mons (Belgique) qui conjugue les dimensions de production, de diffusion, de réflexion et de sensibilisation pour développer les nouvelles pratiques artistiques innovantes.

    Outre des événements organisés à l’année en Wallonie-Bruxelles et à l’international, Transcultures coordonne deux festivals : City Sonic, festival international des arts sonores depuis 2003, et la Biennale des arts et des cultures numériques Transnumériques (Mons, Bruxelles, etc.) depuis 2005. Il est en outre impliqué dans plusieurs projets culturels européens (Park in progress, M4m-m for mobility, etc.) et de nombreux échanges internationaux (notamment avec le Québec).

    Transcultures est coordinateur pour la Fédération Wallonie-Bruxelles des Pépinières européennes pour jeunes artistes et membre fondateur du RAN-Réseau des Arts Numériques (regroupant une cinquantaine d’opérateurs en arts numériques internationaux). Transcultures a également initié le label Transonic (coordonné par Philippe Franck) pour les musiques aventureuses et les sons autres.

    rhizome-production-logoRhizome est un générateur de projets interdisciplinaires dont le cœur est littéraire. Sa démarche, basée sur la recherche et l’innovation, ne perd jamais de vue l’objet littéraire. Le texte, ainsi que son auteur, en sont les fondements. Rhizome initie, accompagne, crée, produit, coproduit, accueille en résidence des projets dans lesquels des auteurs s’impliquent, tant dans le processus de création que lors des représentations. Les formes sont diverses – performances, installations, spectacles – et profitent fréquemment des possibilités qu’ouvrent les technologies numériques.

    À travers ses productions, Rhizome cherche différents moyens de faire participer la littérature, en tant que discipline artistique, à une démarche interdisciplinaire de création. Le but est de favoriser son décloisonnement et, ce faisant, d’apporter à la pratique interdisciplinaire sa richesse sémantique.

    Depuis sa fondation à Québec en 2000, Rhizome a produit plus d’une soixantaine de spectacles qui ont été diffusés au Québec, au Canada, aux États-Unis, au Mexique, en Argentine, en France et en Belgique.

    YIAP Brussels

    Grand Curtius Liège

    Abattoirs de Bomel Namur

    Transcultures
  • 14 > 27.11 – Exposition Sonic Rising Sun @ Festival Ars Musica

    05/11/2016

    Pour la nouvelle édition du festival Arts Musica « Le pays du sonore levant », Transcultures propose une exposition d’installations numériques et sonores « Sonic Rising Sun » mettant en relief différents types d’inspirations nippones dans des oeuvres récentes d’artistes occidentaux.

    Philippe Boisnard génère le Paysage de la catastrophe – After Fukushima, « reflet poétique d’une terre dont nulle conscience n’est plus témoin », associé à Jacques Urbanska avec sa veille twitter @fuskushima_actu et à Philippe Franck qui a réalisé pour l’occasion une banque de sons associés aux mots apparaissant sur cette topologie numérique post-historique.

    Rodolphe Alexis a réalisé une nouvelle version de son dispositif sculptural audio génératif Flower Bed avec des field recordings capturés récemment au Japon.

    Avec Let there be light,  Olivier Gain met en scène le jeu de bougies méditatives qui deviennent chantantes.

    Régis Cotentin part de la forme haiku pour créer, avec Dream Away, un diptyque organique et numérique qui dialogue avec la bande-son signée Paradise Now à partir de sons made in Japan.

    Associé également à cette exposition, le cinéaste japonais Yuki Kawamura dévoile avec sa nouvelle création Ephémère, la courte vie de la luciole,  explorant la relation entre son et lumière par le prisme exacerbé de son regard.

    Regis Cotentin - Dream away

    Paysage de la Catastrophe - After Fukushima

    Rodolphe Alexis - Flower Bed

    Olivier Gain - Let there be light

    Yuki Kawamura - Ephémère

    Ars Musica 2016 - présentation

    Production

    Ouverture 14.11 – 19.00 – expo ouverte, en soirée, une heure avant et après les concerts

    Transcultures en partenariat avec Ars Musica, avec le support de la Fédération Wallonie-Bruxelles.

    Transcultures
  • 15.11.2016 – Conférence de Judith Guez : La réalité virtuelle et mixte

    04/11/2016

    Le domaine de la réalité virtuelle et mixte, avec ses technologies numériques d’immersion et d’interaction, offre de nouvelles possibilités pour « transporter » le spectateur dans des mondes inhabituels (virtuels ou mixtes), imaginés par les créateurs. Comment capter le spectateur ? Comment l’emporter dans d’autres mondes ? C’est par un aller-retour entre recherche et créations autour de ces questions, que j’ai construit ma boîte à outils d’effets d’illusions entre le réel et le virtuel (IRV), inspirée par les concepts de présence et d’émerveillement.

    Judith Guez est artiste-chercheuse en réalité virtuelle et mixte, et docteure en art numérique (INREV Paris 8). Entre art, science et nouvelles technologies, Judith s’est nourrie de son parcours en robotique, en art (Paris 1, Paris 8), en informatique (Paris 6, Paris 8) et en cyberpsychologie (UQO) pour explorer l’utilisation des illusions entre le réel et le virtuel comme nouvelles formes artistiques, à travers les concepts de présence et d’émerveillement.

    Aussi bien développeuse que conceptrice, elle explore depuis une dizaine d’années le domaine de la réalité virtuelle et augmentée pour inventer et imaginer de nouvelles expériences. Elle a exposé plusieurs installations artistiques (Laval Virtual, Beaux-arts d’Athènes, Futur en Seine, Ars Electronica, Gaîté Lyrique, GoogleLab, BPI Centre Pompidou, Centre des arts Enghien, Mac Créteil).

    Elle est membre du CA du Paris ACM SIGGRAPH et de l’AFRV, membre des VRGeeks et Présidente des Algoristes. Elle est cofondatrice du collectif VRAC (Virtual Reality Art Collective).

    Plan

    Transcultures
  • 09 > 17.11 – Tanukis de François Zajéga et Loïc Reboursière @ LUMEN 2016

    04/11/2016

    Au centre de la marionnette de Tournai, François Zajéga (traitements des visuels) et Loïc Reboursière (guitare augmenté) présentent leur performance/installation interactive Tanukis (inspiré de ce personnage-esprit de la mythologie japonaise) dans le cadre de la manifestation Lumen qui vise à mettre en lumière les rapprochements entre les univers marionnettiques et les développements numériques.

    LUMEN vise à mettre en lumière les rapprochements entre les univers marionnettiques et les développements numériques. Au programme : un accueil en résidence, un laboratoire, des présentations de recherches, des spectacles et performances.

    Le Centre de la Marionnette s’investit depuis 2 ans au développement des interactions entre arts du numérique et les arts de la marionnette. Avec ce nouveau temps fort, le Centre de la Marionnette propose au public et aux artistes un aperçu des possibilités de croisement et d’interaction entre ces deux pratiques.

    Production

    Lumen est produit par Centre de la Marionnette dans le cadre de la Saison des Cultures Numériques de la Fédération Wallonie-Bruxelles en partenariat avec Numediart, Transcultures, Créa-Théâtre, l’Académie des Beaux Arts de Tournai…

    Plan

    Transcultures
  • 03.11.2016 – Culture Meet-up#20 : Arts numériques @ KIKK festival

    31/10/2016

    En ce mois de novembre, focus sur les arts numériques avec une introduction à ce secteur en pleine explosion. Mélangés à toutes les sauces, proposés dans de nombreux festivals dédiés ou soudainement programmateur d’arts numériques, enseigné, proposé en workshop pour le grand public ou en masterclass pour les professionnels, ce champ d’expression artistique, dont le premier festival Ars Electronica date de 1979 déjà, a vu son intérêt atteindre des proportions incroyables. Les arts dits numériques sont devenus incontournables.

    Ce Culture Meet-up aura à cœur de permettre aux opérateurs culturels et curieux de découvrir et appréhender ce secteur dans ces différentes facettes grâce aux expériences de nos intervenants.

    Les intervenants:
    – Dorian Meeus, Les Garages Numériques
    – Laurence Beckers, ex-chargée de projets – programmation numérique à Mons 2015 – Capitale Culturelle Européenne
    – Martin Waroux, Chargé de cours en Arts Numériques à Arts² / AN-Arts²
    – Vincent Delvaux, commissaire d’exposition

    Modérateur: Jacques Urbanska, chargé de projets/missions arts numériques à Transcultures asbl

    —————————-
    PROGRAMME:
    – 18h à 19h: débats avec les 4 intervenants
    – 19h00 à 19h30: questions du public.
    – 19h30 à …: networking et échanges autour d’un verre + KIKK party au foyer du théâtre

    Production

    Culture Meet-up? Rencontre entre professionnels de la culture.

    Pour un décloisonnement culturel – entre les disciplines artistiques, les cultures dites savantes et dites populaires, les secteurs privés et publics et les métiers de la culture – pour créer une émulation et des rencontres et pour créer un réseau qui reflète véritablement la culture dans sa globalité.

    Les Culture Meet-Up sont gratuits, ouverts à tous, informels, non institutionnels, récupérés par aucun parti politique ni par aucun organisme et permettent à nous, pro de la culture de mieux se connaître et de partager.

    Plan

    Transcultures
  • 02.11.2016 – Transdemo : Nicolas d’Alessandro + Jean-François Lahos – Requiem

    22/10/2016

    Pour cette nouvelle édition de Transdemo*, Nicolas d’Alessandro (ingénieur-chercheur/musicien/artiste numérique et co-fondateur de la start up Hovertone-Mons) et Jean-François Lahos (artiste visuel et numérique, ingénieur en informatique-Québec) sont invités à présenter le premier état de leur projet commun Requiem**, recherche hybride entre architectures géométriques et sonores, qui a été élaboré autour de la relation entre le savoir et l’inconnu.

    Ce dispositif est une référence aux corps physiques et subtils, sous forme d’un gisant en polyèdres ainsi qu’une chorale de voix de synthèses se déploient en harmonie avec les points de pressions appliqués au gisant muni de surfaces tactiles.

    *série d’événements initiée par Transcultures qui présentent, dans une atmosphère conviviale, des oeuvres/recherches en cours et suscite le dialogue avec le public et les professionnels invités à donner un feed back direct aux créateurs
    ** développé dans le cadre de « Vice Versa – Résidences arts numériques croisées », échange initié par Transcultures avec la Chambre Blanche à Québec

    Production

    Transcultures, La chambre blanche en partenariat avec Hovertone et le soutien de Wallonie-Bruxelles International, La Ville de Québec, Conseil des Arts et des Lettres de Québec, Culture et Communication Québec, Conseil des Arts du Canada

    Plan

    Transcultures
  • 29.10 > 02.11 – Workshop : Laboratoires numériques éphémères @ CALB

    21/10/2016

    Le Centre d’Art Contemporain du Luxembourg belge et le SDAC lancent leurs « laboratoires numériques éphémères » où Stéphane Kozik introduit les participants à l’inventivité ludique de son « Digital Breakfast »  tandis que Damien Pairon conduit un workshop d’initiation au mapping vidéo.

    Digital Breakfast dirigé par l’artiste Stéphane Kozik
    Cet espace de création est destiné à un public jeune en province du Luxembourg. Au cours de ce laboratoire les participants transforme- ront bouilloire, grille-pain ou cuillère en instruments délirants car désormais il régnera une ambiance électrique au petit déj! Cet espace participatif qui ne demande aucun prérequis, permet aux participants de développer leur créativité musicale de manière active en collaborant ensemble à la réalisation d’une installation à l’issue de la journée.

    Initiation au mapping dirigé par l’artiste Damien Pairon
    Cet espace de création qui est destiné à un public jeune en province de Luxembourg invite les participants à découvrir de manière active l’espace de projection en volume ainsi que la chaine de production du mapping vidéo. La première phase du laboratoire consiste à aborder les principes des logiciels spécifiques au mapping et la seconde phase permet au participant de réaliser des exercices pratiques par la mise en situation d’une projection en volume. Nous invitons les participants à venir avec leurs fichiers audio originaux.

    Production

    Centre d’Art Contemporain du Luxembourg belge, SACD, Transcultures,  avec le soutien de la Fédération Wallonie-Bruxelles (arts numériques) – dans le cadre de la Saison des Cultures Numériques 2016

    Plan

    Transcultures
  • 29.10 > 06.11 – Fragments#43-44 de Gauthier Keyaerts @ PASS

    21/10/2016

    Le Parc d’Aventures Scientifiques et de Société (PASS-Frameries) accueille Gauthier Keyaerts avec son installation-performance Fragments#43-44  qui permet de contrôler et modifier les sons en lien avec les visuels numériques génératifs de François Zajéga, selon votre déplacement et vos gestes.

    Fragments #43-44 repose à la fois sur la technologie (médiation informatique, diverses interfaces numériques,…) et sur l’instinct, sur l’improvisation. L’utilisateur se retrouve face à un écran, et à une caméra de type Kinect (qui capte mouvements et profondeur de champs)… Dès qu’il active le dispositif, il peut alors déclencher et transformer des collections de sons, de même que prendre le contrôles de différents univers visuels, le tout en se déplaçant dans l’espace, ou l’aide de gestes précis. Ce dispositif est également utilisé en performance par Gauthier Keyaerts, qui devient interface de dialogue entre sons, machines et images.

    Production

    Transcultures, Numediart avec le soutien de la Fédération Wallonie-Bruxelles (arts numériques) – dans le cadre de la Saison des Cultures Numériques 2016

    Transcultures
  • 20.10.2016 – Inspiration d’ordre topologique – Conférence de Jean-François Lahos

    12/10/2016

    Artiste en Arts visuels et ingénieur de formation, Jean-François Lahos (Québec) tisse des liens entre les espaces matériels et numériques à travers des installations, sculptures et explorations, fruits de ses années de recherches au niveau plastique, interactif, physique ou mathématique. Le créateur-chercheur mise essentiellement sur l’abstraction, l’essence des outils numériques, afin d’intriquer de façon sensible, les notions d’espace, de temps et de matière.

    Production

    • Partenariat ARTS² / Transcultures
    • Dans le cadre du cycle Émergences Numériques
    • Et du programme Vice Versa (TransculturesLa Chambre Blanche) – Résidences arts numériques croisées avec le soutien de Wallonie-Bruxelles International, La Ville de Québec, Le Conseil des Arts et des Lettres de Québec , Culture et Communication Québec, Conseil des Arts du Canada.

    Programme de résidence croisée Vice Versa / Chambre Blanche

    Né du partenariat entre La Chambre Blanche (centre d’arts visuels et numériques à Québec) et Transcultures (Centre des cultures numériques et sonores à Mons); les résidences numériques croisées Vice Versa réunissent sur appel à projet commun, des créateurs numériques aux compétences complémentaires (plus « artistique » ou plus « technologique », créateur et programmeur…) qui travaillent sur un projet numérique commun avec des temps de résidence à Mons et au Québec suivi d’une présentation publique et d’un soutien à la diffusion via les réseaux croisés des partenaires.

    Pour cette deuxième édition, c’est Jean-François Lahos (Québec) qui travaille l’aspect formel dans une esthétique d’abstraction de matière (une « plasticité » des nouvelles pratiques numériques qui, selon lui, n’est pas toujours prises en compte) et Nicolas d’Alessandro, musicien, inventeur de lutherie numérique et anciennement chercheur à l’Institut de Recherche Numediart/UMons qui est à la tête avec la Joëlle Tillemane (également ingénieure/chercheuse à Numediart) de la start up Hovertone, qui ont été sélectionné par les partenaires.

    Premier rendu de ce projet qui s’annonce innovant prévu début novembre à Mons avant un deuxième temps de travail en décembre à Québec pour la finalisation à La Chambre Blanche.

    Plan

    Transcultures
  • 11.10.2016 – Alba G. Corral + Dariusz Makaruk – projet « Dimension N » 2.0

    04/10/2016

    Pour la fin de leur résidence arts numériques Pépinières européennes pour jeunes artistes chez Transcultures, l’artiste visuelle/numérique espanole Alba G Corral et le compositeur polonais Dariusz Makaruk ont pu développé, à Mons, leur projet de performance audio-visuelle Dimension N qui a été un highlight de l’événement d’ouverture du festival City Sonic le 14 septembre à Mons, après avoir été présenté au Festival Live Cinema à Rome et avoir été lauréat le festival des Bains Numériques 2016 à Enghien-les-Bains.

    Le dialogue entre les sons électroniques/cinématiques et les peintures graphiques/numériques réalisées en direct est encore plus dynamique et la forme de la performance peut aussi maintenant se décliner en mode installation. Les artistes présenteront, le 11 octobre; leur démarche aux étudiants de l’école d’arts visuels de Mons Arts2 (ouvert à tous les curieux) avant de dévoiler le fruit de leur recherche pendant cette résidence féconde.

    Production

    Transcultures dans le cadre du programme MAP des Pépinières européennes pour jeunes artistes, avec le soutien de la Fédération Wallonie-Bruxelles, avec la collaboration de Arts2

    Plan

    Transcultures
  • 30.09.2016 – OMFI (One Moment Free Improv) – City Sonic 2016 Bruxelles

    26/09/2016

    OMFI/One Moment Free Improvisation célèbre les musiques exploratrices et vivantes d’aujourd’hui, dans leur création en direct. Pas de chapelles ici mais plutôt des singularités voyageuses et complices.

    Pour sa seconde collaboration avec City Sonic, OMFI une soirée passionnante avec des concerts (créations) de :

    OMFI est aussi le joyeux événement de clôture de City Sonic#14 à Bruxelles.

    Production

    Transcultures en partenariat avec OMFI. Remerciements à Charleroi/Danses

    Plan

    Transcultures
  • 29.09.2016 – Transonic Mix – City Sonic 2016 Bruxelles

    25/09/2016

    A l’occasion de la futur sortie de la cassette Solstices* sur le label des sons autres Transonic, City Sonic, en partenariat avec Veal & Geeks, disquaire indépendant bruxellois de qualité, propose Transonic Mix, un événement mêlant interventions live et mixes différenciés.

    Avec la participation de :

    * enregistrement d’un événement des City Sonic 2016 Summer Sessions organisé dans différents lieux du village de Fontin par Easter Belgium Productions… Repris sur Solstices (entre autres) Christophe Bailleau, Isa Belle+Paradise Now, Mundan, Maurice Charles JJ, Pascal Leclerc, Sebastien Sth Biset, Radio Prague, Jaloux Merde, Quelques Piétons

    Production

    Transcultures > City Sonic. En partenariat avec Veal & Geeks.

    Plan

    Transcultures
  • 25.09.2016 – Bye Bye Monsonic – City Sonic 2016

    23/09/2016

    14:30 - Dernière visite du Parcours sonore

    Visite guidée du parcours sonore de cette édition par son directeur artistique Philippe Franck.

    Après une édition augmentée dans la cadre de Mons2015, Capitale européenne de la culture, City Sonic initié en 2003 par Transcultures, Centre des cultures numériques et sonores, est revenu vers ses bases corsaires et défricheuses avec une programmation orientée majoritairement émergences/jeunes créateurs et un Parcours audio urbain sur quatre lieux principaux au centre-ville :

    • le site des Anciens Abattoirs avec, à la Grande Halle, une exposition audio plastique accueillant une vingtaine d’œuvres des étudiants du post diplôme de l’Ecole Nationale d’Art de Bourges
    • le Carré des Arts en complicité avec l’Ecole des Arts Visuels Arts2, avec laquelle Transcultures organise des workshops et rencontres/conférences autour des arts sonores et numériques à l’année et dont on peut voir ici les résultats, à côté d’installations d’artistes internationaux et des diffusions extérieures de pièces produites par l’Atelier de Création Sonore Radiophonique
    • la Maison du Design qui accueille également des pièces proposées par l’ENSA Bourges
    • le Passage du Centre (galerie) où une dizaine de magasins seront ravivés par des implantations d’artistes indisciplinaires. D’autres partenariats belges et étrangers nourrissent cet alter festival synergétique au nomadisme sonnant et impénitent

    Rendez-vous au site des Anciens Abattoirs – 17, rue de la Trouille Mons

    16:00 - Performances de clôture

    Après la dernière visite guidée, la clôture de City Sonic@Mons, une scène de concerts attend les curieux et les participants du festival dans un cadre bucolique, avec des créations live, entre autres, de :

    • 11:60 (Christophe Bailleau + Didié Nietzche, paysages électro cosmiques)
    • Ze Zorgs (Maurice Charles JJ au saxo, Pierre-Jean Vranken à la guitare électrique, Stéphane Fedele à la batterie, set post jazz no wave)
    • Isa Belle (Cristal Shower, douche de vibrations essentielles)
    • Supernova (vibrations sensorielles)
    • Un City Sonic Sunday drink pour se dire à l’année prochaine…

    Résidence Transcultures – 10, rue Terre du Prince Mons

    Production

    Une production Transcultures > City Sonic Festival

    Transcultures
  • Transcultures et le PASS recherche 1 bénévole (rémunéré) du 29.10 au 06.11.2016

    23/09/2016

    L’équipe de Transcultures, Centre interdisciplinaires des arts sonores et des cultures numériques et le PASS, musée des sciences à Frameries, recherchent 1 bénévole pour la Saison Numérique du 29 octobre au 6 novembre 2016 à Frameries (Belgique).

    CONTEXTE :
    La Saison des Cultures Numérique est un programme mis en place par la Fédération Wallonie Bruxelles invitant les acteurs du numérique à mettre en lumière les enjeux de la création à l’heure du numérique. Pour l’édition 2016 de la Saison Numérique le PASS et Transcultures s’associent afin de présenter l’oeuvre interactive « Fragments#43-44 » de Gauthier Keyaerts dans l’une des salles d’exposition du PASS.

    MISSION :
    Votre rôle est d’accueillir le public dans l’espace d’exposition, de veiller que l’oeuvre fonctionne correctement.
    Vous présenterez l’œuvre et son auteur, apporterez des informations au public et garderez un œil sur le respect des lieux et de l’œuvre.

    VOUS ÊTES :
    Souriant, curieux, ponctuel, fiable, responsable, motivé, à l’aise avec le public et intéressé par le monde artistique.

    INFOS :
    Rémunération : 300€

    Merci d’envoyer vos questions ou vos candidatures (CV + présentation d’une dizaine de lignes) à :
    Lucie Knockaert : lucie.transcultures@gmail.com

    Transcultures